Adolf_Hitler_Carl_Gustav_Emil_Mannerheim_2.jpg

Carl Gustaf Emil Mannerheim (au pouvoir du 4 août 1944 au 4 mars 1946) était l'un des monarques les plus intéressants d'Europe de la fin du 20e siècle. C'était un chef militaire finlandais qui s'était élevé au rang de lieutenant général dans l'armée du tsar Nicolas II. Lorsque la Révolution russe fut achevée, il mena une force de "Blancs" contre les "Rouges" bolcheviques et a su tenir ses frontières dans les années turbulentes de la naissance du communisme. Il était commandant en chef des forces armées finlandaises, le maréchal de la Finlande, et certainement, un grand tacticien qui parvint à jeter l'armée russe hors de Finlande.

La voix sur la bande est basse et un peu rauque, avec des phrases décousues et interrompues à plusieurs reprises pour des pauses de réflexion. C’est est le seul enregistrement au monde où l'on entend parler Adolf Hitler en privé. Il fut enregistré en 1942, lors d'une "conversation" avec le commandant militaire finlandais, le maréchal Carl Gustaf Mannerheim, sur les progrès réalisés sur le front de la guerre, ses victoires et ses revers. La modulation de la voix d'Hitler et l'utilisation de la langue sur la bande sont tout à fait différentes de l'intensité de ses discours publics.

L'enregistrement par la Société finlandaise de radiodiffusion (Yleisradio) a été fait en secret le 4 Juin 1942, à la fête d'anniversaire pour les 75 ans du maréchal Mannerheim. La visite d'Hitler en Finlande fut brève et dura environ six heures.

À la surprise de tout le monde Hitler s'est présenté en personne pour féliciter Mannerheim dans le train spécialement affrété à la gare Immola près de Imatra où la célébration a eu lieu. Après les discours officiels, les deux dirigeants ont continué leur conversation dans le wagon de salon adjacent. Pour des raisons de sécurité, le train où les célébrations ont eu lieu a été déplacé dans la zone boisée d'Immola, une petite station qui était facile à garder.

Cet enregistrement à l'insu d'Hitler fut réalisé par l'ingénieur Thor Damen de la Yleisradio (Radio nationale finlandaise), qui avait reçu l'ordre d'enregistrer les discours officiels d'anniversaire et les réponses de Mannerheim.

"Hitler ne se laissait jamais photographier ou enregistrer dans des situations privées", déclare Lasse Vihonen, chef des archives Yleisradio. Il explique, "Cet enregistrement a été fait en secret. Lorsque Hitler et Mannerheim sont entrés dans le wagon de salon pour le café, Damen a placé son microphone sur le portemanteau. Les cordons avaient été glissés à travers la fenêtre, et les magnétophones étaient eux-mêmes dans le wagon adjacent."

L'enregistrement fut soudainement coupé. Les hommes de la sécurité d'Hitler ayant repéré les câbles qui sortaient de la fenêtre. Selon Vihonen, les hommes de la sécurité ont exigé que la bande soit immédiatement détruite, mais Yleisradio a été autorisé à garder la bobine, après avoir promis de le conserver dans un récipient hermétique.

Une des bandes s'est retrouvée entre les mains du chef du bureau de censure de l'État, Kustaa Vilkuna, et plus tard en 1957, il la donna à Yleisradio. La deuxième bande fut conservée par Damen lui-même, qui est mort en 1965. Le fils de Damen, Henrik Damen, la trouva cachée dans le garage de son père en 1992. Aujourd'hui, l'une des deux bandes se trouve aux archives de Yleisradio et l'autre a été remise au Musée de la Radio et de la TV Lahti. Une copie de la cassette a été envoyée à l'Institut d'histoire militaire des Forces armées allemandes, et elle fut principalement utilisée par les chercheurs de l'histoire militaire.

"En Allemagne, une étude de l'authenticité de la cassette a été faite dans le laboratoire d'acoustique de la police criminelle allemande. À cette époque, dans les années 1980, il y avait une controverse en Allemagne sur les faux mémoires d'Hitler," explique Vihonen.

Cela dit, voici la transcription de la conversation.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet