robert_faurisson.gif

Par / by Vincent Reynouard
PHDNM

La retranscription est disponible: / Transcript is available:

Vincent Reynouard - The ordeal of the revisionist activists (and their families)

Le calvaire vécu par les militants révisionnistes (et leurs familles)
Dans cet édito, Vincent Reynouard explique pourquoi il ne répond plus aux contradicteurs et autres insulteurs.
Après avoir expliqué son calvaire, celui du professeur Faurisson et, surtout, celui de Jean-Louis Berger (ce professeur révisionniste odieusement persécuté et mort en 2007 d’un cancer), après avoir mentionné le destin de leurs épouses et donné la parole à la veuve de JL Berger, Vincent Reynouard explique pourquoi il craint soit une extradition, soit une agression.
Dès lors, il ne souhaite plus perdre de son temps à répondre à ses éternels contradicteurs. Il souhaite au contraire ouvrir tous les dossiers qu’ils a constitués en vingt ans de recherches afin d’en faire profiter le public.
Dans cette vidéo, il donne un échantillon des sujets qu’il veut encore traiter…

The ordeal of the revisionist activists (and their families)
In this editorial, Vincent Reynouard explains why he no longer responds to opponents and other insults.
After explaining his ordeal, that of Professor Faurisson, and especially that of Jean-Louis Berger (professor revisionist shamefully persecuted and who died of cancer in 2007), after mentioning the fate of their wives and gave the floor to the widow of J.L Berger, Vincent Reynouard explains why he fears an extradition or an assault.
Therefore, he no longer wishes to lose his time responding to his eternal opponents. He rather wishes to open all the files he had made in twenty years of research to benefit the public.
In this video, he gives a sample of the subjects he yet wants to deal with...

Feel free to re-upload this video all over the Internet

ligne_bleu.gif

N'hésitez plus pour soutenir Vincent Reynouard
qui sacrifie sa vie au combat révisionniste.

La boutique SANS CONCESSION.

La plus grande librairie/vidéothèque révisionniste !