Source :
Henry Hafenmayer

Luther-Martin-Janvier-1543-Les-Juifs-et-leurs-Mensonges.jpg

"Les Juifs et leurs Mensonges" - Martin Luther, janvier 1543.

Par Horst Mahler

(…) Nous n'avons pas encore véritablement compris l'ampleur de notre défaite dans ces deux guerres jamais vues dans l'histoire. Notre défaite c'est que notre réflexion distincte, la pensée allemande, nous a été extraite. Notre pensée allemande a été détruite. Elle est discriminée. Nous parlons de la philosophie allemande mais ne la pratiquons plus. Nous, Allemands, ne sommes pas capables, de saisir réellement ce qui nous est arrivé mais notre ennemi l'est sûrement. On parle beaucoup de juifs, et les juifs sont en fait l'ennemi, et j'ai longtemps exhorté à appeler l'ennemi par son nom. Mais si le juif est seulement appelé juif, alors il n'a pas encore été appelé par son nom. Car quel est son nom ? Ce que je veux dire par le nom, c'est savoir quelle est l'essence du judaïsme, et quelle est l'essence de l'esprit allemand. Deux opposants depuis des milliers d'années d'histoire, maintenant scellés dans une bataille mortelle et décisive. Cet ennemi auquel nous sommes confrontés a fait beaucoup d'efforts pour s'assurer que nous ne remarquions pas ce que l'avenir nous réserve réellement ; quel destin est le nôtre. Hegel, l'un des plus grands philosophes allemands, sinon le plus grand de tous, a déclaré dans ses premiers écrits sur les juifs : "Les juifs ne se battent pas mais ils conquièrent et les Égyptiens succombent, comme empoisonnés dans leur sommeil." C'est la manière juive de mener la guerre. Au moyen d'un empoisonnement que nous ne percevons pas comme tel. (…)

(…) C'est l'Année de Martin Luther, qui est diabolisé comme antisémite et cela a une grande importance. Pratiquement personne ne sait que Luther était un défenseur des juifs. En son temps, il y eut une campagne de l'Ordre dominicain pour interdire et brûler cette pourriture satanique, le Talmud. Mais Luther se leva et défendit les juifs afin qu'ils gardent le Talmud. Et il a réussi. Heinrich Grätz a écrit dans son ouvrage historique fondamental "The Jewry" (Die Judenheit): "Les juifs n'avaient pas entendu depuis des milliers d'années l'empathie et la sympathie que Luther a exprimé un jour envers les juifs." C'est alors que Luther publie son ouvrage "Von den Juden und Ihren Lügen" (Les juifs et leurs mensonges). Et ici, il faut savoir comment Luther est arrivé à ce développement. Il a simplement pris des cours d'hébreu, appris l'hébreu, puis lu le Talmud. Et alors, comme si des écailles tombaient de ses yeux, il a dit : "C'est le diable." Et c'est pourquoi il a combattu les juifs. C’est complètement justifié. Et ce qu'il propose est terrible, brûler les synagogues, et ceci et cela. Mais rien de bien méchant, un jeu d'enfant par rapport à ce que Moïse exige concernant les non-juifs. Là, un massacre sanglant est exigé. Avec Luther, vous pouvez essayer, mais en vain, de trouver un appel au meurtre. Ou toute attaque physique. Il dit seulement : "Nous ne les voulons pas parmi nous, nous devons les chasser, nous devons brûler leurs synagogues." Évidemment ! Les maisons du diable devraient être brûlées. Ils n'ont pas leur place ici. (…)

(…) Il y a maintenant trois d'entre nous, qui ont fait le premier pas avec 2 dépliants et une grande campagne de publipostage. Il y en aura davantage, et ce sera un réseau. Pas de parti, pas de club, qu'ils puissent interdire, mais seulement un réseau au sein d’Internet avec un site Internet, de là, nous envoyons un contenu très spécifique, et mettons en place une liste d'emails afin que de plus en plus de gens se familiarisent avec ce matériel. Seuls quelques-uns le liront. Les gens sont ainsi. Mais certains le liront et en parleront, puis il y en aura d'autres qui se pencheront sur le sujet. Cela doit devenir un scandale pour que tout le monde en parle. Et voici un point très important: Si vous dites à un individu : "Regardez, vous soutenez les juifs. Ce sont des voleurs, ils commettent un génocide, comment pouvez-vous vivre avec ça?" Il se dérobera. Mais s'il sait que son voisin sait aussi qu'il sait, alors il devra d'une façon ou d'une autre se justifier. Il ne sera plus le vénérable et respectable professeur, mais simplement un lâche bâtard qui livre le peuple allemand à la boucherie parce qu'il est trop insensé, ou parce qu'il ne veut pas mettre en danger son déplorable salaire de traître. Semblable à un agresseur d'enfant, il commet les pires crimes. Car celui qui sait et qui reste silencieux est un criminel. Maintenant, vous devez vous lever. C'est une obligation d'exposer cette planification de meurtre et de la signaler. Quiconque ne le fera pas sera puni comme complice. Nous devons en mettre au peuple tellement plein les oreilles, que personne ne puisse se mettre de côté et dire : "Je ne savais pas." Non, il le savait. Et s'il le savait et n'a pas agi, alors il est un sujet moralement inférieur. (…)

(…) Il est important que tous ceux qui ressentent cet appel se contraignent à se relier à ce réseau et transmettent les dépliants aux personnes de ces centres d'activités spécifiques, comme je l'ai dit. C'est une idée que nous avions déjà au début du millénaire. Nous avons dit : "Un million de brochures attendent l'attaque." C'est l'idée du réseau. Tout le monde est appelé mais peut partir à tout moment. Vous faites partie du réseau en distribuant des dépliants et en les payant comme contribution au développement du projet, puis en faisant vos rapports à ce sujet. C'est cette forme de résistance que nous devons atteindre. Et tout le monde peut participer. Et l'excuse qui consiste à dire que nous n'avons actuellement pas la majorité, que nous n'avons pas de succès comme un parti parmi les "Allemands bâillonnés", tout cela ne compte pas. (…)

(…) Nous avons deux dépliants ici, l'un est "Wir sind Luther" (Nous sommes Luther) et quelques-uns de l'autre "Ein Wort zur Erlösung der Judenheit und zur Rettung der Europäischen Völker" (Un mot pour le salut des juifs et le sauvetage des peuples européens). Celui-ci n'a pas encore été distribué. Mais nous l'avons. Nous allons profiter de l'Année Luther pour faire connaître ces choses et commencer dans les endroits qui ont une signification particulière en fonction du calendrier. Eisenach, Wittenberg, et ainsi de suite. Et rappelez-vous, un écoulement constant érode la pierre. Nous aurons à peine un écho au début et puis cela viendra progressivement, plus nous envoyons ce matériel à des centres d'activités spécifiques, plus nous pouvons être assurés que cela arrivera. Cela va se répandre comme un feu de forêt. Quand un certain point sera atteint, alors nous serons débarrassés de cette écume. C'est certain. (…)

La retranscription est disponible ici.
Transcript is available here.
La transcripción está disponible aqui.
Das Transkript ist hier verfügbar.
Транскрипт можно посмотреть здесь. здесь.

Nous sommes Luther
We are Luther
Todos somos Lutero
Wir sind Luther


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Horst Mahler - We are fighting to win


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Horst Mahler - Luchamos para Ganar


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Хорст Малер - Мы боремся, чтобы победить


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".