Source :
Carlos Whitlock Porter

Carlos_Whitlock_Porter.jpg

Carlos Porter, l'homme que Robert Faurisson a surnommé "l'hyper connaisseur de ces infâmes procès", est un traducteur professionnel.

Ses traductions révisionnistes incluent le "Rapport Walter Lüftl" et les deux versions (longue et courte) du "Rapport Germar Rudolf", mais aussi "STALIN'S WAR OF EXTERMINATION", de Joachim Hoffmann, et une variété d'articles et de livre de Carlo Mattogno et Jürgen Graf. Il est membre de l'Institut des Linguistes de Londres.

D'origine américaine, mais à l'heure actuelle apatride en vertu de sa renonciation formelle à la citoyenneté le 8 novembre 1984.

Il est également un révisionniste holocaustique.

Carlos Porter est devenu révisionniste entre 1976 et 1978, après avoir remarqué que les réactions chimiques décrites dans la littérature holocaustique sont toutes erronées et se contredisent toutes les unes les autres.

En 1978, il écrit un essai sur le sujet, "THE CHEMISTRY OF THE HOAXOCO$T", qui lui vaut des menaces de mort, des appels téléphoniques hystériques, etc. Un groupe particulier a d'ailleurs été assez aimable pour lui faire un "procès" en son absence. Ils avaient toute une liste de crimes qu'il avait commis -être une pourriture étant l'un d'eux- il fut reconnu "coupable" et dument "condamné à mort" suite à ce procès, la "sentence devant être exécutée par une équipe de nos spécialistes d'ici un an". (C'était il y a 20 ans).

En 1978, je pensais que l'holocauste était un mensonge, mais je pensais toujours que c'était un mensonge intelligent ; j'avais tort."

MIRTH_-_Front_Cover.jpg En 1988, après 10 ans de recherche, il publie "MADE IN RUSSIA, THE HOLOCAUST", une compilation de 400 pages photocopiées de la transcription du procès de Nuremberg et archives y afférent, "prouvant" un ensemble de mensonges que personne ne croit plus (c.à.d. chambres à vapeur, chambres sous vide, chambres avec trappe piégée, chambres de chaux vive, chambres électriques, savon humain, arbres comme armes du crime, chaussettes de cheveux humains, matelas de cheveux humains, plus une ligne exclusive de maroquinerie faite de peau humaine que personne n'a jamais vue), etc.

Le livre est disponible en anglais, sur amazon.com ou sur le site CODOH.

À son grand étonnement, le livre ne provoqua presque aucune réaction, à l'époque ou plus tard. Pratiquement la seule réaction est venue d'une personne intelligente qui lui dit : "Votre livre est absolument incroyable. Les Allemands avaient-ils vraiment des machines à pédale pour écraser le cerveau pour fabriquer du savon humain ?" Quand il a essayé d'expliquer que le livre n'était rien de plus qu'une collection de mensonges évidents, cette personne ne pu pas tout à fait comprendre. "Les gens sont plus stupides que je le pensais." dira Porter.

Carlos Porter pensait que son sarcasme serait sans ambiguïté aucune, mais non, les gens prenaient tout cela au sérieux. Son imprimeur et son libraire lui diront que son ironie passait simplement au-dessus de la tête des gens.

Beaucoup d'autres personnes ont compris l'intention du livre, mais ont gardé le silence, pour des raisons mieux connues d'eux-mêmes. Ma propre théorie est que "MADE IN RUSSIA" est si étonnant que les gens ne savent pas quoi penser, alors ils ne disent rien. Peut-être ai-je raison, peut-être ai-je tort."

En 1988, Ernst Zündel produit une vidéo dans laquelle Carlos Porter a commenté un certain nombre de "documents" d'essai de Nuremberg, c'est cette vidéo que nous vous proposons aujourd'hui, ainsi qu'une vidéo de 12 minutes sur quelque chose dont très peu de gens connaissent l'existence, "The Black Book" (Le livre noir). Dans ce livre est écrit :

L'ensemble du texte du Livre noir a été soumis aux autorités judiciaires de la Commission des Nations Unies pour les crimes de guerre à Nuremberg, en Allemagne, comme preuve des crimes commis par les nazis contre les juifs."

Les auteurs sont répertoriés comme "le Congrès juif mondial, le Comité anti-fasciste, l'URSS, Vaad Leumi, la Palestine et le Comité américain des écrivains, des artistes et des scientifiques juifs".

En d'autres termes, la preuve est entièrement communiste, mais la preuve communiste est fondamentalement juive. À méditer..."

non_coupable.jpg La même année, 1988, il publie "NON COUPABLE À NUREMBERG" qui donna naissance à une série de corrections à "NUREMBERG ET AUTRES ESSAIS DE CRIMES DE GUERRE" par Richard Harwood (David McCalden), suivant essentiellement le même format.

Ce livre, avec environ 1.000 références, a connu un plus grand succès.

En 1992, il fait une série d'articles sur les crimes de guerre japonais à des fins de comparaison, intitulé "JAPS ATE MY GALL BLADDER".

Plus récemment, il a co-écrit un certain nombre de livres dérivés avec Vincent Reynouard, en français, basés essentiellement sur le même matériel, mais en utilisant la version française de la transcription de Nuremberg comme base. Le premier d'entre eux s'appelait "DÉLIRE AU PROCES DE NUREMBERG" qui se serait assez bien vendu.

Le 23 septembre 1998, le système belge de sécurité sociale l'a conduit à la cour et lui a fait faire faillite, ce qui l'a empêché de travailler ; deux avocats lui ont conseillé de disparaître. Il fut séparé de sa famille pour la première fois en 26 ans.

Tout ce qu'ils peuvent faire, c'est m'emprisonner. Je me demande parfois combien d'années ils m'ont condamné à l'absentia sans m'en parler."

Le 22 octobre 1998, LE MATIN, journal quotidien publié à Liège, en Belgique, a imprimé six gros articles sur lui et sur son "procès" à propos de son emprisonnement et insinuant subtilement qu'il méritait d'être tué. Vincent Reynouard et lui ont répondu à cela dans une brochure de 25 pages intitulée "CARLOS PORTER RÉPOND À SES ACCUSATEURS".

Bien que les Allemands n'aient aucune autorité pour l'arrêter à l'heure actuelle, il ne se fait aucune illusion qu'il ne sera pas pris tôt ou tard.

L'article en pdf est disponible ici.

À toutes fins utiles, je vous rappelle que deux chaines Youtube dédiées aux travaux de Carlos W. Porter ont été créées récemment : Nuremberg for Dummies et Nuremberg pour les nuls.

ligne_verte.gif

Ernst Zundel - Entrevue avec Carlos Whitlock Porter

La retranscription est disponible ici.
Transcript is available here.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Le Livre Noir, par Carlos Whitlock Porter


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".