La chronique de Bocage

Source :
Courrier du continent

Le "Courrier du continent" n° 575 de février 2016 (*) publie le compte rendu du dernier livre du révisionniste suisse Jürgen Graf: "Der geplante Volkstod" (La mort planifiée des peuples) ; le livre, sorti en décembre 2015, n'existe pour l'instant qu'en allemand mais la traduction anglaise est quasiment terminée...

(*) Ce périodique de G.A. Amaudruz, repris, on s'en souvient, par l'ami René-Louis Berclaz, peut être commandé ici:

Les Editions de Cassandra
Case postale 141
CH-3960 SIERRE
(Suisse)

En couverture du livre : des immigrants arrivés sur l'île de Lampedusa et, au-dessus, les portraits de Thomas Barnett, Nicolas Coudenhove-Kalergi et Henry Morgenthaler, personnalités bien connues de certains correspondants.

4e de couverture du livre Der geplante Volkstod de Jürgen Graf (2015) Un changement démographique dramatique qui se déroule devant nos yeux menace de changer pour toujours le visage du Vieux Continent. Parallèlement à la dénatalité des peuples européens, l’Europe est inondée par un flot d’immigrés - largement illégaux - provenant d’Afrique et d’Asie. Si ce développement n’est pas arrêté, les Européens deviendront dans un avenir prévisible une minorité dans leurs propres pays.

Ce livre richement illustré, qui se base sur une pléthore de sources facilement vérifiables, démontre que ce processus n’est pas une fatalité inévitable et qu’il n’est nullement dû à la "faiblesse" ou à la "naïveté" des gouvernants.

L’immigration massive n’est que la réalisation d’un plan qui remonte à 1925 et qui prévoit la destruction des peuples blancs par le métissage. Ce plan est encadré par un nombre de mesures qui visent à provoquer une décroissance ultérieure des peuples autochtones : des lois affaiblissant la famille, l’encouragement de l’avortement, la propagande de l’homosexualité et de la "théorie du genre". Le but final des acteurs en coulisses est la création d’une population métissée sans traditions et sans idéaux qui sera incapable de toute résistance organisée et pourra être facilement manipulée par les cliques au pouvoir.

Le mérite principal de ce livre explosif est qu’il révèle au lecteur des liens dont l’existence lui était jusqu’alors cachée. L’auteur ne se contente pas de décrire drastiquement le danger mortel dans lequel se trouve l’Europe mais esquisse également le modèle alternatif d’une société saine qui garantisse la survie des peuples occidentaux et leur culture.

L'ouvrage, de 682 pages, est richement illustré (la plupart des révisionnistes célèbres y figurent).
Voici des extraits de la note de lecture du "Courrier du continent":

"S'appuyant sur une documentation multilingue (Jürgen Graf parle couramment 15 langues(*)), l'auteur démontre que l'Europe fait actuellement l'objet d'un changement démographique dramatique qui menace de changer le visage du Vieux Continent pour toujours.(...) A travers une abondance de faits faciles à vérifier, l'auteur démontre que ce processus désastreux (l'immigration de peuplement) (...) découle de la mise en œuvre méthodique d'un plan existant depuis 1925 en vue de détruire les peuples par des mélanges raciaux.L'auteur ne se borne pas à signaler le danger mais propose, pour conclure, une série de solutions, non pas utopiques, mais concrètes et crédibles, en vue d'assurer la survie des peuples occidentaux et la renaissance de leurs cultures."

(*) nous apportons la correction suivante de Jürgen Graf qui parle 15 langues, dont 9 ou 10 couramment.

- Il faut être honnête : je peux, en effet, converser en 15 langues mais parmi celles-ci il y a le turc dont je n'ai que des connaissances très limitées et l'indonésien que je parlais couramment il y a 25 ans mais que je n'ai aucune possibilité de pratiquer. Merci de préciser ce point.

Photo de couverture
Cover.png
Le site de Jürgen Graf pour commander l'ouvrage.