La chronique de Bocage

Source :
Bild

Peter_S.jpg

Peter S

Sur le site du très populaire quotidien allemand "Bild" on apprend, le 13 octobre, que la veille avait eu lieu le procès d'un mécanicien de 61 ans, Peter S. (nous n'avons pas réussi à trouver son nom), pour négation de l'Holocauste.

Sous le titre "Négateur de l'Holocauste/Un agitateur sur Facebook doit débourser 2400 euros" et le sous-titre "Une phrase idiote qui coûte cher", on apprend donc que le 12 octobre ce mécanicien passait devant le Tribunal de Aue pour avoir écrit sur sa page Facebook "Il n'y a pas eu de gazages comme l'écrivent les vainqueurs dans l'histoire".

Le procureur Thomas Zahm déclare: "Vous contestez donc l'Holocauste, la destruction systématique de six millions de juifs par les nationaux-socialistes". Verdict: une peine de 2400 euros.

Ce qui a valu, de la part de l'avocat de Peter S., Me Martin Kohlmann (39 ans, avocat du Conseil municipal de Chemnitz), le commentaire suivant que le journal qualifie de "commentaire stupide" :

"Aujourd'hui, plus de gens sont condamnés pour leur liberté d'expression qu'à l'époque de la RDA !"