pedro_varela__10_.jpg

La chronique de Bocage


Nous apprenons que, après consultation d'une équipe d'avocats, Pedro Varela, 58 ans, qui a déjà fait 15 mois de prison pour révisionnisme (2010-2012), "entre en prison ces jours-ci pour la même accusation de délit de haine que précédemment".

On le dit prêt à faire front à cette nouvelle attaque du ministère public de Barcelone.

Pedro Varela annonce lui-même "(sa) nouvelle adresse" :

Pedro Varela
PRISIÓN MODELO
C.P. d'Homes de Barcelona
Carrer Entença, 155
Apartado de Correos 20
E-08029 Barcelona.

Ne manquez pas de lui envoyer un mot d'encouragement !