La chronique de Bocage

La lettre n°3 de Henry Hafenmayer

On se souvient qu'un jeune Allemand, Henry Hafenmayer, avait, le 21 novembre 2015, envoyé une Lettre ouverte intitulée "La fin du mensonge" à des centaines de personnalités de son pays pour tâcher de les sortir de leur torpeur.

- Le 20 janvier 2016 il recevait une lettre de la Direction de la Police judiciaire le convoquant pour le 15 février mais, avant même cette convocation, une perquisition avait lieu à son domicile le 5 février...

- Le 12 février il diffusait une Lettre ouverte n° II qui est sa réponse à la Direction de la Police judiciaire où il expliquait les raisons pour lesquelles il ne se rendrait pas à leur convocation du 15 février ­ et il ne s'y est pas rendu. Cette lettre était également diffusée auprès de 400 personnes.

- Le 22 mars, il diffusait une Lettre ouverte n° III, toujours envoyée à près de 400 personnes, qui est sa réponse adressée au Tribunal d'Instance de Duisburg qui a ouvert une enquête contre lui, avec copie à la Préfecture de police de Essen. Quoi qu'on pense des fameux "Protocoles" mentionnés dans cette Lettre, on admirera le flegme imperturbable, le courage de ce jeune garçon...

Nous avons déjà diffusé la version française des deux premières Lettres ouvertes. Voici, en pièce jointe, la traduction de la troisième Lettre, grâce aux bons services d'un correspondant traducteur que nous remercions vivement.