Aller à la recherche

Nous exigeons la vérité !

Nous exigeons nos droits !

Horst Mahler

Fil des billets

dimanche 25 juin 2017 12:00

Arrestation de Horst Mahler en Hongrie, réponse de Csilla KOBZA du bureau du premier ministre.

freiheit_fur_horst_mahler.jpg

Freiheit für Horst Mahler

Cher Monsieur,

Nous accusons réception de votre lettre adressée à M. le Premier Ministre Viktor ORBÁN au sujet de l’arrestation de M. Horst MAHLER.

En ma fonction du Directeur des Relations Publiques je suis en mesure de vous fournir l’information qui suit:

La Hongrie est engagée pour la coopération avec les pays membres de l’Union Européenne dans la lutte contre la criminalité, pour le maintien du système de la coopération policière, ainsi que pour la bonne exécution de ses engagements.

Les autorités allemandes ont émis un mandat d’arrêt européen contre M. Horst MAHLER. En fonction de la coopération policière entre la Hongrie et l’Allemagne, les forces de l’ordre hongroises ont ¬ légalement – arrêté M. MAHLER et l’ont mis en garde d’extradition.

Le Premier Ministre de la Hongrie ne dispose d’aucune capacité procédurale ou de décision dans cette affaire. Tous ce qui concerne la procédure de la détention provisoire ainsi que de l’extradition de M. MAHLER relève la juridiction de la Cour régionale de Budapest-Capitale, donc celle des services compétents du pouvoir judiciaire indépendant de la Hongrie.

En vous priant de bien vouloir prendre acte de cette information.

Je vous prie d’agréer mes salutations distinguées.

Csilla KOBZA
Chef de département
Département de correspondance
Programme Bureau du Premier ministre
E-mail: [email protected]

ligne_verte.gif




Dear Mr.,

We have received your letter sent to Prime Minister Viktor Orbán on the arrest of Mr. Horst Mahler.

As the head of the Department of Correspondence I have in this case the following information available to you.

Hungary is committed to the system of judicial cooperation in criminal matters established between the member states of the European Union as well as to maintaining this system and fulfilling its obligations.

A European arrest warrant was issued against Mr. Horst Mahler by the official authorities of Germany. In regard to the criminal cooperation between our countries the Hungarian law enforcement agencies have legally put under arrest Mr. Horst Mahler and placed him under detention with a view to extradition.

The Prime Minister of Hungary does not have procedural or decision-making opportunity in this case. Only the Budapest Metropolitan Court as an independent Hungarian judicial body has the exclusive competence on the provisional detention and extradition of Mr. Horst Mahler.

I would truly appreciate your kind understanding of my reasons.

Yours sincerely,

Csilla KOBZA
head of department
Department of Correspondence
Programme Office of the Prime Minister
E-mail: [email protected]

mercredi 7 juin 2017 12:00

Liberté pour Horst Mahler

Horst_mahler_5.jpg

Voici une lettre destinée au premier ministre hongrois Viktor Orbán.

L'adresse mail pour l'envoyer est la suivante: [email protected]

Merci de faire parvenir la lettre dans sa traduction anglaise ou allemande uniquement, les traductions sont là pour aider à la compréhension de cette lettre par le plus grand nombre de nos lecteurs.

PS:
Il SEMBLE que le nom de "Mahler" figurant sur la ligne "Objet" des envois adressés au premier ministre hongrois suffise désormais pour bloquer les envois. Nous vous conseillons donc d'éviter de citer ce nom dans votre titre.

MÀJ de Bocage du 27/05:
Par un article de l'hebdomadaire suisse juif tachles du 22 mai on apprend que l'Allemand Udo Voigt, seul représentant du parti dit "d'extrême droite" NPD au Parlement européen, a déposé au Parlement une requête afin que les services publics hongrois accordent l'asile à son ami Horst Mahler. L'article signale également que dans un communiqué de presse Udo Voigt a déclaré que Mahler était victime de la justice allemande qui le persécute en tant que "dissident gênant". Déjà en 2016, en dépit de tous les ennuis qu'on ne cessait de lui créer, Udo Voigt avait eu le courage de dénoncer dans une émission suisse le traitement infligé au célèbre avocat.

Monsieur le Premier Ministre Orban
Nous exigeons la libération immédiate de M. Horst Mahler qui est détenu sur le territoire hongrois dans des conditions absolument inhumaines ce qui est contraire à la convention des Droits de l’Homme.

Prime Minister Orban
We demand the immediate release of Mr. Horst Mahler, who is detained on Hungarian territory in absolutely inhumane conditions which is contrary to the law on Human Rights.

Premierminister Orban
Wir verlangen die sofortige Befreiung von Herrn Horst Mahler, welcher auf Ungarischen Boden unter den absolut unmenschlichsten Bedingungen festgehalten ist, das gegen das Gesetzt des Menschenrechtes ist.

Primer Ministro V. Orban
Exigimos la liberación inmediata del Sr. Horst Mahler, que estádetenido en territorio Húngaro en condiciones absolutamente inhumanas, lo cual es contrario a la Ley de los Derechos Humanos.

Господин Орбан.
первый министр Мы настаиваем на немедленном освобождении господина Хорст Малера,которий находится в венгерской тюрьме в невыносимых условиях,что прямо противоположно конвенции о праве защиты личности.

Egregio Primo Ministro
Orbán Noi esigiamo il rilascio immediatamente del Sig. Horst Mahler, chi sta sottoporre a fermo nel territorio ungherese nelle condizioni che sono assolutamente inumani il quale è contrario alla legge dei diritti dell’uomo.

オバン首相、
私たちは、人権に関する法律に反して、絶対に非人道的な条件でハンガリー領に拘束されているホルスト・マーラー氏を即時に解放することを要求しています!

lundi 29 mai 2017 12:00

Horst Mahler a été arrêté en Hongrie

Sources :
Jewish Telegraphic Agency
Le Vif

horst_mahler_2.jpg

Un négationniste™ allemand est arrêté en Hongrie alors qu’il est en fuite après une condamnation à de la prison ferme.

L'extrémiste de droite allemand Horst Mahler a été arrêté en Hongrie, où il se cachait pour éviter de purger le reste d'une peine en Allemagne pour négation de l'Holocauste™ et incitation à l'antisémitisme™.

Mahler, 81 ans, aurait demandé au Premier ministre hongrois Viktor Orban l'asile politique dans une lettre qu'il publiait le 12 mai sur Internet. Cette information a été largement diffusée dans les médias allemands aussi.

En se référant à Orban comme le "Führer" de la nation hongroise, Mahler a déclaré qu'il "plaçait son sort entre les mains de son gouvernement." Au lieu de l'accepter, le gouvernement hongrois est susceptible d'honorer la demande d'extradition de l'Allemagne.

En avril, Mahler devait retourner dans l'établissement correctionnel de Brandebourg / Havel le 19 mai afin de terminer la peine de 10 ans prononcée en 2009. Il avait été libéré temporairement pour des raisons de santé et une de ses jambes aurait été partiellement amputée en raison d'une infection.

Malgré ses problèmes de santé, il aurait continué de s’adresser à un public néo-nazi™, comme récemment le mois dernier. En janvier dernier, selon le journal Die Zeit, Mahler s’est adressé à un public d’extrémistes de droite sur des sujets tels que "le juif est le réel ennemi", ainsi que du soi-disant plan juif de destruction du peuple allemand.

Son arrestation dans la ville hongroise de Sopron alors qu’il essayait de passer en Autriche a été confirmée par le procureur général du district de Munich II.

Dans une vidéo que Mahler a publiée le 9 avril sur Internet, il a déclaré être victime de persécution politique et a annoncé son intention de demander asile dans la vidéo suivante du 19 avril 2017.

Le fondateur du groupe terroriste d’extrême gauche, Faction de l'armée Rouge, a opéré une transformation dans les années 1990 vers l'extrême droite. Il fut l’avocat pour le Parti démocratique national de l'extrême droite de l'Allemagne jusqu'à ce qu'il ait quitté le parti en 2003.

En novembre 2007, il a été condamné à six mois de prison supplémentaires pour avoir levé son bras dans un salut -illégal- hitlérien pour accueillir ses geôliers alors qu’il purgeait une peine.

ligne_verte.gif

Le juif a voulu cette guerre
Source de la vidéo


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

mardi 11 avril 2017 12:00

Horst Mahler choisit l'exil plutôt que de retourner en prison

Source :
Henry Hafenmayer

horst_mahler_4.jpg

Par Horst Mahler

Je dois expliquer pourquoi je refuse de me conformer à la convocation de M. Nötzel, procureur de Munich, qui me renvoie en prison sous son autorité. J'ai déposé plainte contre M. Nötzel dans le même bureau du ministère public où il est employé, pour avoir tenté de me tuer en prison. S'attendant à mon décès, la police avait déjà interdit les manifestations pour la ville de Brandebourg, où se trouve la prison.

Le 29 juillet 2015, après cinq ans et demi de prison, je me suis effondré physiquement dans ma cellule, après avoir reçu de la vaseline de salicylate - un médicament contre-indiqué - comme traitement pour ma blessure ouverte sur le talon de mon pied gauche diabétique. À la suite de ce traitement, j'ai subi une intoxication sanguine. Suite aux symptômes, je fus envoyé à la clinique Asklepios de Brandenburg, où j'ai reçu des soins médicaux dans l'unité de soins intensifs. Les médecins ont diagnostiqué, je cite : "Une maladie mortelle".

Malgré ça, l'accusé procureur général, qui était chargé de mon cas, imposa mon renvoi à l'unité isolée pour les prisonniers de la clinique de Brandebourg. À la suite de cette recommandation, mon état s'est détérioré rapidement, de sorte que ma jambe gauche, qui a été affectée par l'érysipèle (infection bactérienne de la peau), a dû être amputée jusqu'au genou. Ma vie n'a été sauvée que grâce aux efforts vigoureux de ma femme pour obtenir mon renvoi à l'unité de soins intensifs de la clinique Asklepios.

Grâce à la médiation de Gerard Menuhin, elle a réussi à faire en sorte que l'hebdomadaire suisse Weltwoche s'intéresse à mon cas. Dans un long article, ils ont attiré l'attention internationale sur ce scandale. J'ai expliqué tout cela dans ma lettre au procureur général Munich II, en date du 9 février 2017. Complétée avec d'autres détails scandaleux, j'ai exprimé mes soupçons de tentative d'homicide. Compte tenu des motivations fondamentales, la tentative de meurtre doit être prise en considération !

Le bureau du parquet public, qui est simultanément le lieu du crime, n'a pas réagi à mes accusations portées contre l'accusé. Au lieu de cela, ils ont révoqué ma libération conditionnelle et m'ont rappelé en prison pour le 19 avril 2017 au plus tard, sans obtenir une opinion médicale et savoir si j'étais ou non apte à purger ma peine d'emprisonnement. Tant que les officiers judiciaires en charge n'auront pas été tenus responsables, et tant qu'ils sont impliqués dans mon affaire, je refuse de me soumettre à leur assignation !

Comme cette utilisation de la force contre moi représente essentiellement une persécution politique qui n'a pas de base juridique, je vais demander l'asile politique dans un État souverain qui est prêt à m'accueillir.

MÀJ: Les informations bancaires se trouvant à la fin de cette vidéo ne sont plus valables, le compte bancaire de Horst Mahler ayant été bloqué le jour même de la diffusion de cet enregistrement.

Horst Mahler refuse de retourner en prison


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Horst Mahler refuse to go back to jail


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Horst Mahler se niega a volver a la cárcel


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Хорст Малер отказывается вернуться в тюрьму


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

jeudi 9 mars 2017 12:00

Horst Mahler - Dernier discours avant sa remise en prison prévue le 19 avril 2017

Source :
Henry Hafenmayer

Horst-Mahler-avril-2017.jpg

Par Horst Mahler

Il se pourrait que ce soit la dernière occasion qui me soit donnée de m'adresser à mes compatriotes allemands.

Je suis censé continuer à purger ma peine d'emprisonnement le 19 avril 2017 pour encore 3 ans et demi. J'ai 81 ans et il y a trois autres accusations en attente, et c'est toujours la même chose : l'incitation (à la haine) - cette fois, au détriment des juifs. C'est donc une occasion pour eux de me soustraire de la sphère publique m'ôtant toute chance de revenir à la politique.

J'aimerais profiter de cette occasion pour délivrer quelques informations sur cette situation particulière, et celle qui nous attend. La raison pour laquelle ils ont décidé de me remettre en prison est due à une conférence que j'ai donnée à Ludwigshafen le 9 janvier 2017, ce qui a à l'évidence ébranlé et mis en colère l'ennemi. Ici, ils jouent à un jeu qui n'est pas encore parvenu du tout à l'attention du public.

(Initialement,) j'ai été condamné à 10 ans et 2 mois de prison. Ayant effectué les deux tiers de ma condamnation, conformément à la loi allemande, j'ai maintenant le droit de sortir de prison en liberté conditionnelle. Cette décision a été accueillie en ma faveur par le juge responsable du tribunal régional de Potsdam. Dans une déclaration écrite, il a donné les raisons de sa décision disant que la poursuite de mon emprisonnement constituerait une violation des droits de l'homme. Et il a également souligné que : 1 - Il était inquiet quant à la condamnation légale du soi-disant déni de l'holocauste, et 2 - Que ma peine de 10 ans et 2 mois de prison était complètement insolite. Il a comparé (cette sentence) avec les peines pour les violeurs et les meurtriers, qui ont eux des sentences beaucoup plus légères. En d'autres termes, il s'est montré plutôt franc et audacieux, mais sa décision en ma faveur a déjà été révoquée par les autorités supérieures.

En conséquence, je dois maintenant purger le reste de ma peine en détention. (...)

Le livre de Horst Mahler Das Ende der Wanderschaft est disponible en allemand ici.

La retranscription est disponible ici.
Transcript is available here.
la transcripción está disponible aqui.
Das Transkript ist hier verfügbar.
Транскрипт можно посмотреть здесь.

Nous sommes Luther
We are Luther
Todos somos Lutero
Wir sind Luther


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Horst Mahler - Last speech prior to his renewed imprisonment on 19.04.2017


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Horst Mahler - Último discurso antes de ser enviado de vuelta a prision el 19.04.2017


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Хорст Малер - последнее видео перед его отправкой в тюрьму 19.04.2017


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

lundi 6 mars 2017 12:00

Nous nous battons pour gagner

Source :
Henry Hafenmayer

Luther-Martin-Janvier-1543-Les-Juifs-et-leurs-Mensonges.jpg

"Les Juifs et leurs Mensonges" - Martin Luther, janvier 1543.

Par Horst Mahler

(…) Nous n'avons pas encore véritablement compris l'ampleur de notre défaite dans ces deux guerres jamais vues dans l'histoire. Notre défaite c'est que notre réflexion distincte, la pensée allemande, nous a été extraite. Notre pensée allemande a été détruite. Elle est discriminée. Nous parlons de la philosophie allemande mais ne la pratiquons plus. Nous, Allemands, ne sommes pas capables, de saisir réellement ce qui nous est arrivé mais notre ennemi l'est sûrement. On parle beaucoup de juifs, et les juifs sont en fait l'ennemi, et j'ai longtemps exhorté à appeler l'ennemi par son nom. Mais si le juif est seulement appelé juif, alors il n'a pas encore été appelé par son nom. Car quel est son nom ? Ce que je veux dire par le nom, c'est savoir quelle est l'essence du judaïsme, et quelle est l'essence de l'esprit allemand. Deux opposants depuis des milliers d'années d'histoire, maintenant scellés dans une bataille mortelle et décisive. Cet ennemi auquel nous sommes confrontés a fait beaucoup d'efforts pour s'assurer que nous ne remarquions pas ce que l'avenir nous réserve réellement ; quel destin est le nôtre. Hegel, l'un des plus grands philosophes allemands, sinon le plus grand de tous, a déclaré dans ses premiers écrits sur les juifs : "Les juifs ne se battent pas mais ils conquièrent et les Égyptiens succombent, comme empoisonnés dans leur sommeil." C'est la manière juive de mener la guerre. Au moyen d'un empoisonnement que nous ne percevons pas comme tel. (…)

(…) C'est l'Année de Martin Luther, qui est diabolisé comme antisémite et cela a une grande importance. Pratiquement personne ne sait que Luther était un défenseur des juifs. En son temps, il y eut une campagne de l'Ordre dominicain pour interdire et brûler cette pourriture satanique, le Talmud. Mais Luther se leva et défendit les juifs afin qu'ils gardent le Talmud. Et il a réussi. Heinrich Grätz a écrit dans son ouvrage historique fondamental "The Jewry" (Die Judenheit): "Les juifs n'avaient pas entendu depuis des milliers d'années l'empathie et la sympathie que Luther a exprimé un jour envers les juifs." C'est alors que Luther publie son ouvrage "Von den Juden und Ihren Lügen" (Les juifs et leurs mensonges). Et ici, il faut savoir comment Luther est arrivé à ce développement. Il a simplement pris des cours d'hébreu, appris l'hébreu, puis lu le Talmud. Et alors, comme si des écailles tombaient de ses yeux, il a dit : "C'est le diable." Et c'est pourquoi il a combattu les juifs. C’est complètement justifié. Et ce qu'il propose est terrible, brûler les synagogues, et ceci et cela. Mais rien de bien méchant, un jeu d'enfant par rapport à ce que Moïse exige concernant les non-juifs. Là, un massacre sanglant est exigé. Avec Luther, vous pouvez essayer, mais en vain, de trouver un appel au meurtre. Ou toute attaque physique. Il dit seulement : "Nous ne les voulons pas parmi nous, nous devons les chasser, nous devons brûler leurs synagogues." Évidemment ! Les maisons du diable devraient être brûlées. Ils n'ont pas leur place ici. (…)

(…) Il y a maintenant trois d'entre nous, qui ont fait le premier pas avec 2 dépliants et une grande campagne de publipostage. Il y en aura davantage, et ce sera un réseau. Pas de parti, pas de club, qu'ils puissent interdire, mais seulement un réseau au sein d’Internet avec un site Internet, de là, nous envoyons un contenu très spécifique, et mettons en place une liste d'emails afin que de plus en plus de gens se familiarisent avec ce matériel. Seuls quelques-uns le liront. Les gens sont ainsi. Mais certains le liront et en parleront, puis il y en aura d'autres qui se pencheront sur le sujet. Cela doit devenir un scandale pour que tout le monde en parle. Et voici un point très important: Si vous dites à un individu : "Regardez, vous soutenez les juifs. Ce sont des voleurs, ils commettent un génocide, comment pouvez-vous vivre avec ça?" Il se dérobera. Mais s'il sait que son voisin sait aussi qu'il sait, alors il devra d'une façon ou d'une autre se justifier. Il ne sera plus le vénérable et respectable professeur, mais simplement un lâche bâtard qui livre le peuple allemand à la boucherie parce qu'il est trop insensé, ou parce qu'il ne veut pas mettre en danger son déplorable salaire de traître. Semblable à un agresseur d'enfant, il commet les pires crimes. Car celui qui sait et qui reste silencieux est un criminel. Maintenant, vous devez vous lever. C'est une obligation d'exposer cette planification de meurtre et de la signaler. Quiconque ne le fera pas sera puni comme complice. Nous devons en mettre au peuple tellement plein les oreilles, que personne ne puisse se mettre de côté et dire : "Je ne savais pas." Non, il le savait. Et s'il le savait et n'a pas agi, alors il est un sujet moralement inférieur. (…)

(…) Il est important que tous ceux qui ressentent cet appel se contraignent à se relier à ce réseau et transmettent les dépliants aux personnes de ces centres d'activités spécifiques, comme je l'ai dit. C'est une idée que nous avions déjà au début du millénaire. Nous avons dit : "Un million de brochures attendent l'attaque." C'est l'idée du réseau. Tout le monde est appelé mais peut partir à tout moment. Vous faites partie du réseau en distribuant des dépliants et en les payant comme contribution au développement du projet, puis en faisant vos rapports à ce sujet. C'est cette forme de résistance que nous devons atteindre. Et tout le monde peut participer. Et l'excuse qui consiste à dire que nous n'avons actuellement pas la majorité, que nous n'avons pas de succès comme un parti parmi les "Allemands bâillonnés", tout cela ne compte pas. (…)

(…) Nous avons deux dépliants ici, l'un est "Wir sind Luther" (Nous sommes Luther) et quelques-uns de l'autre "Ein Wort zur Erlösung der Judenheit und zur Rettung der Europäischen Völker" (Un mot pour le salut des juifs et le sauvetage des peuples européens). Celui-ci n'a pas encore été distribué. Mais nous l'avons. Nous allons profiter de l'Année Luther pour faire connaître ces choses et commencer dans les endroits qui ont une signification particulière en fonction du calendrier. Eisenach, Wittenberg, et ainsi de suite. Et rappelez-vous, un écoulement constant érode la pierre. Nous aurons à peine un écho au début et puis cela viendra progressivement, plus nous envoyons ce matériel à des centres d'activités spécifiques, plus nous pouvons être assurés que cela arrivera. Cela va se répandre comme un feu de forêt. Quand un certain point sera atteint, alors nous serons débarrassés de cette écume. C'est certain. (…)

La retranscription est disponible ici.
Transcript is available here.
La transcripción está disponible aqui.
Das Transkript ist hier verfügbar.
Транскрипт можно посмотреть здесь. здесь.

Nous sommes Luther
We are Luther
Todos somos Lutero
Wir sind Luther


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Horst Mahler - We are fighting to win


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Horst Mahler - Luchamos para Ganar


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Хорст Малер - Мы боремся, чтобы победить


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

jeudi 2 mars 2017 12:00

Holohoax, les avocats jetés en prison !

Source :
Jailing the Lawyers

Horst-Mahler.jpg

Une manifestation de 300 personnes a eu lieu le 26 mars 2011 à Brandenburg, près de Berlin, pour appeler à la libération de l'avocat Horst Mahler, qui purge une peine de 12 ans d'emprisonnement pour avoir exprimer des opinions critiques et son scepticisme envers l'holocauste, ce qui est considéré comme un "crime". Les manifestants internationaux ont également appelé à l'abrogation de l'article 130 en Allemagne - une loi qui empêche les accusés (et même leurs avocats) de présenter des preuves médico-légales (ou d'autres preuves scientifiques) pour leur défense. Ainsi, les avocats allemands sont emprisonnés (et dans dix autres pays européens peuvent être poursuivis et fortement condamnés) s'ils cherchent à trop bien défendre leurs clients !

Si l'accusé dit à la cour : "Je n'ai pas menti. J'ai les preuves pour démontrer que j'ai raison. Et je vais vous montrer les preuves." La cour dit : "Non, ne nous montrez pas les preuves. Ce que vous venez de faire est une deuxième négation de l'Holocauste et vous serez puni une seconde fois pour cela. Et votre avocat, qui vous aide à amener les preuves à la cour, sera également puni. Il est illégal de prouver la vérité, de prouver que vous avez dit la vérité.

C'est illégal." Et le juge qui présidait le procès de Zündel, Ulrich Meinerzhagen, était un témoin dans le procès contre Sylvia Stolz. Et elle lui a posé la question : "Mr Meinerzhagen, saviez-vous, en tant que juge dans l'affaire Zündel, que cet homme veut se défendre lui-même avec sa thèse : qu'il n'a pas menti, mais disait la vérité et qu'il peut le prouver ?" Alors Meinerzhagen a répondu en tant que témoin : "Oh, c'est la chose la plus naturelle au monde, pour un accusé de se comporter de la sorte, mais alors il est du devoir de l'avocat de dire à son client que c'est illicite."

Voilà, ceci est la formule de la justice de la Shoah."

Horst Mahler

Amputé le 14 juillet 2015 d'une partie de sa jambe gauche, Horst Mahler a obtenu une "suspension de son emprisonnement" le 17 juillet 2015 mais le parquet de Munich réclame son retour en prison.

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

vendredi 10 février 2017 10:00

L'holocauste, une arme politique contre les Allemands

Source :
German Victims - Deutsche Opfer

memorial_berlin.jpg

Le Mémorial de l'Holocauste à Berlin

Par Horst Mahler

Pour commencer, j'aimerais faire quelques commentaires liminaires parce que nous, Allemands, avons été formés de telle sorte que nous n'examinons plus certaines pensées. Les émotions sont alors toujours utilisées pour repousser ces pensées qui se disputent notre attention. Nous n'évaluons pas les pensées pour savoir si elles sont correctes ou inexactes, vraies ou fausses, mais si elles suffisent à certaines catégories morales, et si elles sont politiquement correctes.

Depuis des décennies, peut-être même plus d'un siècle, un tabou a été implanté en nous, en conséquence, nous avons perdu toute objectivité sur certains sujets. Ce sont les thèmes juifs, vus des deux côtés, qu'ils soient pro-juifs ou anti-juifs. La question sur la communauté juive et les juifs est refoulée en nous par, appelons cela, la police de la pensée. Nous ne sommes pas autorisés à réfléchir logiquement à cette question.

Toutefois, ce qui va suivre ici, portera sur les juifs, sur la façon dont ils sont reliés à nous, les Allemands et comment nous, Allemands sommes reliés aux juifs, et ce qui va suivre est si terrible pour l'Allemand typique, qu'il a tendance à se lever et à partir en criant. Il est aussi question de l'holocauste.

L'holocauste, en tant qu'arme politique de l'ennemi des Allemands, l'arme de la communauté juive. Et le simple fait d'en parler à haute voix, provoque des réactions intenses. Mais il est important d'y voir clair, afin que nous puissions enfin passer au travers et que nous puissions reconsidérer les pensées qui nous viennent selon leur valeur particulière, pour voir si elles sont correctes ou incorrectes, vraies ou fausses.

Je déclare dès le départ, que cette "religion" de l'holocauste est construite sur le mensonge le plus monstrueux de l'histoire de l'humanité. La façon dont l'holocauste est utilisé pour nous accuser du meurtre du peuple juif, est une invention !

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

The Holocaust as political weapon against the Germans

By Horst Mahler

To begin with, I'd like to make a few introductory comments because we Germans have been trained in a way that we no longer examine certain thoughts. Emotions are then always used to fend off these thoughts vying for our attention. We do not evaluate thoughts as to whether they are correct or incorrect, true or false, but whether they suffice certain moral categories, whether they are politically correct.

There is a taboo that has been implanted in us for decades, perhaps even more than a century, so that we no longer perceive certain topics objectively. Themes around Jews; and that's from the position of both sides, whether they be pro-Jewish or anti-Jewish. The topic Jewry-Jew is guarded in us by the let's call it, thought police. We are not allowed to think about this matter logically.

In what follows here, however, we are now thinking about the Jews, and about how the Jews relate to us Germans, and how we Germans relate to the Jews, and that which comes up is so dreadful for the typical German, that he tends to get up and walk off shouting. It's also about the topic Holocaust.

Holocaust as a political weapon of the enemy of the Germans, the weapon of Jewry. And to just speaking this out loud, elicits intense reactions. But it is important to attain clarity within us, so that we will finally break through and again judge thoughts coming to us according to their particular value, to see if they are correct or incorrect, true or false.

I declare right from the start, this Holocaust "religion" is built upon the most monstrous lie in world history. The Holocaust, the way it is used to accuse us of murder of the Jewish people, is an invention!

Transcript is available:

Horst Mahler - The Holocaust as political weapon against the Germans


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

WAWA CONSPI