ernst_zundel.jpg

Voici l'enregistrement de l'une des plus percutantes entrevues qu'Ernst Zündel ait accordée à l’un de ses ennemis politiques se comptant parmi les plus acharnés.

Une entrevue étonnante face au ressentiment qu’entretient la communauté juive, depuis près de cent ans, à l’endroit des Allemands.

D’une durée d’environ 120 minutes, la vidéo comporte une introduction d’Ernst Zündel où il explique les raisons de ce tête à tête et présente les divers livres sur lesquels il s’est appuyé (dont la plupart écrits par des juifs) afin de répondre aux nombreuses questions que lui pose son interlocuteur.

La qualité de la vidéo est assez bonne (A9 / V8) si l'on tient compte du fait que l'originale a été faite avec les anciennes caméras sur support vidéo-cassettes abordables à cette époque (1995).

Après avoir regardé cette entrevue fortement représentative des tensions de la communauté juive, notamment israélienne, à l’égard du révisionnisme, jugez par vous-même combien cet entretien mérite une large diffusion.

FAITES CONNAÎTRE CETTE VIDÉO !

La vérité ne craint pas d'enquête !!!

Comme nous savons tous : "Celui qui gagne la guerre… écrit aussi l'histoire".

La retranscription de l'interview est disponible ici et sur le site PHDNM.

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

note de Bocage:

Enfin, ça y est, elle est sortie avec sous-titres français (traduits et insérés par la fée "Didi"), la fameuse interview donnée en 1996 par le révisionniste germano-canadien Ernst Zündel à un jeune journaliste du quotidien israélien "Yedioth Aaronot" ! (*)

L'interview dure 2 heures, mais quelle interview ! Quelle force, quelle puissance, quelles réparties chez Zündel ! C'est cet homme que nos adversaires se sont acharnés à combattre : ils ont détruit sa maison, ils lui ont envoyé des colis piégés, ils ont placardé sur les murs de sa ville son nom, son adresse avec la marche à suivre pour fabriquer des cocktails molotov, et... ils ont fini par gagner ; mais pour gagner il leur a fallu mentir en inventant une fausse convocation administrative que E. Zündel n'aurait pas honorée...

E. Zündel passera 2 années en prison au Canada dans des circonstances plus que scandaleuses, puis sera extradé vers l'Allemagne où il passera 5 longues années à la prison de Mannheim.

Libéré le 1er mars 2010, il reste toujours sous haute surveillance et attend, depuis plus de 6 ans, l'autorisation de retrouver sa femme et son domicile du Tennessee. Mais, à l'heure où Obama a régularisé 5 millions de clandestins, Ernst Zündel, lui, n'a toujours pas le droit de rentrer chez lui...

Pour en savoir plus sur cet homme extraordinaire, voy. "Tabou" n° 15, entièrement consacré à Ernst Zündel, 208 pages + cahier photographique en couleur, disponible chez Akribeia (www.akribeia.fr) : 20 euros + 5 euros de port.

(*) Comme on le lira au début de la vidéo, E. Zündel, consulté par "Didi", a refusé de compléter quelques mots jugés "inaudibles" afin de ne pas prêter le flanc aux juges...