Source :
John Kaminski

seal_of_the_united_states_house_of_representatives.png

Les juifs au-dessus des lois
(comme si c'était pas déjà le cas)
La vraie-fausse nouvelle c'est que nous vivons dans un pays libre

Ce n’est pas l'Amérique que vous pensiez connaitre. C'est un syndicat international du crime entièrement géré par des juifs.

L'histoire du monde montre que lorsque les juifs règnent, les criminels sont en liberté et les innocents sont violés et pillés.

Réduit au silence, le peuple est contraint de museler ses opinions et de ne pas tenir compte de son propre bon sens.

La même chose s'est passée il y a longtemps, dans un endroit appelé Russie, où ils ont fait de l'antisémitisme une infraction capitale et ont massacré cent millions de personnes.

Les Russes ne se sont pas affligés ça à eux-mêmes ; expédiés depuis New York, les juifs l'ont fait.

Un nouveau projet de loi, qui vient d'être approuvé par le Sénat des États-Unis, impose de nouvelles interdictions sur la façon dont il peut ou pas être fait mention des juifs dans les énoncés publics ainsi que dans les médias. Selon le projet de loi, toute tentative de relier Israël ou les juifs au 11 septembre, ou, notamment, à des revendications "exagérées" de l'holocauste, sera désormais considéré comme un acte antisémite et sera punis par la loi.

Le 1er décembre, l'article 10 de la "Loi sur la sensibilisation à l'antisémitisme de 2016" a été présenté et adopté par le Sénat des États-Unis en une seule journée et sans discussion.

Ce projet de loi met fin à tout prétexte selon lequel les Américains possèdent encore leur liberté d'expression garantie par la Constitution.

L'article complet en français est disponible en pdf ici.