Aller à la recherche

DIDI18

Allemagne

Fil des billets

lundi 1 octobre 2018 12:00

Alfred Rosenberg - Le Mythe du XXe siècle

Alfred Rosenberg 2.jpg

Le 1er octobre 1946, Alfred Rosenberg fut condamné à mort à Nuremberg, l'un des douze condamnés à cette peine. Rosenberg n'avait jamais occupé un poste militaire, ni dirigé une opération militaire, ni ordonné la mort d'une personne. Le Tribunal militaire international l'a déclaré coupable de tous les chefs d'accusation dont il était accusé :

1. Crimes de guerre
2. Complot pour faire la guerre
3. Crimes contre la paix
4. Crimes contre l'humanité

Le président du Tribunal avait présidé quelques années auparavant les procès-spectacles de Staline pendant les Grandes Purges, au cours desquels environ un million de civils avaient été arrêtés et exécutés pour comportement "contre-révolutionnaire". Avant le début du Tribunal, il a déclaré : "Le fait que les dirigeants nazis soient des criminels a déjà été établi. L'idée est d'obtenir une punition rapide et juste pour le crime. Si le juge est censé être impartial, cela n'entraînerait que des retards inutiles."

Parmi les affirmations de l'accusation, on trouvait que 20 000 juifs avaient été vaporisés avec de l'"énergie atomique" à Auschwitz ; 840 000 prisonniers de guerre soviétiques avaient été tués à Sachsenhausen en un mois avec une machine à pédale à broyer le cerveau ; et que les morts du camp étaient transformés en abat-jour, savon, sacs, gants, chaussons, pantoufles, etc – tout ceci étant désormais considérés comme faux par les historiens classiques.

Les règles normales de la preuve ont été suspendues et le procureur général a déclaré : "Ce tribunal est la continuation de l'effort de guerre des nations alliées. Il n'est pas lié par les améliorations procédurales et substantielles de nos systèmes judiciaires ou constitutionnels respectifs."

Le Tribunal militaire international déclarera de nombreux dirigeants allemands et japonais coupables de crimes de guerre et ordonnera leur exécution. Le sénateur Robert Taft a qualifié les exécutions de " tache sur le bilan américain que nous regretterons longtemps " et le juge en chef de la Cour suprême Harlan Fiske Stone a qualifié le Tribunal de "lynchage de haute volée".

Un juge américain du Tribunal, Charles Wennerstrum, a déclaré : "Si j'avais su il y a sept mois ce que je sais aujourd'hui, je ne serais jamais venu ici. L'accusation n'a pas réussi à maintenir l'objectivité à l'écart de la vindicte, à l'écart des ambitions personnelles en matière de condamnations. Des avocats, des greffiers, des interprètes et des chercheurs ont été employés qui ne sont devenus Américains que ces dernières années, dont les antécédents étaient ancrés dans les haines et les préjugés de l'Europe."

Aucune nation ou aucun représentant allié n'a jamais été jugé pour crimes de guerre par le Tribunal ou toute autre cour, même si Hiroshima, Nagasaki, Tokyo et d'autres villes japonaises étaient encore en ruines. L'Allemagne, qui a perdu 3 600 000 civils à cause de la famine, des bombardements et des meurtres dirigés par les Alliés, a connu les plus grands viols de l'histoire.

Le peuple germanique a commencé à faire l'expérience de son génocide culturel délibéré à travers des programmes de conditionnement social qui ont été mis en œuvre à travers le monde occidental. Ces programmes de modification du comportement ont été conçus par les psychiatres de la "Frankfurt School" et le président de l'American Psychiatrist Association, Donald Ewen Cameron, qui a soutenu que la disposition génétique du peuple allemand à la guerre le rendait inapte à détenir l'autorité ou à avoir des enfants.

Le Dr Cameron, qui a dirigé le témoignage psychiatrique à Nuremberg, croyait que les spécialistes du comportement devraient agir comme planificateurs de la société et que les Nations Unies nouvellement formées devraient appliquer ces principes de conditionnement social au niveau mondial. Quelques années plus tard, le Dr Cameron a lancé le tristement célèbre projet de modification du comportement "MKUltra" de la CIA, torturant psychologiquement des milliers de victimes civiles.

Connu personnellement pour sa compassion et son incorruptibilité, Rosenberg était autodidacte et exceptionnellement cultivé. Au moment où il a écrit Le Mythe du XXème siècle (Der Mythus des zwanzigsten Jahrunderts), ses vues s'étaient cristallisées en une nouvelle synthèse de l'histoire, de la philosophie, de la nature et de la culture qui a fondamentalement défié les institutions politiques et religieuses.

La philosophie révolutionnaire du Mythe était presque certainement la raison pour laquelle il a été condamné et exécuté. C'est peut-être encore aujourd'hui l'idée la plus dangereuse au monde. Mais dangereux pour qui et pourquoi ?

Pourquoi l'étude directe de la philosophie de Rosenberg est-elle si rare et apparemment découragée même chez les historiens professionnels et les politologues ? Pourquoi le livre potentiellement le plus important de l'Axe est-il maintenant obscurci dans l'insignifiance présumée, surtout quand Rosenberg a été exécuté pour son contenu ?

Ces questions demeurent pour l'étudiant sérieux de l'histoire à considérer. Plus fondamentalement, l'examen direct de la philosophie de Rosenberg, pourtant condamnée par le capitalisme et le communisme, remet en question la liberté et l'objectivité du penseur critique moderne de considérer par lui-même Le Mythe de Rosenberg.

PS :
La traduction anglaise est exécrable, très souvent fausse, la traduction française en revanche est fidèle au texte original en allemand.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

dimanche 10 juin 2018 12:00

Le génocide oublié des Allemands de l'Est

Sources :
Justice for Germans
Danube Swabian History

Nettoyage ethnique en Europe - 1944-1948.jpg

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Sur invitation, les Allemands avaient migré le long du Danube en trois grandes vagues, il y a plus de 700 ans, et s'étaient installés dans les régions montagneuses de Bohême et de Moravie. Ces Allemands ethniques sont devenus très prospères et ceux de Hongrie, de Roumanie et de Yougoslavie étaient connus sous le nom de Souabes du Danube.

En 1939, le président tchèque a expulsé la minorité allemande, dont beaucoup ont été exécutés avec la plus grande brutalité, ce qui a coûté la vie à un million d'Allemands des Sudètes.

Entre 14 et 15 millions de civils ont été chassés de leur pays d'origine causant la mort d'au moins 2 millions de civils, dont beaucoup ont été brutalement assassinés.

Ce chiffre ne comprend pas les soldats rendus qui sont morts plus tard dans les camps de la mort d'Eisenhower, les goulags soviétiques, ni ceux qui ont été réduits en esclavage par les Alliés. En 1947, environ 4 000 000 d'Allemands furent utilisés comme esclaves par les "libérateurs" victorieux de l'Allemagne.

Détail du nombre de morts pendant et après la Deuxième Guerre mondiale du coté allemand.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

vendredi 2 mars 2018 12:00

La haine des juifs

Sources :
James Bacque - "Other Losses" on The Journal
John Sack - An Eye for an Eye

Bacque_-_Sack.jpg

James Bacque - Other Losses

James Bacque - Morts pour raisons diverses

L'auteur James Bacque en direct au journal télévisé canadien The Journal. L'occasion étant la sortie de son livre controversé Morts pour raisons diverses qui détaille le meurtre délibéré par la famine et l'exposition aux éléments de près d'un million de prisonniers de guerre allemands par les Américains et les Français après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

ligne_verte.gif

John Sack - An Eye for an Eye

An Eye for an Eye: The Untold Story of Jewish Revenge Against Germans in 1945 est un livre de John Sack, qui affirme que certains juifs d'Europe de l'Est se sont vengés de leurs anciens ravisseurs tout en supervisant plus de 1 000 camps de concentration en Pologne pour les civils allemands. Le livre fournit des détails sur l'emprisonnement de 200 000 Allemands "dont beaucoup sont affamés, battus et torturés" et estime que "plus de 60 000 sont morts aux mains d'une organisation de sécurité gérée en grande partie par des juifs".

Sack est né dans une famille juive à New York. Ses œuvres ont paru dans des périodiques comme Harper' s, The Atlantic, Esquire et The New Yorker. Il était correspondant de guerre en Corée, au Vietnam, en Irak, en Afghanistan et dans l'ex-Yougoslavie.

Correspondant, puis chef de bureau pour CBS News en Espagne, il est l'auteur de dix livres, dont le titre controversé An Eye for an Eye: The Untold Story of Jewish Revenge Against Germans en 1945. Le livre a provoqué un tollé parce que Sack a rapporté qu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, un certain nombre de survivants juifs de l'Holocauste ont dirigé des camps de concentration et des prisons communistes polonaises, où ils auraient torturé et tué des civils allemands et polonais, y compris des femmes et des enfants.

Sack a répondu aux critiques américains du livre qui disent qu'il fait dans le "sensationnel et ses accusations imparfaitement attribuées à la source" en répondant que sa recherche approfondie n'a laissé aucun doute sur le fait que les juifs dirigeaient le camp de Swietochlowice "d'un bout à l'autre". Il ajouta : "C'est pénible pour moi, en tant que juif, de rapporter cela".

Sack s'étonne des critiques qui nient l'exactitude de ses affirmations, affirmant que les principaux points ont été confirmés à plusieurs reprises par d'autres, dont l'émission télévisée 60 Minutes et le New York Times.

Extrait de la conférence sur l'histoire réelle de David Irving, Cincinnati USA 1999

Détail du nombre de morts pendant et après la Deuxième Guerre mondiale du coté allemand.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

mardi 13 février 2018 12:00

Tempête Infernale

Sources :
Thomas Goodrich
hellstorm documentary

Hellstorm_3.png

Ce film, tiré du livre Hellstorm de l'auteur et historien Thomas Goodrich, raconte une histoire que les vainqueurs ne veulent surtout pas vous montrer.

Il est temps que vous appreniez l’effroyable vérité sur les viols, les tortures, la mise en esclavage et les assassinats de masse infligés au peuple allemand par les Alliés, vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale :

La plus maléfique opération de dissimulation de l’histoire de l’humanité !

Détail du nombre de morts pendant et après la Deuxième Guerre mondiale du coté allemand.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Hellstorm_5.jpg

Le livre de Thomas Goodrich a été traduit en français, il est disponible ici.

Tous, autant que nous sommes, avons souffert… Et pour aggraver les choses, ces atrocités n’ont pas été commises en secret ou dans des coins cachés, mais en public, dans les églises, dans les rues et sur les places… Les mères ont été violées en présence de leurs enfants, les filles ont été violées devant leurs frères… et en règle générale, non pas une fois, mais des dizaines de fois."

Une Allemande

Tuez-les tous, hommes, vieillards, enfants et aussi les femmes, une fois que vous vous serez amusés avec elles ! Tuez. Rien en Allemagne n’est innocent, ni la vie, ni celle à naître… Brisez la fierté raciale des femmes allemandes. Prenez-les comme votre butin légitime. Tuez, vous, braves soldats de l’Armée soviétique victorieuse."

Le propagandiste juif, Ilya Ehrenbourg.

samedi 20 janvier 2018 12:00

Rhine Meadows - Les camps de la mort

Source :
Dennis Wise

eisenhower_camp_3.jpg

eisenhower_camp_2.jpg

eisenhower_camp_1.jpg

Détail du nombre de morts pendant et après la Deuxième Guerre mondiale du coté allemand.

La Vérité sur les camps de la Mort d'Eisenhower racontée par James Bacque, auteur du livre Other Losses.

Bacque James - Morts pour raisons diverses

Bacque James - Other Losses

Bacque James - Crimes and Mercies

Bacque James - Eisenhower's death camps


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

samedi 18 novembre 2017 12:00

La révolution National Socialiste

Source :
Karl X

national-socialisme.jpg

La révolution National Socialiste


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Le Mouvement


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

dimanche 12 novembre 2017 12:00

Défense interdite pour les révisionnistes

Sylvia_Stolz.jpg

Une conférence de Sylvia Stolz. (2012)

Dans un exposé d’une heure quarante, l’intrépide avocate des révisionnistes allemands (Ernst Zündel, Germar Rudolf…) explique la façon dont la "justice" allemande traite les révisionnistes.

Son exposé vous entraînera dans l’enfer d’un univers où l’injustice règne en maître.

Interdiction de présenter des "preuves", interdiction de poser des questions d’ordre historique, accusé présumé coupable, pressions multiples sur les avocats pour les empêcher de défendre leur client, avocats qui se retrouvent à leur tour au banc des accusés lorsqu’ils ont osé braver les pressions...


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

jeudi 9 novembre 2017 12:00

Le programme en 25 points du N.S.D.A.P.

Le-travail-la-liberte-et-du-pain-1932.jpg

Le travail, la liberté et du pain! Choisis la liste 8, les nationaux-socialistes !

Le programme du Parti des travailleurs nationaux-socialistes allemands est un programme temporaire. Les dirigeants n'ont aucune intention, une fois que les buts annoncés ont été réalisés, d'en établir de nouveaux simplement pour augmenter artificiellement le mécontentement des masses et ainsi assurer l'existence continue du Parti.

1/ Nous exigeons l'union de tous les Allemands dans une Grande Allemagne sur la base du droit à l'autodétermination nationale.

2/ Nous exigeons l'égalité des droits pour le peuple allemand dans ses relations avec d'autres nations et la révocation des traités de paix de Versailles et de Saint-Germain.

3/ Nous exigeons des terres et des territoires (colonies) pour nourrir notre population et installer notre population excédentaire.

4/ Seuls les membres de la nation peuvent être citoyens de l'État. Seuls ceux de sang allemand, quel que soit leur croyance, peuvent être membres de la nation. En conséquence, aucun juif ne peut être membre de la nation.

5/ Les non-citoyens peuvent vivre en Allemagne uniquement en tant qu'invités et doivent être soumis à des lois pour les étrangers.

Le programme en 25 points du N.S.D.A.P.
Das 25-Punkte-Programm der N.S.D.A.P.
The 25-Points Programme of the N.S.D.A.P.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Das 25-Punkte-Programm der N.S.D.A.P.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

The 25-Points Programme of the N.S.D.A.P.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

mercredi 8 novembre 2017 12:00

1933 - 1943, dix ans de National Socialisme

Source :
Institut national de l'audiovisuel

Le-chancelier-Adolf-Hitler-salue-le-passage-des-travailleurs-de-la-route-a-louverture-de-la-premiere-section-dautoroute-de-Francfort-19-mai-1935.jpg

19 mai 1935, Adolf Hitler salue le passage des travailleurs de la route lors de la cérémonie d'ouverture de la première section d'autoroute de Francfort.

Voici une courte introduction sur ce que fût le National-Socialisme en Allemagne alors que Adolf Hitler était chancelier.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

La lecture du livre de Cesare Santoro Quatre années d’Allemagne d’Hitler vues par un étranger vous fera comprendre l'étendue du potentiel du National-Socialisme et discerner les nombreux mensonges institutionnellement établis sur le sujet. Publié en 1938, cet ouvrage était destiné à faire connaître au monde le IIIe Reich et ses réalisations. Il s'agit du livre le plus objectif sur l'Allemagne nationale-socialiste. Il est disponible sur le site Histoire E-book en format pdf.

ligne_verte.gif

Grün ist unser Fallschirm


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

lundi 6 novembre 2017 12:00

Joseph Goebbels - Discours du 10 février 1933 au Palais des Sports de Berlin

Source :
Adal Wolf

Joseph_Goebbels.jpg

Camarades nationaux,

Je voudrais faire quelques brèves remarques avant que ne commence la réunion.

Je commencerai par me pencher sur une série d'attaques venant de la presse berlinoise qui n'accepte pas volontiers que je m'exprime sur la radio allemande puisque mon activité est trop insignifiante, trop mesquine et trop mensongère pour que le monde entier doive en être informé.

Par vos yeux et vos oreilles, vous êtes ce soir témoins d'un évènement de masse d'une ampleur encore jamais vue en Allemagne et probablement dans le monde. Je ne pense pas qu'il soit exagéré d'affirmer que ce soir, au moins 20 millions de personnes en Allemagne et par delà ses frontières écouteront le discours du chancelier Adolf Hitler. Dans Berlin seule, en plus de cette manifestation de masse au Palais des Sports dix grands haut-parleurs ont été installés sur des places de la ville. A cette heure, de véritables murs d'hommes se rassemblent devant eux et une foule de cinq à six-cents mille personnes se tient déjà assemblée pour écouter ce discours.

Puisque le Berliner Tageblatt se demande avec étonnement qui paie pour ces haut-parleurs, je peux tout de suite le soulager : "Tant d'argent pour ces 10 haut-parleurs - Dieu merci - il en reste pour nous..." De telles méthodes, celles qui ont été appliquées par le gouvernement marxiste social-démocrate, nous ne les avons pas jugées nécessaires. Il y a plutôt là une occasion d'utiliser le Fond de Lutte contre la Criminalité à notre profit contre les sociaux-démocrates. Mais peut-être allons-nous prendre le temps de renflouer ce fond, lorsque les immenses scandales de corruption dont le gouvernement socialiste s'est rendu coupable ces 14 dernières années seront découverts par L’État et l'heure est bien plus proche que ne veulent bien le croire ces messieurs du Berliner Tageblatt.

Puisque la presse juive se plaint que le mouvement National-Socialiste soit désormais libre de parler sur toutes les stations de la radio allemande grâce à son chancelier nous pouvons leur répondre : "Vous nous avez montré, nous le faisons maintenant pour vous." Ce n'étaient pas des paroles en l'air lorsque nous expliquions encore et toujours ces dernières années : "vous êtes nos professeurs et nous serons vos élèves obéissants". Pour le reste, il doit être noté que ce que ces messieurs ont accompli dans le champ de la propagande politique ces 14 dernières années est un véritable travail de cancre. Bien qu'ils aient eu entre leurs mains tous les fonds et moyens de la puissance publique ils n'ont rien pu apporter d'autre que la couverture de scandales parlementaires qui ne sont pas du tout des atouts électoraux. Le mouvement National Socialiste va leur montrer comment ils auraient dû s'y prendre.

L'on doit bien gouverner. Et avec un bon gouvernement vient aussi une bonne propagande. L'un ne va pas sans l'autre. Un bon gouvernement sans propagande ne peut pas plus réussir qu'une bonne propagande sans un bon gouvernement. Ils doivent se soutenir l'un l'autre. Et si la presse juive croit aujourd'hui qu'elle peut intimider le mouvement National Socialiste par des menaces voilées, si elle croit qu'elle pourra contourner nos mesures d'urgence... elle devrait être prudente... Un jour notre patience aura atteint ses limites et alors se fermeront les grandes gueules menteuses et insolentes de ces juifs. Et si d'autres journaux juifs sont d'avis qu'ils pourraient tourner casaque et basculer dans nos rangs, nous ne pouvons que leur répondre : "Ne vous lancez pas dans des dépenses inconsidérées !"

En outre, nos hommes des Sections d'Assaut et nos camarades du parti peuvent se rassurer. L'heure de la fin pour la terreur rouge viendra plus tôt qu'on ne le pense. Et la presse bolchévique n'inversera pas les choses en mentant. Lorsque Le Drapeau Rouge, par une insolence typiquement juive, ose dire que notre camarade Maikowski et que le policier Zauritz ont été abattus par nos propres camarades... alors je dois bien dire, cette impudence juive a vécu plus longtemps qu'elle ne vivra dans l'avenir.

Et à ces messieurs de la Maison Karl Liebknecht nous apprendrons bientôt un ton qu'ils ignorent encore.

Voilà tout ce que je voulais dire à la presse et aux partis ennemis. Je tenais à le leur dire en personne sur toutes les ondes allemandes et aux millions d'auditeurs.

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

- page 1 de 4


WAWA CONSPI