ursula_haverbeck__1_.jpg

La chronique de Bocage

Source :
1.wdr

La "Grande Dame allemande", Ursula Haverbeck, 87 ans, déjà condamnée à 10 mois de prison (le jugement n'est pas encore exécutoire), est à nouveau poursuivie, toujours pour les mêmes raisons c'est-à-dire pour ses propos révisionnistes, par le ministère public de Bielefeld et son procès aura lieu le 11 octobre devant le tribunal cantonal de Bad Oeynhausen (Rhénanie-du-Nord-Westphalie).

On se souvient (n/message du 11 février) qu'Ursula Haverbeck avait voulu assister à Detmold au procès de l'ancien gardien de camp Reinhold Hanning, 94 ans, et qu'elle en avait été empêchée par les autorités en raison du "tumulte" que sa présence provoquait. Dans une lettre au maire de Detmold elle s'insurgeait contre le traitement dont elle avait été l'objet et réitérait ses propos délictueux selon lesquels le camp d'Auschwitz avait été un camp de travail mais jamais un camp d'extermination.