La chronique de Bocage

Source :
Le figaro

Enfin une bonne réaction en Allemagne, qui mérite un grand bravo : le groupe parlementaire de l'AfD a refusé d'exclure un de ses membres, le Dr Wolfgang Gedeon, qui s'était prononcé contre l'emprisonnement des révisionnistes et qui avait osé qualifier Ernst Zündel, Horst Mahler et David Irving de "dissidents" (voy. nos messages des 2 et 8 juin). Tout n'est pas encore gagné pour le médecin de 69 ans mais certains Allemands ont donc eu le courage de soutenir leur collègue.

Un élu allemand AfD accusé de négationnisme

Le groupe parlementaire d'Alternative pour l'Allemagne (AfD) au parlement du Bade-Wurtemberg a refusé d'exclure un de ses membres accusé d'antisémitisme, malgré l'appel en ce sens du vice-président du parti.

Le mouvement xénophobe, dont les positions sont critiquées par une bonne part de la classe politique, séduit en revanche un nombre croissant d'électeurs hostiles à la politique d'accueil des réfugiés. Wolfgang Gedeon, l'élu mis en cause, a estimé au nom de la liberté d'expression que rien n'interdisait de nier l'extermination des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Jörg Meuthen, vice-président d'AfD, a réclamé son exclusion mais le groupe parlementaire du Bade-Wurtemberg s'est prononcé pour sa mise à l'écart en attendant un examen de ses écrits par une commission indépendante.