La chronique de Bocage

Source :
POSTDAMER

Un jeune Allemand de 18 ans, Morten E., récemment encore élève d'un lycée de Potsdam, vient d'être condamné par le Tribunal de Tecklemburg (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) : il doute de l'Holocauste, prône le national-socialisme, à l'école il conteste la crédibilité des récits des "témoins oculaires", avance que Hitler n'affirmait nullement "que la race aryenne était supérieure aux autres mais voulait qu'elle soit acceptée des autres", distribue des tracts dans la rue, désole la direction de son école, qui avait pourtant déjà essayé de corriger ses "propos d'extrême droite" mais déplore que "la visite de camps de concentration ou celle du lieu de la Conférence de Wannsee n'aient pas réussi à le détourner de son idéologie", a pour modèles les "négateurs de l'Holocauste" Horst Mahler, Bernard Schaub et Ursula Haverbeck...

Bref, il a tout faux...

Morten E. est condamné à une peine de prison de huit mois, avec un sursis sur une durée de trois ans, et il devra payer une amende de 15.000 euros.