Aller à la recherche

DIDI18

samedi 1 décembre 2018 12:00

John Gimbel - Science, Technologie et Réparations

couv 1.jpg

John Gimbel - Science, Technologie et Réparations

John Gimbel - Science, technology, and reparations

La plupart des gens ont entendu parler de Werner von Braun et des scientifiques et ingénieurs allemands que les Américains ont amenés aux États-Unis après la Seconde Guerre mondiale dans le cadre du Projet Paperclip. La plupart d'entre eux connaissent aussi la course aux scientifiques allemands qui s'est alors engagée. Ce que pratiquement personne ne semble savoir, cependant, c'est que le Projet Paperclip n'était qu'un des aspects d'un programme beaucoup plus complet et systématique de "réparations intellectuelles" pour exploiter le savoir-faire scientifique et technique allemand, non seulement à des fins militaires mais également pour le bien de la science et de l'industrie américaines. Ce programme qui a débuté à la fin de 1944 est le sujet du présent ouvrage.

Alors que les armées alliées balayaient l'Allemagne de l'Ouest, des équipes de dizaines d'experts américains ont visité des centaines d'établissements de recherche, d'écoles techniques et d'entreprises industrielles allemands ciblés. Ils ont interrogé le personnel, examiné les processus et les produits, pris des photographies et des échantillons, et exigé des dessins, des plans, des rapports de recherche, etc. Mais les objectifs limités et liés à la guerre qu'ils poursuivaient au départ ont rapidement cédé la place aux possibilités de pillage industriel et technologique dans pratiquement tous les domaines de l'expertise allemande, y compris les souffleries, les magnétophones, les combustibles synthétiques et le caoutchouc, les films couleur, les textiles, les machines-outils, les équipements lourds, les céramiques, les verres optiques, les colorants, les microscopes électroniques. Apparemment, l'information recueillie devait être, selon les termes du secrétaire d'État George C. Marshall, "mise à la disposition du reste du monde".

Dans la pratique, cependant, une grande partie de ces documents a été transférée par les consultants scientifiques et les examinateurs de documents directement à leurs propres entreprises et pour leurs propres besoins. Cette histoire n'a jamais été racontée auparavant, et le récit méticuleux mais très lisible de l'auteur est basé sur plus de dix ans de recherches dans des archives publiques et privées allemandes et américaines. Lors de la réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères à Moscou en 1947, V. M. Molotov, ministre des Affaires étrangères de l'Union soviétique, a accusé les États-Unis et la Grande-Bretagne de s'être approprié 10 milliards de dollars en réparations sous forme de brevets et autres connaissances techniques. Le secrétaire d'État Marshall a furieusement nié l'accusation, mais aucune évaluation précise n'a jamais été publiée par le gouvernement américain. Sur la base de ses recherches, l'auteur conclut que le chiffre de 10 milliards de dollars qualifié d' "extravagant" par les fonctionnaires du département d'État n'est probablement pas loin de la vérité.

jeudi 1 novembre 2018 12:00

Marcus Eli Ravage - Un vrai grief contre les juifs

Marcus Eli Ravage - Un vrai grief contre les juifs - couv2.jpg

Marcus Eli Ravage - Un vrai grief contre les juifs

BIEN SÛR, VOUS NOUS EN VOULEZ. Ce n'est pas la peine de me dire le contraire. Ne perdons donc pas de temps en dénis et alibis. Vous le savez, et je le sais, et on se comprend. Certes, certains de vos meilleurs amis sont juifs, et tout ça.

J'ai déjà entendu cela une ou deux fois, je crois. Et je sais aussi que vous ne m'incluez pas personnellement - "moi" étant un juif en particulier - lorsque vous nous dénoncez en gros, parce que je suis, eh bien, si différent, vous savez, presque aussi bien que l'un d’entre vous.

Cette petite exemption ne m'incite pas, d'une façon ou d'une autre, à la gratitude, mais peu importe dans l’immédiat. C'est l’agressivité, le carriérisme, l’arrivisme, et le matérialisme que vous n'aimez pas - ceux, en un mot, qui vous rappellent tant vos propres frères si prometteurs.

Nous nous comprenons parfaitement. Je ne vous en veux pas..."


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

lundi 8 octobre 2018 12:00

Pâques de Sang - Les juifs d’Europe et le meurtre rituel juif

Toaff Ariel - Pâques de Sang - couv 2.jpg

Par Ariel Toaff

Avant-propos des traducteurs originaux

La traduction suivante a été réalisée gratuitement pour protester contre une injustice : la destruction par l'ADL du livre Blood Passover (Pâques de sang) d'Ariel Toaff sur le meurtre rituel juif. L'auteur est le fils du Grand Rabbin de Rome et professeur de la Renaissance juive et d'histoire médiévale à l'Université Bar-Ilan en Israël, près de Tel Aviv.

M. Toaff est particulièrement qualifié pour écrire ce livre, car il connaît parfaitement la littérature qui en découle en anglais, français, allemand et italien, ainsi que les sources documentaires originales en latin, italien médiéval, hébreu et yiddish. Ce n'est pas quelque chose sur quoi il a travaillé en secret. Au contraire, il y a travaillé ouvertement avec ses étudiants de l’université et ses collègues en Israël pendant plusieurs années ; un de ses étudiants allait même publier un article sur le sujet. L'auteur est extrêmement attentif à ce qu'il dit et ses conclusions doivent être prises au sérieux. Ce livre se lit comme une intrigue policière.

S’il avait été publié en Israël, en hébreu, personne ne s'en serait soucié. On trouve un grand nombre de textes littéraires en hébreu que les juifs ne veulent pas que les Gentils connaissent. Mais l'annonce par le Dr Toaff de la publication de son livre en Italie, en italien, a soulevé une tempête de colère dans le monde entier. Sous une pression insupportable, le livre a dû être retiré de la publication.

___

Seuls quelques-uns des plus importants chapitres vous sont proposés ici en français, il s’agit des VI, VII, VIII, XI, XII, XIII et XIV, plus les illustrations.

Toaff Ariel - Pasque di sangue

Toaff Ariel - Blood Passover

Toaff Ariel - Pâques de Sang

ligne_verte.gif

Voici une analyse réalisée par Carlos W. Porter sur les "mensonges" qu’Ariel Toaff a insérés sous la contrainte dans la seconde version de son livre Pâques de Sang qui fût commandée par l’ADL afin de détruire la crédibilité de l’auteur en même temps que le contenu du livre original.

ligne_verte.gif

Sur le même sujet, retrouvez ici le livre de Leese Arnold Meurtre rituel juif.

Condamné à six mois de prison ferme pour avoir publié un article sur le meurtre rituel juif dans son journal The Fascist, l’auteur du présent ouvrage, Arnold Leese, rapporte ici toutes les preuves selon lesquelles le meurtre rituel juif est enregistré comme un fait établi en Grande-Bretagne et ailleurs.

Peu importe qui d'autre avait accusé les juifs de meurtre rituel, ou à quelle fréquence, ou quels faits historiques l’avaient prouvé, ou combien de sentences il y avait eu sous l'autorité juridique proprement dite, le juge interdit à Leese d’utiliser la vérité comme ligne de défense.

Cette vérité était bien la dernière chose que voulait la main cachée judéo-maçonnique !

Je ne me fais aucune inquiétude quant aux conclusions auxquelles mes lecteurs parviendront sur cette question."

vendredi 5 octobre 2018 12:00

Piper Michael Collins - Ye Shall Know the Truth

Piper Michael Collins - Ye shall know the truth.jpg

101 books you need to read and understand before 'they' burn them

The most up-to-date in-progress compilation of books recommended by Michael Collins Piper in Ye Shall Know the Truth is available in this archive (view the list here).

ligne_verte.gif

101 livres que vous devez lire et comprendre avant 'qu'ils' ne les brûlent.

La compilation la plus récente des livres recommandés par Michael Collins Piper dans Ye Shall Know the Truth est disponible dans cette archive, quelques livres sont en français. (Consultez la liste ici.)

ligne_verte.gif

Let's read Michael Collins Piper's own words on why this book is a must read for nationalists and other critics of the 'New World Order' (p.17-18):

"As anyone who knows my work—even in passing—whether from having read my books or my articles (and book reviews, for that matter) that I have written in The Spotlight and American Free Press and The Barnes Review, I have always been diligent in giving credit where credit is due to other authors and quite generous in endorsing their efforts.

And here now l present an entire book essentially endorsing the works of literally hundreds of other authors whose writings have been valuable to me and which l believe will be valuable to others. And I have taken to task some of those books and authors that I think have been over-rated or unwisely relied upon.

There are a lot of Internet tale-spinners—far too many of them—who coarse up with a lot of fascinating accounts of “behind the-scenes" activities and, yes, accounts of deep, dark conspiracies about which they've been advised by their own “sources," but I am here to tell you that many of these characters are frauds, liars, and phonies. And most of them have probably never even read some of the valuable published works that are available as freely to you as they are as freely available to those Internet icons who come up with a new and exciting (and seemingly plausible) conspiracy contrivance every other day of the week.

It would be easy to say that there are 100—or 101—“must" books that you need to read. But it's really all up to you. My effort here is to describe to you some of the foremost published works that have proven valuable to me and explain, likewise, why they can be valuable to you.

There are far more than 101 books examined here. I chose the figure 101 because—well, it's eye-catching. Considering all of the truly great books that are out there, it's really hard to decide which books to include. So the reader will forgive me for a bit of literary license.

In these pages I am going to be talking about a lot of different books on a lot of different topics coming from a lot of different writers coming from a lot of different viewpoints. And I am here to assure you that if you do, in fact, read any or all of the books that are outlined here that you will not necessarily agree with everything or anything expressed opinion-wise in those volumes because, as I've said, those writers come from a lot of different viewpoints.

You will find traditional “liberals" and traditional "conservatives; hard-core Republicans and hard-core Democrats, some Communists and some Nazis (to one degree or another, I suppose)—all sorts of ideas. Just because an author is a professed "socialist" or even a "communist" does not mean that the material that an author has presented in his book is not factually correct.

But whether you agree with the themes presented in these books, these books nonetheless contain what I believe to be some pretty solid facts that are generally backed-up by material I have seen in other sources (whether other books or magazines), but facts nonetheless that you can use in your own research and writing."

ligne_verte.gif

Discover a lot of information about Michael Collins Piper and his investigations on this site.

lundi 1 octobre 2018 12:00

Alfred Rosenberg - Le Mythe du XXe siècle

Alfred Rosenberg 2.jpg

Le 1er octobre 1946, Alfred Rosenberg fut condamné à mort à Nuremberg, l'un des douze condamnés à cette peine. Rosenberg n'avait jamais occupé un poste militaire, ni dirigé une opération militaire, ni ordonné la mort d'une personne. Le Tribunal militaire international l'a déclaré coupable de tous les chefs d'accusation dont il était accusé :

1. Crimes de guerre
2. Complot pour faire la guerre
3. Crimes contre la paix
4. Crimes contre l'humanité

Le président du Tribunal avait présidé quelques années auparavant les procès-spectacles de Staline pendant les Grandes Purges, au cours desquels environ un million de civils avaient été arrêtés et exécutés pour comportement "contre-révolutionnaire". Avant le début du Tribunal, il a déclaré : "Le fait que les dirigeants nazis soient des criminels a déjà été établi. L'idée est d'obtenir une punition rapide et juste pour le crime. Si le juge est censé être impartial, cela n'entraînerait que des retards inutiles."

Parmi les affirmations de l'accusation, on trouvait que 20 000 juifs avaient été vaporisés avec de l'"énergie atomique" à Auschwitz ; 840 000 prisonniers de guerre soviétiques avaient été tués à Sachsenhausen en un mois avec une machine à pédale à broyer le cerveau ; et que les morts du camp étaient transformés en abat-jour, savon, sacs, gants, chaussons, pantoufles, etc – tout ceci étant désormais considérés comme faux par les historiens classiques.

Les règles normales de la preuve ont été suspendues et le procureur général a déclaré : "Ce tribunal est la continuation de l'effort de guerre des nations alliées. Il n'est pas lié par les améliorations procédurales et substantielles de nos systèmes judiciaires ou constitutionnels respectifs."

Le Tribunal militaire international déclarera de nombreux dirigeants allemands et japonais coupables de crimes de guerre et ordonnera leur exécution. Le sénateur Robert Taft a qualifié les exécutions de " tache sur le bilan américain que nous regretterons longtemps " et le juge en chef de la Cour suprême Harlan Fiske Stone a qualifié le Tribunal de "lynchage de haute volée".

Un juge américain du Tribunal, Charles Wennerstrum, a déclaré : "Si j'avais su il y a sept mois ce que je sais aujourd'hui, je ne serais jamais venu ici. L'accusation n'a pas réussi à maintenir l'objectivité à l'écart de la vindicte, à l'écart des ambitions personnelles en matière de condamnations. Des avocats, des greffiers, des interprètes et des chercheurs ont été employés qui ne sont devenus Américains que ces dernières années, dont les antécédents étaient ancrés dans les haines et les préjugés de l'Europe."

Aucune nation ou aucun représentant allié n'a jamais été jugé pour crimes de guerre par le Tribunal ou toute autre cour, même si Hiroshima, Nagasaki, Tokyo et d'autres villes japonaises étaient encore en ruines. L'Allemagne, qui a perdu 3 600 000 civils à cause de la famine, des bombardements et des meurtres dirigés par les Alliés, a connu les plus grands viols de l'histoire.

Le peuple germanique a commencé à faire l'expérience de son génocide culturel délibéré à travers des programmes de conditionnement social qui ont été mis en œuvre à travers le monde occidental. Ces programmes de modification du comportement ont été conçus par les psychiatres de la "Frankfurt School" et le président de l'American Psychiatrist Association, Donald Ewen Cameron, qui a soutenu que la disposition génétique du peuple allemand à la guerre le rendait inapte à détenir l'autorité ou à avoir des enfants.

Le Dr Cameron, qui a dirigé le témoignage psychiatrique à Nuremberg, croyait que les spécialistes du comportement devraient agir comme planificateurs de la société et que les Nations Unies nouvellement formées devraient appliquer ces principes de conditionnement social au niveau mondial. Quelques années plus tard, le Dr Cameron a lancé le tristement célèbre projet de modification du comportement "MKUltra" de la CIA, torturant psychologiquement des milliers de victimes civiles.

Connu personnellement pour sa compassion et son incorruptibilité, Rosenberg était autodidacte et exceptionnellement cultivé. Au moment où il a écrit Le Mythe du XXème siècle (Der Mythus des zwanzigsten Jahrunderts), ses vues s'étaient cristallisées en une nouvelle synthèse de l'histoire, de la philosophie, de la nature et de la culture qui a fondamentalement défié les institutions politiques et religieuses.

La philosophie révolutionnaire du Mythe était presque certainement la raison pour laquelle il a été condamné et exécuté. C'est peut-être encore aujourd'hui l'idée la plus dangereuse au monde. Mais dangereux pour qui et pourquoi ?

Pourquoi l'étude directe de la philosophie de Rosenberg est-elle si rare et apparemment découragée même chez les historiens professionnels et les politologues ? Pourquoi le livre potentiellement le plus important de l'Axe est-il maintenant obscurci dans l'insignifiance présumée, surtout quand Rosenberg a été exécuté pour son contenu ?

Ces questions demeurent pour l'étudiant sérieux de l'histoire à considérer. Plus fondamentalement, l'examen direct de la philosophie de Rosenberg, pourtant condamnée par le capitalisme et le communisme, remet en question la liberté et l'objectivité du penseur critique moderne de considérer par lui-même Le Mythe de Rosenberg.

PS :
La traduction anglaise est exécrable, très souvent fausse, la traduction française en revanche est fidèle au texte original en allemand.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

vendredi 15 juin 2018 12:00

Else Löser - Pologne et les falsifications de l'histoire polonaise

Else Löser - Pologne et les falsifications de l'histoire - couv 1.jpg

Else Löser - Pologne et les falsifications de l'histoire polonaise

L'auteur de ces textes était une Allemande de souche, née, élevée et éduquée dans les territoires cédés à la Pologne en vertu du Traité de Versailles, ou, dans certains cas, saisis de force par les Polonais, en violation d'un plébiscité. Le frère de l'auteur a été assassiné lors des tristement célèbres massacres du "dimanche Bromberg" du 3 septembre 1939, commis selon les listes d'adresses exactes de tous les Allemands de souche, préparées et distribuées longtemps à l'avance, ses parents ont disparu et ont vraisemblablement été assassinés par les Polonais ou les Russes au printemps 1945.

Absolument bilingue en polonais et en allemand, l'auteur a consacré sa vie à une étude comparative de l'histoire et de la littérature polonaise et allemande. L'information présentée ici, en traduction française, sous forme de livre pour l'époque, n'est autrement disponible que dans des ouvrages relativement inaccessibles ou très difficiles et compliqués écrits par des spécialistes, presque jamais en anglais et encore moins en français. L'image des Allemands dans la littérature polonaise est une œuvre littéraire absolument unique - à ma connaissance, c'est la seule œuvre du genre en anglais - qui donne un aperçu unique des évènements et des mentalités qui continuent de produire des répercussions jusqu'à ce jour.

Ces textes sont une lecture essentielle pour tous ceux qui s'intéressent non seulement aux causes de la Seconde Guerre mondiale, mais aussi à la compréhension de certaines actions et attitudes allemandes qui seraient autrement incompréhensibles. Toute équation a deux côtés.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

dimanche 10 juin 2018 12:00

Le génocide oublié des Allemands de l'Est

Sources :
Justice for Germans
Danube Swabian History

Nettoyage ethnique en Europe - 1944-1948.jpg

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Sur invitation, les Allemands avaient migré le long du Danube en trois grandes vagues, il y a plus de 700 ans, et s'étaient installés dans les régions montagneuses de Bohême et de Moravie. Ces Allemands ethniques sont devenus très prospères et ceux de Hongrie, de Roumanie et de Yougoslavie étaient connus sous le nom de Souabes du Danube.

En 1939, le président tchèque a expulsé la minorité allemande, dont beaucoup ont été exécutés avec la plus grande brutalité, ce qui a coûté la vie à un million d'Allemands des Sudètes.

Entre 14 et 15 millions de civils ont été chassés de leur pays d'origine causant la mort d'au moins 2 millions de civils, dont beaucoup ont été brutalement assassinés.

Ce chiffre ne comprend pas les soldats rendus qui sont morts plus tard dans les camps de la mort d'Eisenhower, les goulags soviétiques, ni ceux qui ont été réduits en esclavage par les Alliés. En 1947, environ 4 000 000 d'Allemands furent utilisés comme esclaves par les "libérateurs" victorieux de l'Allemagne.

Détail du nombre de morts pendant et après la Deuxième Guerre mondiale du coté allemand.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

jeudi 24 mai 2018 12:00

Ernst Böhm - Les Ordres des commandants d'Auschwitz

Source :
Ende der Lüge

Böhm Ernst - Les Ordres des commandants d'Auschwitz couv1.jpg

Ernst Böhm - Les Ordres des commandants d'Auschwitz

Sur mandat de l'IfZ (Institut d'histoire contemporaine de Munich), ces documents historiques du commandement national-socialiste ont été publiés en 2000 par cinq membres de l'Institut dans un volume d’environ 600 pages sous le titre : "Standort- und Kommandanturbefehle Auschwitz 1940-45", dont nous vous proposons ici un aperçu.

Dans l'introduction et les notes de bas de page des différents ordres de commandement des camps, l’IfZ s'efforce de ne laisser aucun doute sur la version officielle de l'Holocauste ; une tentative qui échouera compte-tenu de la signification des propres ordres de commandement des responsables du camp d’Auschwitz.

Ursula Haverbeck a reconnu et rendu public la signification contemporaine de ces ordres de commandement comme nul autre historien. Le fait qu'elle soit persécutée politiquement pour sa seule opinion et punie à une peine d’emprisonnement de 2 ans témoigne du totalitarisme de la RFA et en même temps parle en faveur de l'hypothèse du camp de travail d'Auschwitz. Un régime crédible n'a pas besoin de punir une opinion, comme c'est le cas en Allemagne presque tous les jours avec le paragraphe 130 StGB ou comme c'est le cas avec la loi Gayssot en France.

Ce travail très méthodique réalisé par un Allemand est un résumé sans équivoque des commandements du site d‘Auschwitz et du quartier général. Le pseudonyme "Ernst Böhm" a été choisi par l‘auteur lui-même. S‘il est impliqué dans la recherche de la vérité, chacun doit craindre pour son existence aussi longtemps que la République fédérale d'Allemagne continuera d'exister. C'est pourquoi cet ouvrage que j’ai choisi de publier est présenté sous un pseudonyme car quiconque contribue à ouvrir les yeux des Allemands a le droit de se protéger et de protéger sa famille contre les persécutions lorsque malgré tout il expose ses informations au public.

De telles personnes me sont beaucoup plus chères que ces "patriotes" connus du public qui se gardent bien d’aborder le mythe holocaustique. Celui qui n'expose pas le mensonge fondateur de la RFA ne lutte en aucune façon pour les droits du peuple allemand. Ces "patriotes" font mines de se tirer dessus avec des cartouches à blanc et espèrent ainsi échapper à la haine et a la persécution des agents juifs. Leur propre prospérité et une vie confortable en RFA sont manifestement plus importantes pour eux que l‘avenir de leurs descendants.

Tout nouveau gouvernement en Allemagne, quelle que soit sa couleur ou sa bannière, n'est pas un gouvernement allemand s'il ne dénonce pas les machinations juives dans le monde et ne les fait pas connaître aux gens, pas même s'il se dit "Reich allemand". Ce seul fait vous dira si l‘on se joue de vous ou si véritablement la détermination allemande a pris le pouvoir. Gardez les yeux ouverts parce que seule la vérité nous libérera !"

Henry Hafenmayer, janvier 2018

Ursula Haverbeck - Mars 2015 - Interview Panorama complète


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

mercredi 9 mai 2018 12:00

Ursula Haverbeck - Questions sur questions

Sources :
Henry Hafenmayer
Ende Der Luege

Ursula_Haverbeck_15.png

Septembre 2015

Et c´est ce dont il s´agit ici, ce que je viens d´exposer, ce siècle juif, ce siècle du mensonge, doit être dépassé, et nous le savons tous, seule la vérité nous rend libres, rien d´autre, et c´est pourquoi nous devons nous engager pour la vérité."


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Ursula Haverbeck - Questions upon Questions

September 2015

And that is what is all about in the end, really, to finally overcome this jewish century, the century of lies, that I have already described at the beginning. And we all know, only the truth makes us free, nothing else, and therefore we must stand for truth."

dimanche 1 avril 2018 12:00

Ernst Zündel - La véritable histoire des relations entre Allemands et juifs

Sources :
JohnRobinson101
ZUNDELSITE

Allemands et juifs.jpg

Dans cette série en 12 épisodes, Ernst Zündel détaille les relations entre l'Allemagne hitlérienne et les sionistes avant la Seconde Guerre mondiale et la façon dont l'Allemagne a été escroquée pour obtenir des réparations après la guerre, réparations qu'elle paie encore aujourd'hui.

La retranscription est disponible ici.

ligne_verte.gif

Les livres que Ernst Zündel cite dans cette série :

- Balabkins Nicholas - Germany's Path to Israel and West-German Reparations to Israel
- Black Edwin - The Transfer Agreement
- Goldmann Nahum - Le paradoxe juif
- Kaufman Theodore Newman - Germany must perish
- Segev Tom - Le septième million (Comparez la version française du livre avec celle en anglais utilisée par Ernst Zündel dans cette série de vidéos, et vous constaterez que dans la version française il manque de très nombreux passages extrêmement incriminant pour les juifs!!) Ingrid Rimland s'exprime ici sur ce livre.
- Vogel Rolf - The German Path to Israel

ligne_verte.gif

Complément :

Le 7 mai 1945, l'Allemagne se rendit. Jacob Robinson fut le conseiller de Robert H. Jackson et Telford Taylor lorsqu'ils étaient procureurs en chef pour les États-Unis au Tribunal militaire international de Nuremberg.

En 1947, Jacob a démissionné de son poste de directeur de l'Institut des affaires juives et Nehemiah Robinson, son frère, a pris sa place. Jacob fut conseiller juridique auprès de la délégation israélienne de l'ONU et consultant auprès de la Commission des droits de l'homme des Nations Unies. Il a rédigé l'accord de réparation entre Israël et la République fédérale d'Allemagne.

En 1957, il fut conseiller juridique pour la Conférence sur les réclamations matérielles contre l'Allemagne. Il a aidé à établir la branche de recherche de Yad Vashem et a été conseiller juridique de l'accusation pour le procès d'Adolph Eichmann en 1960-61.

Voici une compilation d'un très large éventail de propagande anti-nazi produite par les frères Robinson et "the Institute of Jewish Affairs":

- Institute of Jewish Affairs - Program and observations
- Jacoby Gerhard - Racial state, the German nationalities policy in the protectorate of Bohemia-Moravia
- Robinson Jacob - Agreement and statistics
- Robinson Jacob - Major statements in the general assembly of the UN
- Robinson Jacob - Collected publications and clippings
- Robinson Nehemiah - European jewry ten years after the war
- Robinson Nehemiah - Dictionary of Jewish public affairs and related matters
- Robinson Nehemiah - Declaration and Convention
- Tartakower Arieh - The Jewish refugee

ligne_verte.gif

Partie 1


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Partie 2


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Partie 3


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Partie 4


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Partie 5


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Partie 6


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Partie 7


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Partie 8


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Partie 9


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Partie 10


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Partie 11


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Partie 12 et fin


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

- page 1 de 44


WAWA CONSPI