Aller à la recherche

Nous exigeons la vérité !

Nous exigeons nos droits !

dimanche 19 février 2017 17:16

Un grain de sable déménage

Voici un peu plus d’un an, The Savoisien a proposé d’héberger le site un grain de sable qui avait pour charte :

« Création d’un site participatif pour soutenir le révisionnisme en aidant à dénoncer le mensonge historique qui recouvre la seconde guerre mondiale.

Ce site permet de choisir parmi une "liste de destinataires" potentiels concernés directement où indirectement par ce mensonge afin de leur envoyer une lettre d'information que nous mettons à votre disposition. La lettre est signée par le participant et envoyée à ses frais en recommandé avec accusé de réception. La liste sera parfois agrémentée de nouveaux noms, d'autres lui seront soustrait après confirmation de réception et déplacés dans la rubrique "qui l'a déjà reçue". Pour cela, il suffit de nous retourner par mail au "contact" prévu à cet effet, une photo du ou des accusés de réception afin d'extraire leurs numéros ainsi que le destinataire pour le publier sur le site. Le nom de l'expéditeur ne sera pas publié.

Les 100 premiers participants à envoyer au minimum 2 recommandés avec accusé de réception recevront le DVD « Adolf Hitler - La Plus Grande Histoire Jamais Racontée ! ».

Cette initiative a également pour but de faire connaitre et de reléguer sur Internet des vidéos sur une version de plus en plus connue mais encore tabou de l’histoire de la seconde guerre mondiale et des conséquences actuelles résiduelles du mensonge historique sur cette période. »

Une initiative à l’image de celle d’Henry Hafenmayer en Allemagne débutait ainsi en France.

Cependant les français ne répondirent pas à l’appel, il n’y eu que deux participants, un collaborateur et moi. Néanmoins The Savoisien continua d’héberger le site qui devint peu à peu un relai pour les traductions de vidéos et les retranscriptions que je produis. La charte changea, il ne resta plus que les lignes suivantes:

« Création d’un site participatif pour soutenir le révisionnisme en aidant à dénoncer le mensonge historique qui recouvre la seconde guerre mondiale.

Cette initiative a pour but de faire connaitre et de reléguer sur Internet des vidéos sur une version de plus en plus connue mais encore taboue de l’histoire de la seconde guerre mondiale et des conséquences actuelles résiduelles du mensonge historique sur cette période. »

Aujourd’hui, je laisse ce site à The Savoisien, son contenu reste accessible mais je ne posterai plus de nouveaux messages ici car je viens d’ouvrir mon propre site.

Il est visible à cette adresse, et est opérationnel.

Je remercie The Savoisien pour avoir hébergé mon travail gratuitement et sans contrepartie ni contrainte d’aucune sorte.

14/88

blut_und_boden.jpg

samedi 11 février 2017 10:00

La Plus Grande Histoire Jamais Racontée - 3 / 3

Adolf_Hitler_4.jpg

Il est nécessaire que je meure pour mon peuple ; mais mon esprit s'élèvera de la tombe et le monde saura que j'avais raison.

Adolf Hitler

La retranscription de "La plus grande histoire jamais racontée - partie 3" est disponible ici.

Nouvelle version avec sous-titrages entièrement revus et corrigés.

Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

La Plus Grande Histoire Jamais Racontée - 1 / 3
La Plus Grande Histoire Jamais Racontée - 2 / 3

vendredi 10 février 2017 12:00

La survie de la race blanche

Sources :
Creativity Movement
Daily RAHOWA
RAHOWA 73

creativity1.jpg

Toute ma vie
Par Bernhardt Klassen

Toute ma vie, depuis le jour de ma naissance, jusqu'à aujourd'hui, il semble que, obstinément et contre toute attente, j’ai navigué contre le cours de l'histoire imposée. D'une manière ou d'une autre, consciemment ou inconsciemment, ma vie entière a été consacrée à la lutte contre ces forces perverses et puissantes qui tiennent maintenant le monde dans leur emprise tyrannique. J'ai mené une guerre contre ces forces perverses de façon intermittente et spasmodique peut-être, au début, ne reconnaissant même pas ce que ces destructeurs malfaisants faisaient ou qui étaient les vrais malfaiteurs. Mais ma lutte a été persistante et tenace. De plus, au fur et à mesure que le temps passait, l'image devenait plus nette, les destructeurs tyranniques plus spécifiquement identifiés, et la solution complexe au casse-tête plus proche d'être résolue.

Mais ma lutte fut et est non pas seulement une lutte CONTRE la marée du mal. Il y a aussi un côté très POSITIF à cette image, et c'est CE contre quoi j'ai lutté et CE contre quoi je continue de lutter. La réponse à cette question est clairement définie dans les nombreux livres que j'ai écrits et peut être résumée en quelques mots - à savoir, la SURVIE, L'EXPANSION ET L'AVANCEMENT DE LA RACE BLANCHE. Dans notre religion raciale, LA CRÉATIVITÉ, je crois fermement que nous avons le Programme complet, la Solution finale, le Credo ultime.

C'est l'histoire vraie d'un garçon mennonite qui est né au milieu de la révolution communiste en Ukraine russe. À neuf mois, alors que les Armées rouge et blanche menaient une guerre civile dans son village natal de Rudnerweide, il fût saisi d'une sévère fièvre typhoïde et en est presque mort. Néanmoins, il a survécu à la maladie, il a survécu à l'anarchie et la terreur de la révolution et les deux années de famine qui ont suivi. À six ans, lui et sa famille ont fui la Russie pour essayer de recommencer une nouvelle vie dans les vastes étendues sauvages du Mexique. Peu de temps après, ils déménagèrent au Saskatchewan, au Canada, où il a grandi jusqu'à l'âge adulte. En 1945, il déménage aux États-Unis où, après une longue carrière, il finit par trouver le but de sa vie : structurer et établir une religion raciale pour la survie, l'expansion et l'avancement de sa propre race - La plus belle création de la nature.

J'étais ce garçon. Après sept décennies, je peux dire que ce fût une Odyssée longue et sinueuse et je remercie le destin qu'elle m'ait accordé suffisamment de temps pour réfléchir au cours des évènements qui m'a permis de finalement accomplir la mission primordiale de ma vie et de la léguer pour la postérité.

La Race blanche est de loin la plus créative, la plus productive et la plus intelligente que Mère nature ait créée après avoir fait prétendument évoluer des organismes pendant 2,3 milliards d'années sur cette planète Terre. Curieusement, cependant la plus belle création de la nature, dans la dernière moitié du siècle est devenue une espèce hautement menacée, dont la disparition et l'extinction sont là devant nous, à seulement quelques générations de là. C'est presque une certitude à moins que cette espèce unique change drastiquement de cap, et le fasse rapidement et avec la plus grande force. Ce dont la race blanche avait grandement besoin au cours des 6.000 dernières années de sa civilisation c'était une religion raciale qui lui fut propre, une religion raciale dont la ferveur primordiale aurait été et serait restée constamment la survie, l'expansion et l'avancement de sa propre nature. Ce n'est pas une idée originale que la Nature ait implanté cette quête innée dans chacune des autres créatures vivantes, mais étrangement, dans sa longue et tumultueuse histoire, la Race blanche n'a jamais pleinement saisi cette idée. Tout en poursuivant avec avidité sa quête pour la science et la haute technologie, dans le même temps elle a stupidement et tragiquement utilisé ses dons infiniment supérieurs pour tuer, décimer et détruire sa propre espèce.

Maintenant, la Race blanche a une religion raciale qui lui est propre et nous l'appelons la CRÉATIVITÉ. J'ai confiance qu'elle fournira l'étincelle qui allumera la conflagration d'un vaste mouvement mondial de ferveur religieuse - la première réelle révolution constructive dans l'histoire pour vraiment bénéficier à la race humaine. Si une quantité suffisante de mes frères et sœurs comprennent cette réalisation, la rédemption et le salut de la nature seront assurés. C'est dans ce sens que j'ai travaillé et c'est mon espérance et ma fervente prière que cela se produira dans cette prochaine génération.

En tant que fondateur d'une nouvelle religion, je me sens non seulement obligé envers mes camarades blancs, mais aussi envers la postérité - et même envers mes ennemis - d'exposer en permanence les évènements de ma vie, en détaillant mes origines, mes pensées et mes objectifs. Je crois que, étant arrivé à ce point, il serait peut-être nécessaire pour l'avenir que je le fasse.

Je dis peut-être. Il y a deux façons de voir les choses - deux possibilités. Si la race blanche tombe pour se relever et accepter le défi et si la peste juive réussit dans sa vieille frénésie de mongrélisation et/ou d'extermination de la race blanche de la surface de cette planète Terre, alors tous mes écrits, mes efforts et sacrifices auront été en vains. La créativité et tout son réseau d'idées se retrouveront dans les égouts de la mémoire de l'histoire. Dans ce cas, peu importe ce que j'ai fait ou ce que j'ai écrit. En fait, en ce qui me concerne, rien ne compterait plus, si la race blanche était détruite. Si, par contre, la race blanche s'élève dans une colère de vengeance, mobilise son énorme pouvoir et jette la tyrannie juive dans les poubelles de l'oubli, alors je suis certain que la Créativité aura joué un rôle majeur dans l'inspiration, le but et la direction dans la libération de la race blanche des tentacules de la tyrannie juive. Quand cela arrivera, il y aura une demande majeure incessante telle concernant les détails des débuts de la Créativité, ainsi que la vie du fondateur, que moi seul aurais connus et cela serait une source vitale d'informations de base. Heureusement, le sort m'a épargné le temps d'écrire mes mémoires sans aucune pression indue de soucis financiers ou de contrainte politique.

Malheureusement, un trop grand nombre de nos guerriers raciaux qui ont contribué de manière significative à la cause ont été privés de cette possibilité, et la seule source (grandement fabriquée) à leur sujet vient des lèvres et des plumes de nos ennemis raciaux - traîtres et juifs. En conséquence, nos combattants raciaux ont été diffamés, calomniés et à propos desquels ont a menti avant et après leur mort avec peu de réfutation autoritaire du côté racial blanc. Adolf Hitler est un excellent exemple de telles distorsions et calomnies, mais il y en a beaucoup d'autres.

Chaque personne née est un composite de son patrimoine culturel et le patrimoine génétique de leurs ancêtres. De tous ces facteurs, les gènes sont d'une importance majeure, et c'est quelque chose que seuls nos ancêtres peuvent nous transmettre. Le caractère inné de chaque individu est ensuite façonné et moulé pour le meilleur ou pour le pire par la multitude d'évènements qui tourbillonnent autour d'eux pendant la durée de leur vie. Certains sont écrasés par les évènements, tandis que d'autres surmontent les évènements et restent maîtres de leur propre destin. Quoi qu'il en soit, tous sont la somme de leur patrimoine, culturel, génétique ou de toute autre variable.

L'article en pdf est disponible ici.

Les livres de LA CRÉATIVITÉ
En anglais:
Nature's Eternal Religion (1973)
The White Man's Bible (1981)
Salubrious Living (1982)

En français :
Petit livre Blanc (1991)

ligne_verte.gif

La retranscription de la vidéo est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

Les Survivants Allemands des Atrocités commises par les Alliés - Partie3

Les_survivants_allemands_-_Charlotte__Helga_et_Hans.png

Source :
Diane King

Les Survivants Allemands des Atrocités commises par les Alliés,
L'Histoire Allemande racontée par les Allemands.

Interview de Christian Jürgen Klein par Diane King

Témoignage d'un Allemand de souche Schliessen en Silésie (aujourd'hui la Pologne bien que toujours considérée comme faisant partie de l'Allemagne de l'Est par ceux qui ont vécu là-bas), survivant du VRAI Holocauste et des nombreuses atrocités commises par les Alliés, mais tout particulièrement par les Soviétiques. Les Allemands, chassés de leurs maisons ancestrales, partis à la recherche d’un nouveau havre de paix quelque part dans le "monde libre", retrouveraient-ils le bonheur comme ils l'espéraient ?

Des décennies de propagande et de mensonges anti-allemands ont fait leur œuvre et ont permis la destruction totale du Reich allemand et la mort ou la déportation de la quasi-totalité de ses civils et militaires. Alors combien de temps encore durera cette volonté de VENGEANCE des peuples "démocrates"™ sur les survivants allemands ? Combien de temps attendre encore afin que cesse cette rage et cette haine généralisée envers les Allemands, toutes deux nourries pour promouvoir indéfiniment les mensonges de l’histoire officielle™ ? Ce n’est pas quelques exactions commises par certains éléments du régime National-Socialiste qui peuvent justifier un tel traitement inhumain sur tout un peuple et pendant si longtemps.

70 ans après la fin de la seconde guerre mondiale, les témoignages de survivants allemands sont rares car la flamme "démocratique""anti-Nazis"™ est toujours vivace et consume tous ceux qui osent parler. A l’inverse, les témoignages de juifs ou autres ayant survécus sont légions et se comptent en dizaines de milliers, il est simplement curieux de remarquer que parmi tous les récits rapportés, seule une poignée d’entre eux ont été sélectionnés afin de représenter la version officielle™. Qu’en est-il donc de ces dizaines de milliers d’autres témoins qui racontent une toute autre version que celle estampillée "incontestable"™ lors du "procès de Nuremberg"™ ?

Techniquement, le mythe de la "shoah"™ a déjà été totalement réduit à néant. Avec ces courageux témoignages de survivants Allemands, les "démocraties" ™ du "monde libre" voient la "dette éternelle" imposée aux Allemands par les juifs du monde être remise en cause un peu plus chaque jours.

Jürgen vit à l'Est de Toronto à Scarborough.
MERCI, JÜRGEN POUR CETTE INTERVIEW CAPITALE.

La retranscription de l'interview de Christian Jürgen Klein par Diane King est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif
Interview de Rosemarie Rohrbach par Diane King

Rosie est née à Cologne, en Allemagne lors d'un raid de bombardement sur la ville.
Quand l'Allemagne fut vaincue, sa famille fut dispersée autour du Reich, les Alliés ont divisé, torturé, assassiné, puis expulsé les Allemands par millions de leur pays d'origine.
Rosie et sa famille ont pu partir au Canada et pour elle, c’est un bouleversement quand elle apprend que la diabolisation imposée à sa famille et au peuple allemand était elle-même diabolique et qu'elle était fondée sur des histoires et des mensonges fabriqués.

La retranscription de l'interview de Rosemarie Rohrbach par Diane King est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif
Interview de Charlotte, Helga et Hans par Diane King

"Les juifs ont connu un succès remarquable, grâce au contrôle important qu'ils exercent sur la plupart des médias de masse et Hollywood, où ils n'ont de cesse de raconter leurs histoires tribales sur la Seconde Guerre mondiale, souvent étiquetées "holocauste" ™.

L'un des principes de la nouvelle religion de l'"holocauste" ™ est que ce qui est arrivé aux juifs pendant la Seconde Guerre mondiale fût la "pire" atrocité dans l'histoire de l'humanité. Pourtant, toujours au 20ème siècle, Staline a exterminé 8 à 10 millions d'Ukrainiens par la famine en 1932-33 dans ce qui est appelé "Holodomor". De toute évidence, 8 à 10 millions c'est beaucoup plus que ce chiffre de 6 millions ™ de morts juifs qui d’ailleurs est totalement infondé et tout à fait exagéré. 500.000 juifs seraient morts durant la seconde guerre mondiale, ce qui n’est pas rien mais ce qui n’est pas non plus "Le Crime de Lumière"™, ni une "extermination systématique des juifs"™.

A la fin de la seconde guerre mondiale, après que des centaines de milliers de civils allemands périrent sous les tapis de bombes des "libérateurs", après l’internement massif des soldats allemands dans des camps ou leurs conditions de détention n’étaient pas régies par les lois de la guerre et où tout était permis, l’horreur de ce nettoyage ethnique a continué avec l’expulsion de 16 millions sur 17 millions d'Allemands de souche de leurs terres ancestrales dans la région des Sudètes, la Prusse Orientale, la Poméranie, la Silésie, les terres des Souabes du Danube et autres. Sans compter les 3 millions de morts de maladie, de froid ou assassinés lors de la fuite des Allemands devant l’arrivée des Russes ou des Alliés…

"Même les mornes diplômés des écoles secondaires canadiennes savent que Hitler a prétendument tué 6 millions ™ de juifs, mais ils pourraient être désemparés quant à combien de Canadiens sont morts dans la Première Guerre mondiale (60.000). Le temps est venu de sortir de la tyrannie de l'histoire de la tribu juive, de ne plus l'adopter comme étant la nôtre et de commencer à raconter nos propres histoires. Le temps est maintenant venu à la tribu allemande de raconter SON histoire."
Paul Fromm - Ancien professeur en Ontario il est directeur du groupe international américain "Nationaliste Blanc".

La retranscription de l'interview de Charlotte, Helga et Hans par Diane King est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

L'holocauste, une arme politique contre les Allemands

Source :
German Victims - Deutsche Opfer

memorial_berlin.jpg

Le Mémorial de l'Holocauste à Berlin

Par Horst Mahler

Pour commencer, j'aimerais faire quelques commentaires liminaires parce que nous, Allemands, avons été formés de telle sorte que nous n'examinons plus certaines pensées. Les émotions sont alors toujours utilisées pour repousser ces pensées qui se disputent notre attention. Nous n'évaluons pas les pensées pour savoir si elles sont correctes ou inexactes, vraies ou fausses, mais si elles suffisent à certaines catégories morales, et si elles sont politiquement correctes.

Depuis des décennies, peut-être même plus d'un siècle, un tabou a été implanté en nous, en conséquence, nous avons perdu toute objectivité sur certains sujets. Ce sont les thèmes juifs, vus des deux côtés, qu'ils soient pro-juifs ou anti-juifs. La question sur la communauté juive et les juifs est refoulée en nous par, appelons cela, la police de la pensée. Nous ne sommes pas autorisés à réfléchir logiquement à cette question.

Toutefois, ce qui va suivre ici, portera sur les juifs, sur la façon dont ils sont reliés à nous, les Allemands et comment nous, Allemands sommes reliés aux juifs, et ce qui va suivre est si terrible pour l'Allemand typique, qu'il a tendance à se lever et à partir en criant. Il est aussi question de l'holocauste.

L'holocauste, en tant qu'arme politique de l'ennemi des Allemands, l'arme de la communauté juive. Et le simple fait d'en parler à haute voix, provoque des réactions intenses. Mais il est important d'y voir clair, afin que nous puissions enfin passer au travers et que nous puissions reconsidérer les pensées qui nous viennent selon leur valeur particulière, pour voir si elles sont correctes ou incorrectes, vraies ou fausses.

Je déclare dès le départ, que cette "religion" de l'holocauste est construite sur le mensonge le plus monstrueux de l'histoire de l'humanité. La façon dont l'holocauste est utilisé pour nous accuser du meurtre du peuple juif, est une invention !

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

The Holocaust as political weapon against the Germans

By Horst Mahler

To begin with, I'd like to make a few introductory comments because we Germans have been trained in a way that we no longer examine certain thoughts. Emotions are then always used to fend off these thoughts vying for our attention. We do not evaluate thoughts as to whether they are correct or incorrect, true or false, but whether they suffice certain moral categories, whether they are politically correct.

There is a taboo that has been implanted in us for decades, perhaps even more than a century, so that we no longer perceive certain topics objectively. Themes around Jews; and that's from the position of both sides, whether they be pro-Jewish or anti-Jewish. The topic Jewry-Jew is guarded in us by the let's call it, thought police. We are not allowed to think about this matter logically.

In what follows here, however, we are now thinking about the Jews, and about how the Jews relate to us Germans, and how we Germans relate to the Jews, and that which comes up is so dreadful for the typical German, that he tends to get up and walk off shouting. It's also about the topic Holocaust.

Holocaust as a political weapon of the enemy of the Germans, the weapon of Jewry. And to just speaking this out loud, elicits intense reactions. But it is important to attain clarity within us, so that we will finally break through and again judge thoughts coming to us according to their particular value, to see if they are correct or incorrect, true or false.

I declare right from the start, this Holocaust "religion" is built upon the most monstrous lie in world history. The Holocaust, the way it is used to accuse us of murder of the Jewish people, is an invention!

Transcript is available:

Horst Mahler - The Holocaust as political weapon against the Germans


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

jeudi 9 février 2017 12:00

3 documentaires d'Éric Hunt

Sources :
gas chamber hoax
questioning the holocaust

Douter de l'Holocauste - Pourquoi nous y avons cru ?

douter_de_l_holo.png

Pourquoi avons-nous cru dans les chambres à gaz déguisées en douches ?

"Douter de l'Holocauste : Pourquoi nous y avons cru ?" examine les prétendues "douches de gaz" incroyables ainsi que la façon dont les images des prisonniers des camps de concentration directement tués par les attaques aériennes alliées sont cyniquement exploitées pour promouvoir "l'Holocauste".

Pour ceux qui veulent offrir le documentaire à leurs proches et amis, gravez-le, la pochette DVD slim se trouve ici.

La retranscription du documentaire de Éric Hunt "Douter de l'Holocauste partie1, Pourquoi nous y avons cru ?" est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

ligne_verte.gif

Le canular archéologique de Treblinka

treblinka.png

L'histoire officielle de l'"Holocauste" dit que Tréblinka 2 est le plus grand site d'enfouissement de masse dans le monde entier, où les Allemands ont gazé 900.000 juifs dans 13 "chambres à gaz" déguisées en salles de douche.

Ce film réalisé par Eric Hunt et traduit en français par Didi18D, démystifie la frauduleuse "enquête archéologique" sur Tréblinka de la britannique et pro-juive Caroline Sturdy Colls, qui n’a consisté qu’à déterrer des os dans des pseudos "charniers cachés" en creusant près des tombes chrétiennes clairement marquées dans un cimetière chrétien au contour bien visible.

Dans une pièce où se trouvent des douches fonctionnelles du camp avec de vrais pommeaux de douches, un vrai ballon d’eau chaude, de nombreuses fenêtres et aucune porte étanche, un puits à proximité bien visible, aucune trace d’utilisation de Zyklon B, la conclusion de l’archéologue est sans appel, nous sommes en présence d’une monstrueuse chambre à gaz des heures les plus sombres déguisée en douches… D’après l’histoire officielle, les douches ne sont pas censées avoir fonctionné car fausses, et pourtant...

L’enquête se poursuit et aucune fosse d’enfouissement de masse n’est découverte. Sont donc manquants les os et les dents par millions, en revanche, une dent de requin dans un sol où les différentes strates sont encore parfaitement identifiable est déterrée…

"L’enquête archéologique" se solde par une "victoire" de l’histoire officielle avec une "preuve supplémentaire" lors de la découverte d’un carreau de céramique de l’entreprise DZIEWULSKI I LANGE dont l’emblème se trouve être une étoile percée. Immédiatement identifiée par l’experte Caroline comme étant une étoile de David, c’est pour elle La Preuve Absolue qu’ici s’est déroulé le crime des crimes, l’impardonnable, l’immonde, j’ai nommé l’indescriptible shoah par gazage dans des chambres à gaz, camouflées en douches...

Pour ceux qui veulent offrir le documentaire à leurs proches et amis, gravez-le, la pochette DVD slim se trouve ici.

La retranscription de la vidéo de Eric Hunt "Le canular archéologique de Treblinka" est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

ligne_verte.gif

Les derniers jours du grand mensonge

Les_derniers_jours_du_grand_mensonge.jpg

Le juif Steven Spielberg a reçu l’oscar du meilleur documentaire 1998 pour son film "The Last Days", qui a pour prétention de vous faire croire à l’holocauste et à la "barbarie nazie™" à travers des récits de "survivants".

Réalisé par Eric Hunt et traduit en français par Didi18D, ce documentaire met un terme aux mensonges proférés par les "survivants" de l'Holo-Hoax et démontre l'énormité de leurs déclarations.

Découvrez les témoignages INCROYABLES de "survivants" de l'Holo-hoax et tirez-en les conclusions qui s’imposent car comment de tels menteurs peuvent-ils être la seule SOURCE OFFICIELLE de "preuves" que détiennent les historiens ?

Car oui, il n’y a aucune trace ou preuve matérielle du prétendu holocauste et depuis 70 ans, moins d’une dizaine de témoignages "officiels" sont utilisés pour tenter de vous convaincre, et quels témoignages...

Les milliers d’autres témoins qui ont raconté leur vécu durant la Seconde Guerre mondiale et plus précisément durant leur internement dans un camp de concentration allemand donnent une version bien différente mais ne sont bien évidement jamais cités.

L’Holo-Hoax?

Une Superproduction Hollywoodienne... what else...

Pour ceux qui veulent offrir le documentaire à leurs proches et amis, gravez-le, la pochette DVD slim se trouve ici.

La retranscription de la vidéo de Eric Hunt "Les derniers jours du grand mensonge" est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

L'hyper connaisseur de ces infâmes procès... Carlos Whitlock Porter

Source :
Carlos Whitlock Porter

Carlos_Whitlock_Porter.jpg

Carlos Porter, l'homme que Robert Faurisson a surnommé "l'hyper connaisseur de ces infâmes procès", est un traducteur professionnel.

Ses traductions révisionnistes incluent le "Rapport Walter Lüftl" et les deux versions (longue et courte) du "Rapport Germar Rudolf", mais aussi "STALIN'S WAR OF EXTERMINATION", de Joachim Hoffmann, et une variété d'articles et de livre de Carlo Mattogno et Jürgen Graf. Il est membre de l'Institut des Linguistes de Londres.

D'origine américaine, mais à l'heure actuelle apatride en vertu de sa renonciation formelle à la citoyenneté le 8 novembre 1984.

Il est également un révisionniste holocaustique.

Carlos Porter est devenu révisionniste entre 1976 et 1978, après avoir remarqué que les réactions chimiques décrites dans la littérature holocaustique sont toutes erronées et se contredisent toutes les unes les autres.

En 1978, il écrit un essai sur le sujet, "THE CHEMISTRY OF THE HOAXOCO$T", qui lui vaut des menaces de mort, des appels téléphoniques hystériques, etc. Un groupe particulier a d'ailleurs été assez aimable pour lui faire un "procès" en son absence. Ils avaient toute une liste de crimes qu'il avait commis -être une pourriture étant l'un d'eux- il fut reconnu "coupable" et dument "condamné à mort" suite à ce procès, la "sentence devant être exécutée par une équipe de nos spécialistes d'ici un an". (C'était il y a 20 ans).

En 1978, je pensais que l'holocauste était un mensonge, mais je pensais toujours que c'était un mensonge intelligent ; j'avais tort."

MIRTH_-_Front_Cover.jpg En 1988, après 10 ans de recherche, il publie "MADE IN RUSSIA, THE HOLOCAUST", une compilation de 400 pages photocopiées de la transcription du procès de Nuremberg et archives y afférent, "prouvant" un ensemble de mensonges que personne ne croit plus (c.à.d. chambres à vapeur, chambres sous vide, chambres avec trappe piégée, chambres de chaux vive, chambres électriques, savon humain, arbres comme armes du crime, chaussettes de cheveux humains, matelas de cheveux humains, plus une ligne exclusive de maroquinerie faite de peau humaine que personne n'a jamais vue), etc.

Le livre est disponible en anglais, sur amazon.com ou sur le site CODOH.

À son grand étonnement, le livre ne provoqua presque aucune réaction, à l'époque ou plus tard. Pratiquement la seule réaction est venue d'une personne intelligente qui lui dit : "Votre livre est absolument incroyable. Les Allemands avaient-ils vraiment des machines à pédale pour écraser le cerveau pour fabriquer du savon humain ?" Quand il a essayé d'expliquer que le livre n'était rien de plus qu'une collection de mensonges évidents, cette personne ne pu pas tout à fait comprendre. "Les gens sont plus stupides que je le pensais." dira Porter.

Carlos Porter pensait que son sarcasme serait sans ambiguïté aucune, mais non, les gens prenaient tout cela au sérieux. Son imprimeur et son libraire lui diront que son ironie passait simplement au-dessus de la tête des gens.

Beaucoup d'autres personnes ont compris l'intention du livre, mais ont gardé le silence, pour des raisons mieux connues d'eux-mêmes. Ma propre théorie est que "MADE IN RUSSIA" est si étonnant que les gens ne savent pas quoi penser, alors ils ne disent rien. Peut-être ai-je raison, peut-être ai-je tort."

En 1988, Ernst Zündel produit une vidéo dans laquelle Carlos Porter a commenté un certain nombre de "documents" d'essai de Nuremberg, c'est cette vidéo que nous vous proposons aujourd'hui, ainsi qu'une vidéo de 12 minutes sur quelque chose dont très peu de gens connaissent l'existence, "The Black Book" (Le livre noir). Dans ce livre est écrit :

L'ensemble du texte du Livre noir a été soumis aux autorités judiciaires de la Commission des Nations Unies pour les crimes de guerre à Nuremberg, en Allemagne, comme preuve des crimes commis par les nazis contre les juifs."

Les auteurs sont répertoriés comme "le Congrès juif mondial, le Comité anti-fasciste, l'URSS, Vaad Leumi, la Palestine et le Comité américain des écrivains, des artistes et des scientifiques juifs".

En d'autres termes, la preuve est entièrement communiste, mais la preuve communiste est fondamentalement juive. À méditer..."

non_coupable.jpg La même année, 1988, il publie "NON COUPABLE À NUREMBERG" qui donna naissance à une série de corrections à "NUREMBERG ET AUTRES ESSAIS DE CRIMES DE GUERRE" par Richard Harwood (David McCalden), suivant essentiellement le même format.

Ce livre, avec environ 1.000 références, a connu un plus grand succès.

En 1992, il fait une série d'articles sur les crimes de guerre japonais à des fins de comparaison, intitulé "JAPS ATE MY GALL BLADDER".

Plus récemment, il a co-écrit un certain nombre de livres dérivés avec Vincent Reynouard, en français, basés essentiellement sur le même matériel, mais en utilisant la version française de la transcription de Nuremberg comme base. Le premier d'entre eux s'appelait "DÉLIRE AU PROCES DE NUREMBERG" qui se serait assez bien vendu.

Le 23 septembre 1998, le système belge de sécurité sociale l'a conduit à la cour et lui a fait faire faillite, ce qui l'a empêché de travailler ; deux avocats lui ont conseillé de disparaître. Il fut séparé de sa famille pour la première fois en 26 ans.

Tout ce qu'ils peuvent faire, c'est m'emprisonner. Je me demande parfois combien d'années ils m'ont condamné à l'absentia sans m'en parler."

Le 22 octobre 1998, LE MATIN, journal quotidien publié à Liège, en Belgique, a imprimé six gros articles sur lui et sur son "procès" à propos de son emprisonnement et insinuant subtilement qu'il méritait d'être tué. Vincent Reynouard et lui ont répondu à cela dans une brochure de 25 pages intitulée "CARLOS PORTER RÉPOND À SES ACCUSATEURS".

Bien que les Allemands n'aient aucune autorité pour l'arrêter à l'heure actuelle, il ne se fait aucune illusion qu'il ne sera pas pris tôt ou tard.

L'article en pdf est disponible ici.

À toutes fins utiles, je vous rappelle que deux chaines Youtube dédiées aux travaux de Carlos W. Porter ont été créées récemment : Nuremberg for Dummies et Nuremberg pour les nuls.

ligne_verte.gif

Ernst Zundel - Entrevue avec Carlos Whitlock Porter

La retranscription est disponible ici.
Transcript is available here.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Le Livre Noir, par Carlos Whitlock Porter


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

Benjamin Freedman expose les juifs, sa conférence de 1961

Source :
sweetliberty

WW3.jpg

Un transfuge juif met en garde l'Amérique :

Benjamin Freedman Parle

Note d'introduction - Benjamin H. Freedman fut l'un des plus intriguant et stupéfiant individu du XXe siècle.

M. Freedman, né en 1890, était un homme d'affaire juif brillant de New York City qui fut à un moment donné le principal propriétaire de la compagnie Woodbury Soap. Il rompit avec la communauté juive organisée après la victoire du judéo-communisme en 1945, et passa le reste de sa vie et une bonne partie de sa considérable fortune, au moins 2,5 millions de dollars, a exposer la tyrannie juive qui régnait sur les États-Unis.

En tant qu'initié de haut niveau dans les organisations juives et les machinations juives dont le but était de prendre le pouvoir sur notre nation, M. Freedman savait de quoi il parlait.

M. Freedman connaissait personnellement Bernard Baruch, Samuel Untermyer, Woodrow Wilson, Franklin Roosevelt, Joseph Kennedy, John F. Kennedy, et beaucoup d'autres personnes des plus influentes de cette époque.

Ce discours eut lieu devant une audience de patriotes en 1961 à l'hôtel Willard de Washington, D.C., au nom du journal patriotique de Conde McGinley, Common Sense. Bien que ce discours de grande envergure et improvisé date un peu sur certains points mineurs, le message essentiel que nous adresse M. Freedman -l'avertissement qu'il lance à l'Ouest- est plus urgent que jamais.

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

mercredi 8 février 2017 12:00

La Plus Grande Histoire Jamais Racontée - 2 / 3

Adolf_Hitler_3.jpg

Et je pense... que le fait d'avoir franchi le seuil moral à Berlin, cela a rendu tout le reste, incluant la bombe atomique, un peu plus facile. Le monde doit comprendre que cet État ne se rendra jamais.

Le Reich allemand peut rencontrer des revers, mais jamais il ne dévira du chemin qu'il s'est choisi. Les dirigeants allemands partagent la douleur endurée par le peuple, mais jamais ils ne renonceront face à la difficulté.

Adolf Hitler

La retranscription de "La plus grande histoire jamais racontée - partie 2" est disponible ici.

Nouvelle version avec sous-titrages entièrement revus et corrigés.

Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

La Plus Grande Histoire Jamais Racontée - 1 / 3
La Plus Grande Histoire Jamais Racontée - 3 / 3

Ecoutez librement la bande originale du documentaire de Dennis Wise "La Plus Grande Histoire Jamais Racontée" ici.

01 - War Is Declared - City of the fallen - Light from Darkness
02 - Election Campaign - Two steps from hell - Heart of Courage
03 - Hitler's Lament - Trevor Morris - A Howling Wilderness
04 - Danzig Massacres - Jon Brooks - Beyond
05 - Eva Braun & Adolf Hitler - Maurice Jarre - Unchained Melody
06 - Betrayal Of The Cossacks - Immediate Music - Crusade
07 - Kristallnacht - Two Steps From Hell - Undying Love
08 - Last Plane Out Of Stalingrad - AudioMachine - Beyond Freedom
09 - The Banker's Melody - Drag Me To Hell - Tale Of A Haunted Banker
10 - Rescuing Mussolini - City Of The Fallen – Messiah
11 - Battle Of Kursk - Immediate Music - Barbarians at The Gate
12 - Retreat From Soviet Union - SAGA - The Snow Fell
13 - Firebombing Of Hamburg - .................
14 - Communist Collaboration - Gothic Storm - Epic Victory
15 - Operation Valkyrie - Audiomachine – Transcendence
16 - Death March To Moscow - .................
17 - Destination Siberia - Immediate Music - Serenata Immortale
18 - The Battle Of Britain - Hans Zimmer - Hummel Gets The Rockets
19 - The Defeat Of Stalingrad - Jamin Winans - The City Surf
20 - A Mother's Love - Audiomachine - Final Hope
21 - Nuremberg Hangings - Audiomachine - Beyond Good and Evil
22 - Germany Defeated - Zack Hemsey - See what I´ve become
23 - Japan Fights On - Thomas Bergersen – Illusions
24 - Political Prisoners - Audiomachine - Unfinished Life
25 - Rape And Retribution - Munich Soundtrack - 01 - Munich, 1972
26 - Paradise Lost - Evanescence - My Immortal
27 - The Gulag Deathcamps - Les Misérables movie soundtrack - Look Down
28 - Ocean Of Death - .................
29 - The Death Of General Patton - .................
30 - The Return Of the POWs - Adrian von Ziegler - My Black Rose
31 - Hitler's Economic Miracle - .................
32 - Loyal To The End - Hans Zimmer - Journey to the line
33 - Operation Thunder - Future World Music - Quest for Freedom
34 - Credits & Thanks - Limp Bizkit - Behind Blue Eyes
35 - Election Campaign Vocal - .................
36 - The Enigma Of Adolf Hitler - .................

Message urgent aux Européennes

Adolf_Hitler_1939.jpg

Après avoir débattu avec ma conscience pour savoir si je devais me faire le relais ou non des images d'une extrême violence qui vont suivre, j'ai décidé de faire le travail de traduction et de vous montrer ces images.

La violence de ce qui va suivre n'est rien en comparaison de ce qu'on déjà subi des milliers de femmes et d'enfants allemands, italiens, grecques, suédois, finlandais et la liste ne fera que continuer de grossir, sans compter celle qui va s'abattre sur nous tous dans les prochains mois.

Il n'est plus question de se voiler la face ! Il faut nous préparer maintenant au tsunami de violence, de crimes, de viols qui est déjà en train de s'abattre sur l'Europe blanche !

Si vous avez suivi le travail développé sur cette chaîne et sur le site Web un grain de sable, vous devez désormais connaître le vrai responsable de toute cette destruction et de ce remplacement programmé : le juif.

Hitler avait raison ! Le comprenez-vous maintenant ?!

Comment accepter ces millions de "migrants" sauvages, d'un autre temps, qui ont grandi dans la violence et dans la haine des Blancs, des infidèles, comme vous vous apprêtez à le voir dans les images qui vont suivre ?

Ils n'ont que faire de vos "Si vous voulez vivre parmi nous, il faut suivre nos règles."

Pour eux la femme n'est rien de moins qu'un animal, dont ils peuvent disposer comme bon leur semble, la tuer sans autre forme de procès en un clin d'œil comme vous allez le voir.

Oui, ces images sont terribles, elles m'ont traumatisé et rendu malade, mais il faut que vous voyez ce qui nous attend tous si nous ne réagissons pas MAINTENANT !!!

Sieg Heil !


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

Les Survivants Allemands des Atrocités commises par les Alliés - Partie2

Les_survivants_allemands_-_Therese_Haugh.jpg

Source :
Diane King

Les Survivants Allemands des Atrocités commises par les Alliés,
L'Histoire Allemande racontée par les Allemands.

Interview de Thérèse Haugh par Diane King

La retranscription de l'interview de Thérèse Haugh par Diane King est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

mardi 7 février 2017 12:00

Défense interdite pour les révisionnistes

Sylvia_Stolz.jpg

Une conférence de Sylvia Stolz. (2012)

Dans un exposé d’une heure quarante, l’intrépide avocate des révisionnistes allemands (Ernst Zündel, Germar Rudolf…) explique la façon dont la "justice" allemande traite les révisionnistes.

Son exposé vous entraînera dans l’enfer d’un univers où l’injustice règne en maître.

Interdiction de présenter des "preuves", interdiction de poser des questions d’ordre historique, accusé présumé coupable, pressions multiples sur les avocats pour les empêcher de défendre leur client, avocats qui se retrouvent à leur tour au banc des accusés lorsqu’ils ont osé braver les pressions...


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

Un juif français dit la vérité sur Hitler et l'Allemagne «nazie»

Interview du Pr. Dommergue Polacco de Menasce par Ernst Zündel en 1980.

Ernst Zündel à l'époque où il vivait encore au Canada (il vit aujourd'hui en Allemagne) s'est vu offrir une aide juridique par un juif de France, dans son combat de 9 ans contre la justice canadienne.

La retranscription de la vidéo d'Ernst Zundel "Un juif français dit la vérité sur Hitler et l'Allemagne «nazie»" est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

En Super bonus, pour remercier jewtube de censurer, encore et encore:

L'erreur hormonale de la circoncision au 8ème jour de la 1ère puberté

Extrait du livre "Dossiers secrets du XXIème siècle", retrouvez le pdf "L'erreur hormonale de la circoncision au 8ème jour de la 1ère puberté" ici.

Roger Dommergue considère que les juifs sont des malades glandulaires victimes de la pratique rituelle de la circoncision au 8e jour, leur octroyant une psychologie particulière qui serait la cause majeure de diverses tragédies vécues par cette communauté. Il s'inspire des travaux du Docteur Jean Gautier qui a postulé l'antériorité fonctionnelle du système hormonal sur le système nerveux, et affirme que la circoncision au 8e jour perturbe la première puberté pendant laquelle le système hormonal du nouveau-né se construit. Cette opération atrophierait selon lui la glande génitale interne, causant une hypertrophie de la thyroïde, de l'hypophyse ou parfois des glandes surrénales et ayant de lourdes conséquences psychologiques. Il a tenté d'attirer, sans succès, l'attention de certains membres éminents de la communauté juive sur sa théorie, et appelle à supprimer radicalement la pratique de la circoncision au 8e jour.

Retrouvez un dossier complet sur Roger Dommergue Polacco de Ménasce ici

Alfred Schaefer - Le Parasite

Source :
Alfred Schaefer

Alfred_Schaefer.png

Bonjour, je suis Alfred Schaefer. Bienvenu à la 4e partie des séries 9/11 sur l'endoctrinement. Le but de cette vidéo et de vous aider à mieux comprendre la façon dont les nombreux évènements historiques et catastrophiques qui façonnent notre monde remontent à la même source.

Le parasite qui est responsable de ces évènements historiques a déjà ouvert la voie à travers la race blanche et est maintenant prêt à tout afin de paralyser, de désactiver et de détruire ce qu'il reste de cette race avant son réveil. Ceci n'est pas un secret. La destruction souhaitée de la race blanche a été admise par le parasite à de nombreuses reprises.

barbara_lerner_spectre.jpg

Barbara Lerner Spectre - Je pense qu'il y a une résurgence de l'antisémitisme parce qu'à l'heure actuelle, l'Europe n'a pas encore appris à être multiculturelle et je pense que nous allons faire partie de l'amorce de cette transformation qui DOIT se produire... L'Europe ne sera plus composée de sociétés monolithiques comme ce fut le cas au siècle dernier. Les juifs vont être au centre de cela. C'est une transformation énorme pour l'Europe. Elle va maintenant entrer dans un mode multiculturel et les juifs ne seront pas aimés à cause de NOTRE rôle de premier plan. Mais sans ce rôle de premier plan (des juifs) et sans cette transformation, l'Europe ne survivra pas.

Alfred Schaefer - En d’autres termes, buvez cette tasse de poison ou vous ne survivrez pas!!!

Noel Ignatiev, Professeur juif d'Harvard - Ce qui me préoccupe c'est de faire disparaître la blancheur. La blancheur est une forme d'oppression raciale. L'idée est, qu'il est en quelque sorte possible de séparer la blancheur de l'oppression... et ça ne l'est pas!! Il ne peut y avoir aucune race blanche, sans le phénomène de suprémacisme blanc. De la même manière, si vous abolissez l'oppression raciale, vous vous débarrassez de la blancheur. Trahir la blancheur c'est être fidèle envers l'humanité.

Journaliste - Vos points de vue sont assez bien reçues dans le milieu universitaire...

Noel Ignatiev - Oui, elles sont légitimes, je n'irais pas jusqu'à dire que tout le monde est d'accord, mais oui... La tâche consiste à faire converger cette minorité de telle manière que l'héritage blanc ne puisse plus continuer à se reproduire.

Alfred Schaefer - Je pourrais continuer encore et encore avec d'autres exemples où les juifs ont ouvertement appelé à la destruction de la race blanche. Le juif a toujours considéré la race blanche comme un obstacle qui doit être surmonté avant qu'il, le juif, puisse régner incontestablement au sommet. Pour vous rafraîchir la mémoire, voici Menahem Begin Premier ministre israélien de 1977 à 1983, prix Nobel de la paix en 1978, terroriste et meurtrier de masse.

Menahem Begin - Notre race est la race des maîtres, nous sommes des Dieux divins sur cette planète. Nous sommes aussi différents des races inférieures qu'elles le sont des insectes. En fait, comparées à notre race, les autres races sont des bêtes et des animaux, au mieux du bétail. Les autres races sont considérées comme de l'excrément humain. Notre destiné est de contrôler les races inférieures. Notre dirigeant régnera sur notre royaume terrestre avec une barre de fer. Les masses nous lécheront les pieds et seront nos esclaves.

Alfred Schaefer - Pour atteindre la position où il se trouve aujourd'hui, le parasite a utilisé des caractéristiques communément trouvées dans les virus. Le virus imite l'hôte afin d'échapper à la détection. L'hôte peut ne pas être conscient d'avoir été infecté et manipulé par le parasite. Une fois sous contrôle, l'hôte est exploité jusqu'à l'épuisement menant à sa propre mort atroce inévitable. Ici, le parasite est un État voyou psychopathe avec l'arme nucléaire qui vidange systématiquement TOUS les systèmes de maintien de la vie de l'hôte. C'est un processus biologique qui peut être observé dans la nature. Si l'hôte veut survivre, il doit affronter le parasite.

Pour lire la suite, cliquez ici


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

lundi 6 février 2017 12:00

VAXXED, de la dissimulation à la catastrophe

vaxxed.jpg

Source :
VAXXED

Le Dr Wakefield brise le silence sur la violence vaccinale faite aux enfants

En 2013, le docteur et biologiste Brian Hooker a reçu un appel d'un scientifique du Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) qui a dirigé en 2004 une étude sur le vaccin contre la rougeole-oreillons-rubéole (ROR) et son lien avec l'autisme.

Le scientifique, le Dr William Thompson, a avoué que le CDC avait omis des données cruciales dans son rapport final qui ont révélé une relation de cause à effet entre le vaccin ROR et l'autisme. Pendant plusieurs mois, le Dr Hooker enregistre ses appels téléphoniques avec le Dr Thompson, cet homme qui lui fournit des données confidentielles détruites par ses collègues au CDC.

Le Dr Hooker appel à l'aide le Dr Andrew Wakefield, un gastroentérologue britannique accusé à tort en 1998 d'avoir lancé le mouvement anti-vaccins alors qu’il rapportait que le vaccin ROR pouvait provoquer l'autisme. Dans son effort continu pour plaider en faveur de la santé des enfants, Wakefield dirige ce documentaire en examinant les éléments de preuve camouflés par l'agence gouvernementale chargée de protéger la santé des citoyens américains.

Les entrevues avec des initiés de l’industrie pharmaceutique, des médecins, des politiciens et des parents d'enfants tombés malades suite à des vaccinations révèlent que cette dissimulation a contribué à l'augmentation alarmante et exponentielle de l'autisme et est potentiellement l'épidémie la plus catastrophique de notre époque.

Réalisé par Andrew Wakefield et produit par Del Bigtree.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

La Plus Grande Histoire Jamais Racontée - 1 / 3

Adolf_Hitler.jpg

On ne demande jamais au vainqueur s'il a dit la vérité.

Adolf Hitler

Depuis la moitié du 20ème siècle, le monde n'a entendu qu'une seule version d'une histoire incroyable. L'histoire d'un garçon issu d'une famille ordinaire dont l'ambition était de devenir artiste, mais qui est devenu vagabond.

Il n'était cependant pas destiné à errer, inconnu de tous, mais à atteindre les sommets du pouvoir et éventuellement, devenir l'un des hommes les plus influents qui ait jamais vécu.

Maintenant, pour la première fois, voici la vraie version et le compte-rendu factuel d'une histoire que beaucoup considèrent comme... La Plus Grande Histoire Jamais Racontée !

La retranscription de "La plus grande histoire jamais racontée - partie 1" est disponible ici.

Nouvelle version avec sous-titrages entièrement revus et corrigés.

Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

La Plus Grande Histoire Jamais Racontée - 2 / 3
La Plus Grande Histoire Jamais Racontée - 3 / 3

Atrocités Alliées

Source :
National Vanguard Alliance

dresde.jpg

Un texte tiré de l'allocution de William Luther Pierce intitulée "Media Myths".

Ce n'est pas comme si nous ne savions pas comment notre galant allié soviétique se comporterait avant que nous n'entamions nos efforts pour détruire Hitler et ses forces. Nous avions suffisamment de preuves des massives atrocités soviétiques avant que la guerre ne commence. Notre gouvernement savait ce que les communistes avaient fait en Ukraine. Notre gouvernement connaissait les arrestations massives et les exécutions en Union soviétique. Et avant de traverser la Manche pour envahir l'Europe, nous étions au courant des exécutions massives d'officiers polonais par les Rouges à Katyn et ailleurs. Et pourtant nous nous sommes alliés avec les massacreurs. Nous avons aidé les massacreurs et les violeurs en masse à assassiner et à violer des millions d'Européens de plus. Et donc la prétention que nous allions à la guerre pour combattre le mal est simplement un mensonge. La Seconde Guerre mondiale n'était pas une bonne guerre. Ce n'était pas une guerre morale. C'était la guerre la plus atroce des temps modernes. Et nous étions du côté de ceux qui commettaient presque toutes les atrocités pendant cette guerre : nous étions délibérément du côté du mal.

Et il y a une seule raison pour laquelle nous avons combattu du côté du mal. C'était parce que c'était le côté juif. Au cours des années qui ont précédé la guerre, Hitler n'a pas rassemblé des milliers de personnes et il ne les a pas abattus comme les communistes l'ont fait. Hitler n'a fusillé personne. Ses troupes SS ne violaient ni ne terrorisaient non plus personne. Hitler a fait UNE chose qui se traduisit par un énorme effort d'Hollywood de propagande haineuse contre lui. Cette seule chose était la campagne d'Hitler pour briser l'emprise des juifs sur l'Allemagne. En Allemagne Hitler a retiré les médias d'information et de divertissement des mains des juifs. Il les chassa de la profession d'avocat qu'ils avaient monopolisée. Il les chassa de la profession d'enseignant, où ils avaient déversé leurs idées dans la tête des enfants allemands. Et Hitler a fait tout cela pacifiquement, sans violence. Il n'a pas arrêté les juifs pour les tuer. Il leur a simplement interdit de posséder des journaux allemands et des stations de radio allemandes. Il leur a interdit de pratiquer le droit ou d'enseigner dans les écoles allemandes. Ainsi donc, les juifs quittèrent l'Allemagne. Entre 1933 et 1939, les deux tiers des juifs d'Allemagne émigrèrent. À la même époque, les commissaires juifs de l'Union soviétique massacraient des millions de personnes. Mais la propagande haineuse venant d'Hollywood était entièrement anti-allemande, pas anti-soviétique. Le seul souci des juifs était le bien-être de leurs frères juifs. Ils ne se souciaient pas du nombre de Russes ou d'Ukrainiens qui étaient assassinés. Mais ils crièrent à s'en faire péter les poumons quand Hitler leur a retiré les médias allemands.

Et ils ont menti au peuple américain sur ce qui se passait en Europe. Ils ont menti pour essayer de nous faire haïr les Allemands autant qu'ils les haïssaient eux-mêmes. Quand un juif assassina un diplomate allemand à Paris en 1938 et que le peuple allemand réagit en détruisant les magasins juifs et les synagogues dans plusieurs villes allemandes, les médias juifs aux États-Unis ont rapporté l'incident comme si les juifs étaient massacrés à une grande échelle en Allemagne. C'était la fameuse "Nuit de Cristal", que les juifs continuent à nous rappeler chaque année afin de nous soutirer un peu plus de sympathie. L'image de l'Allemagne peinte par la propagande haineuse juive aux États-Unis pendant les années qui ont précédé la Seconde Guerre mondiale était une distorsion complète de la réalité. Les Américains ont appris que les Allemands vivaient dans la crainte constante de la Gestapo et des SS, que Hitler était un fou qui terrorisait le peuple allemand qui se laissait tomber au sol et mâchait le bord de son tapis quand il se mettait en colère. On disait aux Américains que l'Allemagne était une terre de camps de concentration de fils de fer barbelés et de chiens policier. Notre invasion de l'Allemagne devait être une «libération» du peuple allemand de la domination tyrannique de Hitler et des SS. C'est en fait le mot que les propagandistes juifs utilisaient pour décrire le bombardement terroriste américain et soviétique, le viol et le démembrement de l'Allemagne : "libération". Les envahisseurs américains et soviétiques devaient être les "libérateurs".

Bien sûr, les juifs ne contrôlaient pas tous les médias de masse avant la Seconde Guerre mondiale. Ils ne contrôlaient pas le magazine National Géographique, par exemple, et ce magazine, avec ses articles et ses photographies sur la vie en Allemagne, contredisait totalement la propagande haineuse venant d'Hollywood. Un bon exemple, si vous avez accès aux anciens numéros du National Géographique, est le numéro de février 1937. Mais le magazine National Géographique n'était pas vraiment un média de masse, et le Hollywood-juif avait une emprise beaucoup plus forte sur l'esprit des américains moyens. Et donc l'image de l'Allemagne qu'avaient la plupart des Américains était donc l'image juive d'une terre de terreur de peur, de brutalité et de répression contrôlée par les automates SS de Hitler, une terre qui devait être «libérée» et qui était une menace mortelle pour l'Amérique. Les propagandistes haineux d'Hollywood nous ont mené dans la guerre la plus meurtrière et la plus destructrice de tous les temps uniquement parce qu'ils haïssaient les Allemands et qu'ils voulaient que nous détruisions les Allemands... POUR EUX !

Et jusqu'à aujourd'hui, ils ont maintenu leurs mensonges d'avant-guerre, leur représentation d'Hitler comme un bouffeur de tapis fou et les SS comme une bande de voyous sadiques, et ils ont ajouté à leur propagande haineuse après la guerre des chambres à gaz et des abat-jour et du savon prétendument fabriqué à partir des cadavres des juifs assassinés. La plupart des Américains croient encore que leurs pères ou grands-pères «ont libéré» l'Allemagne et "sauvé" le monde. Ils croient encore que la Seconde Guerre mondiale était une guerre "nécessaire" et une "bonne" guerre. Et la raison pour laquelle ils y croient c'est parce qu'ils ont vu des centaines de films hollywoodiens et des émissions de télévision qui ont répété ces mêmes mensonges encore et encore, et aucune personnalité n'a jamais eu le courage ou l'honnêteté de les contredire. Nous entendons toujours les mêmes mensonges dans des films comme "Il faut sauver le soldat Ryan" de Steven Spielberg et dans les critiques de ce film dans les médias contrôlés : les Américains ces "libérateurs".

Le fait est que les mensonges d'Hollywood sur l'Allemagne ont mené à la mort des millions d'Américains et d'Européens blancs uniquement pour punir les Allemands d'avoir jeté les juifs hors d'Allemagne. Et nous sommes aujourd'hui grandement désavantagés par ces mêmes mensonges, parce qu'ils empêchent tant d'entre nous d'examiner honnêtement le passé. Et si nous ne pouvons pas comprendre ce qui s'est produit dans le passé, il y a peu de chance que nous puissions choisir une trajectoire avisée dans le futur.

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

dimanche 5 février 2017 12:00

Les Survivants Allemands des Atrocités commises par les Alliés - Partie1

Les_survivants_allemands_-_Karin_Manion.jpg

Source :
Diane King

Les Survivants Allemands des Atrocités commises par les Alliés,
L'Histoire Allemande racontée par les Allemands.

Interview de Karin Manion par Diane King

La retranscription de l'interview de Karin Manion par Diane King est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif
Jim Rizoli et Diane King
Toronto, Canada
12 au 16 juillet 2016

Nous tenons à remercier Karin Manion, Rose Marie Rohrbach, et Christian Jürgen Klein, nos astucieux et chers amis de Toronto qui nous ont aidés à rencontrer d'autres survivants pour ces entretiens.

Jim Rizoli était à Toronto en ce mois de juillet 2016 accompagné de son assistante Diane King afin d'interviewer des Allemands qui ont survécu au véritable Holocauste, ceux-là même qui ont été chassés de leur pays et se sont retrouvés dans des camps d'internement horribles dirigés par les Russes, les Américains et les Britanniques.

Certaines histoires relatées par les survivants allemands ouvrent véritablement les yeux sur le cynisme des Alliés et des Russes qui ont fait 100 fois pire que ce qu’ils reprochent encore aujourd’hui aux Nationaux-Socialistes et à Hitler.

Une survivante raconte comment, durant une longue marche dans un hiver glacial, elle et d’autres ont subit des bombardements alors qu'ils fuyaient les mitraillages Russes.

Pourtant, il ne faut pas oublier que la guerre était perdue pour les Allemands et bientôt finie. Les Alliés et les Russes prenaient tout simplement du plaisir à tuer des gens pour le sport. Cela va vous faire frissonner d'horreur de voir comment les Alliés, ou plutôt les «libérateurs, se sont vraiment comportés !

Sous les bombardements de terreur, les civils allemands de plus de 160 villes ont été bien moins chanceux que les juifs dont la grande majorité a survécu à la guerre soit parce qu’ils avaient émigré en Amérique, en Israël ou n’importe où en dehors du Reich, le reste d’entre eux étant protégés dans les camps de travaux gérés par les Allemands. Ces camps ne subirent des pertes humaines importantes en 1945 qu’à cause des bombardements alliés qui avaient détruits les voies d’approvisionnement en nourriture, eau et médicaments.

Des allemands témoignent qu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les juifs qui se trouvaient parmi eux avaient un statut spécial. Tandis que les Allemands de souche étaient chassés de leurs maisons, les maisons qui n'avaient pas été brûlées entièrement, ni été détruites par les bombardements alliés étaient allouées à des juifs.

À la fin de la guerre, les juifs ont volé tout ce qu’ils voulaient, ils étaient intouchables et pouvaient piller et prendre tous les biens du peuple allemand qui avait tout laissé derrière lui dans sa fuite pour sauver sa vie. Beaucoup de ces Allemands ont été arrêtés et parqués hors de la ville ou envoyés dans les camps soviétiques dans les régions de l'Est.

Il y avait moins de 400,000 juifs en Allemagne au début de la guerre, d’aucuns prétendent pourtant que 6 millions™ d'entre eux sont morts dans les camps et que 4 millions d'entre eux auraient survécu, ceux là même qui après la guerre n’ont pas traîné pour demander réparations aux Allemands. La "shoah"™ est donc un génocide total qui comporte néanmoins un reliquat de survivants assez important et qui ne cesse d’augmenter. 70 ans plus tard le cirque des réparations continu encore et toujours.

Pourquoi les Allemands n'ont-ils pu revendiquer leurs biens après la guerre comme les juifs ont été en mesure de le faire ? La réponse est évidente, d’un côté le peuple autoproclamé "élu"™ de Dieu et de l’autre, la "bête immonde"™ , les non humains allemands qu’il faut faire disparaître de la terre à tout prix et sans pitié.

Intéressant n'est-ce pas que vous n'ayez jamais entendu parler de la souffrance allemande.

Les jeux vidéo d’aujourd’hui sont nombreux à mettre en scène les "gentils Alliés" tuant et massacrant des "boches", militaires et civils confondus, pour sauver la "démocratie".

Ajoutez à cela les médias "d’informations", les cours "d’histoire à l’école", les documentaires, les livres, les films et séries sur la "barbarie nazie™", les sites Internet…, et vous obtiendrez au final une propagande anti-Nazis™ compacte et incontournable, omniprésente partout 24h/24 et 7j/7.

Le but est de faire propager indéfiniment un sentiment de haine envers les Nationaux-Socialistes et surtout de cacher les véritables responsables de la Deuxième Guerre mondiale et leurs exactions et leurs bombardements massifs sur les civils.

En 2016, nous savons maintenant que moins de 500.000 personnes sont mortes dans l'ensemble de tous les camps allemands, en tous lieux et toutes causes confondues, et la moitié d'entre eux était PEUT-ÊTRE des juifs.

Cette histoire de "six millions"™ de juifs morts n'est qu'une fable, et comme dit le professeur Faurisson :

"Les prétendues chambres à gaz hitlériennes et le prétendu génocide des juifs forment un seul et même mensonge historique qui a permis une gigantesque escroquerie politico-financière dont les principaux bénéficiaires sont l’État d'Israël et le sionisme international et dont les principales victimes sont le peuple allemand – pas ses dirigeants – et le peuple palestinien tout entier."

Les vraies victimes de l'Holocauste sont belles et bien les Allemands et tous ceux qui ont été forcés de fuir devant les violeurs, les assassins Russes et les Alliés et leur tapis de bombes. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, ce qui est arrivé aux Allemands EST un véritable nettoyage ethnique que les juifs veulent pouvoir continuer à cacher au public de toutes leurs forces !

Merci aux écrivains courageux qui se sont penchés sur cette face cachée de notre histoire et dont les livres retracent les souffrances de ce peuple généreux, beau et intelligent, tel que "Tempête Infernale" de Thomas Goodrich, et "Autres Pertes" de James Bacque, (pour ne citer que ces deux là).

Donc, ne croyez pas aveuglément ce qu'ils vous disent au sujet de la "souffrance" des juifs car leur souffrance n'est en aucune façon comparable à la souffrance des Allemands dont la voix fut et est encore muselée.

Aujourd’hui, nous tentons de redonner au peuple allemand sa voix, s'il vous-plaît, aidez-nous à faire entendre la voix des Allemands autour de vous !

Certains d'entre eux, comme Karin Manion, ont choisi de s'informer, de réagir face aux bombardements quotidien de propagande anti-Allemande qui, 70 ans après continuent de conditionner les peuples de la terre entière, et de témoigner pour que nous N'OUBLIONS JAMAIS !

Voici une anecdote que Karin Manion avait oublié de mentionner à Diane pendant l’interview et qu’elle nous a fait suivre par mail, cela se passe du temps où elle était dans ce camp de réfugiés au Danemark:

"Un jour, un groupe d'enfants, dont je faisais partie, se hasarda en dehors du camp dans une zone boisée, ma mère m'avait donné pour consigne de rester propre, car il n'y avait pas de savon ou d'eau chaude pour nettoyer le linge correctement. Tout à coup, je suis tombée sur une colline de sable blanc, bien sûr, je ne pouvais pas résister à l'escalade et tout à coup ma jambe s'est enfoncée dans le sable, en la retirant j'ai vu que ma chaussette était recouverte d'une matière puante et gluante. À mon retour au camp, ma mère a évalué la situation et m'a traînée immédiatement à l'administrateur du camp. Comme elle faisait tout un scandale, ils ont dû rassembler des hommes avec des pelles pour enquêter à l'endroit indiqué et ils ont découvert des tas de viande qui avaient été enfouis dans le sol. Nous avons découvert plus tard que la Suède avait envoyé des colis dans les camps danois, et bien sûr nous n'avons pas pu profiter de sa générosité."

ligne_verte.gif

Wir sind Wir - Nous sommes Nous
Informations et résumé du clip tiré du site Berlin : une séparation.

Réalisateur : Joern Heitmann
Auteur et interprète : Peter Heppner
DJ et compositeur : Paul van Dyk

La vidéo présente le chanteur Peter Heppner tenant une caméra. Il se promène dans Berlin et est témoin de l’histoire allemande à travers plusieurs épisodes marquants:

– La destruction du Reichstag.
– Des villes bombardées, ainsi qu’un homme unijambiste, mutilé lors d’une guerre.
– Des femmes reconstruisant les villes bombardées après la seconde guerre mondiale, surnommées les Trümmerfrauen.
– Les avions de ravitaillement durant le blocus de Berlin-Ouest.
– La finale de la coupe du monde de football, le 4 juillet 1954, à Berne. Ce match opposait l’Allemagne de l’Ouest à la Hongrie. Ce moment est resté dans les mémoires sous le nom de Das Wunder von Bern, le miracle de Berne.
– La construction du mur de Berlin, le 13 août 1961, les familles pleurant leurs proches de l’autre côté de ce mur, qu’ils croient élevé pour toujours.
– La séquence mondialement connue nous montrant Conrad Schumann, un soldat Est-Allemand s’échappant à l’Ouest, bravant les fils barbelés.
– La reconstruction économique ouest-allemande, lors de la période du Wirtschaftswunder, le miracle économique.
– La chute du mur de Berlin, le 9 novembre 1989.
– Et finalement, la reconstruction du Reichstag après toutes ces années.

Peter Heppner fut incrusté par ordinateur aux scènes historiques, pour donner l’impression qu’il les vivait. Paul van Dyk apparait à deux reprises dans la vidéo, on le voit lire un journal lors du Wirtschaftswunder et à nouveau dans un bar, peu après.

La retranscription de la chanson de Paul Van Dyk "Wir sind Wir" (Nous sommes Nous) est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

À qui profite la loi antiraciste?

Bernhard_Schaub.jpg

Une conférence de Bernhard Schaub. (2009)

En Suisse, nous avons depuis 1994, depuis l'entrée en vigueur de la loi antiraciste, une censure de jure. Je me demande régulièrement comment il est possible qu'un peuple aussi attaché à la liberté et à ses traditions que le peuple suisse soit devenu un peuple de poltrons, de lèche-bottes, de délateurs.

Nous vivons dans un monde virtuel modelé par les médias. Et Schachtschneider dit : "Un pays n'est pas libre lorsque la liberté d'expression y est limitée par des peines sévères."

Le grand Kant a dit, à propos de la liberté d'expression, qu'il fallait pouvoir parler de tout, vrai ou faux. Je ne sais pas ce qui s'est passé exactement lors de l'holocauste, je n'y étais pas. Mais je n'en discute pas, car c'est interdit. On ne peut pas en débattre, même pas scientifiquement. Nous ne sommes pas dans un pays libre.

Si nous acceptons l'évolution des dernières décennies -la décadence, la destruction de notre culture, de notre morale, de ce qui nous est important, de notre religion- alors nous devons accepter la loi antiraciste sans discussion. Si nous refusons cette évolution, il faut abroger la loi antiraciste. Le plus tôt sera le mieux. Mais comment y parvenir ? Ce qui est réconfortant, c'est que l'ennemi commence à battre en retraite. Les informations dont je vous parle, sans pouvoir être trop explicite, se diffusent rapidement.

Code pénal suisse, article 266 : Les atteintes à l'indépendance de la Confédération sont passibles d'une peine de prison de 1 à 5 ans. Il est interdit de porter atteinte à la Confédération du moins tant que l'esprit de Guillaume Tell subsiste en nous.

Nous recevons maintenant un orateur non prévu au programme. Je l'ai rencontré hier pour la première fois. C'est une surprise pour tous (ou presque tous : ma femme et mes enfants ont déjà fait sa connaissance). Comme plusieurs orateurs se sont désistés, j'ai pensé que nous pourrions lui donner la parole.

Ce qui m'a beaucoup frappé dernièrement, c'est la soudaineté avec laquelle on peut être taxé d'antisémite. Je n'ai pourtant jamais rien dit ou pensé qui soit antisémite. Pourquoi me traite-t-on subitement d'antisémite ? Le mot "antisémite" semble être un terme à la mode. Qu'y a-t-il derrière cette accusation ? Que faisons-nous de faux ? J'aimerais en savoir davantage.

Il y a un certain temps, on m'a recommandé Bernhard Schaub, notre orateur surprise. Il vient de Suisse. Il m'a été recommandé, car il pâtit de la censure. J'ai appris qu'il était également taxé d'antisémite, et qu'il avait plus d'expérience que moi en la matière. Bernhard Schaub est né à Berne en 1954. Pendant 11 ans, il a été professeur d'allemand et d'histoire dans une école Rudolf Steiner. En 1993, après une campagne de diffamation sans pareille, il a été licencié pour avoir écrit qu'il fallait étudier l'holocauste de manière objective et neutre. Par la suite, il a été responsable pédagogique à l'école Club Migros à Frauenfeld ; il a aussi perdu cet emploi.

Bernhard Schaub pense que l'indépendance de la Suisse est menacée par les abus d'une loi. Or, comme je l'ai dit précédemment, les atteintes à l'indépendance de la Suisse sont passibles d'emprisonnement. Bernhard Schaub va nous parler d'une loi dont il a le sentiment -ce sont mes mots- qu'elle a été mise en place pour nuire, non pour protéger. Bernhard Schaub va nous parler de la loi antiraciste et demande : à qui profite-t-elle ?

Nous allons maintenant écouter, simplement écouter ce que Bernhard Schaub a à dire sur le sujet. Je prie Bernhard Schaub de monter sur le podium et de nous parler.

ligne_verte.gif

Note de Bocage

Sept ans ! Il ne faut jamais désespérer...

Enfin disponible avec sous-titres français (insérés par la "fée Didi", merci à elle !) la très remarquable vidéo (1h20) de l'intervention, le 31 octobre 2009, du révisionniste suisse Bernard Schaub à St Gallen, en Suisse, à la 5e conférence de l'AZK (Anti-Zensur-Koalition), organisée par Ivo Sasek et prononcée devant une salle comble.

(C'est cette même AZK qui, en novembre 2012, invitera Sylvia Stolz, devant une même salle comble, ce qui vaudra à Sylvia Stolz d'être poursuivie à Munich et condamnée à 1 an et 8 mois... affaire toujours pendante).

L'intervention de Bernard Schaub, intitulée "Le Chapeau de Gessler" (*), a pour objet la contestation de la loi antirévisionniste suisse connue sous le nom de "Article 261bis du Code pénal" en vigueur depuis le 1er janvier 1995.

(*) La légende veut que grâce à Guillaume Tell les Suisses n'aient plus à courber la tête devant le chapeau du bailli impérial Gessler. Il faut qu'il en soit de même de l'Art. 261bis...

ligne_verte.gif

La retranscription de la conférence est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

Ernst Zündel, le grand procès de l'Holocauste - Parties 1 et 2

ernst_zundel_2.png

Voici un résumé en images de l'époque de l'extraordinaire grand procès de l'Holocauste de 1985 à Toronto qui dura 7 semaines et qui fut couvert par tous les médias canadiens. On y retrouve Raul Hilberg, Robert Faurisson et de nombreux témoins de la défense et de l'accusation. Si seulement un tel procès pouvait avoir lieu en France ! Imaginez un peu ! Bravo Monsieur Zündel !

Le Pr Faurisson, qui a vécu ce procès de près, vient de la visionner à nouveau et de la diffuser à ses correspondants le 23 avril avec ce commentaire :

Sachez que vous avez là un simple aperçu de la violence qu'il nous a fallu affronter à Toronto pendant de longues années à l'occasion, en particulier, des procès intentés à l'héroïque Ernst Zündel en 1984, 1985, 1988 et plus tard encore. Pour finir la maison d'Ernst Zündel a été totalement ravagée par un incendie criminel.

Et le sort de notre ami a finalement été si terrible que je préfère ne plus l'évoquer.

On comprend que tant de personnes s'abstiennent de rallier les rangs des révisionnistes dans la crainte de susciter la colère de certaines organisations ou ligues juives, au Canada, en France ou en bien d'autres pays, à commencer par Israël où le prestigieux historien Ben Zion Dinur, président-fondateur de Yad Vashem à Jérusalem en 1952, s'est vu contraint de donner sa démission quelques années plus tard parce qu'il préconisait la prudence devant les "témoignages" de l'extermination des juifs.

Bien à vous.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Le second procès aura lieu en 1988, avec le célèbre Rapport Leuchter: Zündel sera condamné cette année-là mais relaxé en 1992 par la Cour suprême.

Ses adversaires n'eurent de cesse de le persécuter et il finit par purger 7 années de détention dans 6 prisons, dans 3 pays et sur 2 continents; libéré en 2010 il attend en Allemagne depuis 6 ans l'autorisation de retourner vivre auprès de sa femme Ingrid...


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

- page 1 de 18


WAWA CONSPI