Aller à la recherche

Nous exigeons la vérité !

Nous exigeons nos droits !

mardi 12 décembre 2017 12:00

Dites la vérité et vous humilierez le diable

Gerard_Menuhin_-_Dites_la_verite_et_vous_humilierez_le_diable_c1.jpg

Une bombe ! Écrit par le fils du grand violoniste juif Yehudi Menuhin, ce livre et son auteur ont subi les foudres de la communauté qui s'y voyait décrite. Un juif révisionniste ? Oui, et son analyse nous révèle bien des choses...

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi le monde ne s’apaiserait jamais ?

Pourquoi vos parents, vos grands-parents ou vos arrière-grands-parents ont dû mourir dans des guerres qui n'auraient jamais dû se produire en premier lieu ?

Eh bien, ce livre apporte la réponse ...

Cette traduction française a failli ne pas exister, procurez-vous vite ce document exceptionnel tant que c'est encore possible !

Je mets mes traductions en vente sur lulu mais les laisse également en téléchargement gratuit chez the savoisien.

vendredi 1 décembre 2017 12:00

DIDI18 est sur Lulu

revelations_d_un_goy_averti1.jpg

Une autre vision, un autre point de vue sur ce que fut la Deuxième Guerre mondiale et sur ceux qui l'ont provoquée et pourquoi. Qui était Adolf Hitler ? Que voulait-il pour son pays, pour ses compatriotes ? Qu'avait-il réellement accompli ? Qui sont réellement les victimes et les agresseurs ? Depuis 70 ans, on nous a forcé à croire en une seule version de l'histoire dite "officielle", une version totalement à charge contre les Allemands, cela va de soit.

C’est à cette fin que je traduis des livres et des vidéos de l’anglais vers le français. Les sujets principaux de mes traductions sont le National-socialisme, le judaïsme. La paix n'a jamais été signée avec l'Allemagne et le tribunal de Nuremberg a posé les bases d'une dictature juive dont nous subissons tous les jours les conséquences. Sur le plan militaire, la seconde guerre mondiale a pris fin en 1945, mais sur le plan idéologique, la propagande anti-allemands et anti-blancs est plus présente que jamais, le but poursuivi par les "vainqueurs" étant la destruction des peuples blancs européens et l'instauration d'un nouvel ordre mondial juif.

Plusieurs livres sont déjà disponibles à la vente ici ou téléchargeables gratuitement en pdf .

ligne_verte.gif

Leese Arnold - La guerre de survie juive

Écrit avant la Deuxième guerre mondiale, ce livre offre une analyse cinglante de la façon dont l’argent du pouvoir juif précipite les nations non-juives dans des guerres sans fin, du droit à la démocratie et à la "liberté" pour tous les peuples de la terre. Arnold Leese soutenait que, derrière les troubles du monde à cette époque, il y avait une conception judéocentrique qui avait pour objectif de construire un état policier mondial juif sur les ruines des nations non-juives. L'auteur réfute chaque argument donné à l'époque sur la raison pour laquelle la Grande-Bretagne a dû entrer dans la Seconde Guerre mondiale. Beaucoup sont semblables à celles qui ont été données plus tard sur l'invasion de l'Irak, de la Libye, de la Syrie, etc. Cet ouvrage, qu’Arnold Leese a écrit après avoir été emprisonné pour avoir parlé contre les juifs, montre comment Hitler voulait la paix avec la Grande-Bretagne, mais les juifs internationaux, eux, voulaient un conflit et une guerre, et ils ont obtenu ce qu’ils voulaient.

ligne_verte.gif

Leese Arnold - Meurtre rituel juif

Condamné à six mois de prison ferme pour avoir publié un article sur le meurtre rituel juif dans son journal The Fascist, l’auteur du présent ouvrage, Arnold Leese, rapporte ici toutes les preuves selon lesquelles le meurtre rituel juif est enregistré comme un fait établi en Grande-Bretagne et ailleurs. Peu importe qui d'autre avait accusé les juifs de meurtre rituel, ou à quelle fréquence, ou quels faits historiques l’avaient prouvé, ou combien de sentences il y avait eu sous l'autorité juridique proprement dite, le juge interdit à Leese d’utiliser la vérité comme ligne de défense. Cette vérité était bien la dernière chose que voulait la main cachée judéo-maçonnique !

Je ne me fais aucune inquiétude quant aux conclusions auxquelles mes lecteurs parviendront sur cette question."

ligne_verte.gif

Streicher Julius - Testament Politique

Julius Streicher était un instituteur allemand, puis un officier prussien pendant la Première Guerre mondiale. Violemment anti-juif, il rencontra Hitler en 1921. Il était alors le responsable de l'extrême-droite de Franconie, ce qui contribua à faire de Nuremberg une ville phare du parti national-socialiste. Il fut le directeur du journal anti-juif Der Stürmer de 1923 à 1945. Gauleiter national-socialiste de Franconie (1925-1940), puis député au Reichstag en 1933, il était connu pour ses paroles acerbes contre les juifs. Il tomba en disgrâce durant la Seconde Guerre mondiale et s'occupa de ses terres. On lui refusa le droit de s'engager pour aller combattre sur le front. Il fut néanmoins jugé à Nuremberg pour ses écrits anti-juifs, dans la ville dont il avait fait un bastion national-socialiste.

ligne_verte.gif

Leese Arnold - Hors des sentiers battus

Publié en 1946, ce travail autobiographique d’Arnold Leese est en deux parties : la première traite de ses expériences jusqu'à ce qu’il se retire de la profession de vétérinaire en 1928 ; la seconde traite des évènements survenus dans sa carrière de pionnier en politique menée après cette année-là où il s’est opposé au pouvoir secret juif. En lisant l'un des nombreux articles "diffamatoires" à son sujet dans les colonnes politiques des journaux, il trouve que sa carrière, "dans son intégralité, pourrait se lire comme un thriller d'Oppenheim".
Je pense qu'il y aura beaucoup d'amoureux des animaux, de chirurgiens vétérinaires parmi les lecteurs, qui trouveront quelque chose de nouveau dans cet ouvrage, en particulier dans les dix premiers chapitres ; tandis que toute personne concernée par le réalisme politique pourra tirer quelque leçon des expériences relatées dans la deuxième partie du livre, car ces expériences sont plutôt uniques.

ligne_verte.gif

Leese Arnold - Sottise du Gentil - les Rothschild

Ce petit livre a été produit avec l'intention de combler un vide, qui, selon l'auteur, n’a que trop duré. Les travaux sur les Rothschild sont nombreux, mais presque tous ceux-ci sont soit intentionnellement inexacts, soit, comme le chef-d'œuvre du comte Corti, longs et plutôt ennuyeux.
Je ne me préoccupe pas des anecdotes sur les Rothschild. Je ne m'intéresse aux Rothschild seulement qu’en tant que juifs ; ce livre, qui a été condensé afin d'être à la portée de tous, traite des principaux aspects du contrôle sur les Gentils par le poids de l'argent, un contrôle utilisé à des fins non Gentilles.
Je sais que je ne peux exposer qu'une petite fraction du mal total perpétré dans le passé par certains membres de cette famille juive ; mais, comme un géologue qui raconte l'histoire de la terre par ses observations sur les affleurements rocheux, je raconte l'histoire du contrôle des Rothschild sur les Gentils à partir des preuves révélées au grand jour.

jeudi 30 novembre 2017 12:00

Analyse de documents du procès de Nuremberg

Source :
Carlos Whitlock Porter

Analyse_de_documents_du_proces_de_Nuremberg_1.jpg

Lorsqu’il s’agit de s’instruire sur le procès de Nuremberg, à moins d’avoir beaucoup de temps pour lire soi-même les livres de tous les auteurs – les officiels aussi bien que les non-autorisés – qui existent sur le sujet ainsi que ceux des trois séries bleue/verte/rouge, sans compter les dizaines de milliers de pages d’affidavits, de comptes rendus, de documents officiels ayant servi dans les procès, etc., il est extrêmement difficile de pouvoir se faire un avis objectif sur la légalité et la pertinence de la procédure, des méthodes utilisées, des témoignages, des preuves, etc.

Pour ceux qui souhaiteront se faire une idée prête à penser, il sera bien plus aisé de regarder ce qu’en dit Wikipédia. Il n’y aura pas de garantie d’objectivité ou de valeur en terme de véracité mais peu importe, cela sera très largement suffisant pour des recherches complémentaires dans le cadre de cours d’histoire à l’école, ou pour faire le mec cultivé dans les soirées bon chic, bon genre, voir même en famille, pour se faire applaudir sur les plateaux TV ou pour se faire interviewer, en bref, cela sera satisfaisant pour assurer un avenir radieux sur une terre où le devoir de mémoire légal et autorisé est obligatoire et non négociable.

En revanche, pour ceux qui voudraient vraiment s’informer, c’est un casse tête chronophage qui risque de leur attirer bien des problèmes sociologiques, financiers ou autres. Alors il vaudra mieux se méfier et sélectionner avec soin les sources qui permettront de réellement comprendre et analyser en toute impartialité. Il y a des auteurs et des études sérieux, mais qui peut dire à l’avance, sans rien avoir lu sur le sujet, qui fait du bon travail et qui fourni un travail commandé ? C’est bien évidemment impossible et c’est pourquoi nous ouvrons sur le site une nouvelle page, dédiée exclusivement à l’analyse de documents tirés du procès de Nuremberg.

Carlos Whitlock Porter a fait un énorme travail de lecture et de démystification sur cette pièce de théâtre macabre que fût ce pseudo procès d’après guerre. Il a déjà produit des livres, des articles et des vidéos sur ce thème. Nous allons utiliser de cette matière qu’il met à disposition en anglais, la traduire et la mettre en forme pour apporter aux francophones une source fiable d’informations, toujours ponctuée d’humour par Carlos P., car il faut en avoir de l’humour pour oser prendre la terre entière pour des imbéciles heureux tel que l’ont fait les Alliés avec cette parodie de procès.

Aujourd’hui, nous vous proposons deux documents :

Le premier est le NO-1128, une correspondance supposée de Himmler à Hitler datant de décembre 1942, rapportant l'exécution de 363.211 juifs en 4 mois dans les territoires russes. Vous trouverez le document tel qu’il est détenu dans les archives officielles, ainsi qu’une courte étude faite par Carlos P. en anglais et en français.

Doc NO-1128
Carlos Whitlock Porter - Analyse de documents - NO-1128
Carlos Whitlock Porter - Analysis of documents - NO-1128

Le second est un échange entre Cartos P. et un lecteur qui s’interroge sur les documents NO-1128 et L-180, portant respectivement sur les massacres de partisans dans l’Est et sur les Einsatzgruppens,

Carlos Whitlock Porter - Analyse de documents - Lettre n°25
Carlos Whitlock Porter - Analysis of documents - Letter n°25

Il y a de très nombreux documents déjà disponibles en anglais sur son site, si certains veulent prendre de l’avance qu’ils ne se gênent pas.

Par ailleurs, pour faire la version 2017 de la vidéo MIRTH que nous avons traduite, il a fallu à Carlos P. de racheter à diverses archives officielles bon nombre de documents qu’il n’avait plus, certains étant partis en fumée dans l’incendie criminel contre la maison de Ernst Zündel le 7 mai 1995. Par la même occasion, il en a acheté bien d’autres en sus, qu’il nous a fourni et dont il nous a autorisé la diffusion. Nous traduirons ses nouvelles analyses à mesure qu’il les produira. Si certains souhaitent avoir accès aux documents avant la publication de l'analyse, nous vous encourageons à joindre Carlos Porter pour les lui demander et à lui témoigner votre gratitude en l’alourdissant généreusement de quelques piécettes car la tâche n’est pas chose aisée que de réussir à constituer des archives sur les documents du procès de Nuremberg.

mercredi 29 novembre 2017 12:00

Ernst Zündel, le grand procès de l'Holocauste - Parties 1 et 2

ernst_zundel_2.png

Voici un résumé en images de l'époque de l'extraordinaire grand procès de l'Holocauste de 1985 à Toronto qui dura 7 semaines et qui fut couvert par tous les médias canadiens. On y retrouve Raul Hilberg, Robert Faurisson et de nombreux témoins de la défense et de l'accusation. Si seulement un tel procès pouvait avoir lieu en France ! Imaginez un peu ! Bravo Monsieur Zündel !

Le Pr Faurisson, qui a vécu ce procès de près, vient de la visionner à nouveau et de la diffuser à ses correspondants le 23 avril avec ce commentaire :

Sachez que vous avez là un simple aperçu de la violence qu'il nous a fallu affronter à Toronto pendant de longues années à l'occasion, en particulier, des procès intentés à l'héroïque Ernst Zündel en 1984, 1985, 1988 et plus tard encore. Pour finir la maison d'Ernst Zündel a été totalement ravagée par un incendie criminel.

Et le sort de notre ami a finalement été si terrible que je préfère ne plus l'évoquer.

On comprend que tant de personnes s'abstiennent de rallier les rangs des révisionnistes dans la crainte de susciter la colère de certaines organisations ou ligues juives, au Canada, en France ou en bien d'autres pays, à commencer par Israël où le prestigieux historien Ben Zion Dinur, président-fondateur de Yad Vashem à Jérusalem en 1952, s'est vu contraint de donner sa démission quelques années plus tard parce qu'il préconisait la prudence devant les "témoignages" de l'extermination des juifs.

Bien à vous.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Le second procès aura lieu en 1988, avec le célèbre Rapport Leuchter: Zündel sera condamné cette année-là mais relaxé en 1992 par la Cour suprême.

Ses adversaires n'eurent de cesse de le persécuter et il finit par purger 7 années de détention dans 6 prisons, dans 3 pays et sur 2 continents; libéré en 2010 il attend en Allemagne depuis 6 ans l'autorisation de retourner vivre auprès de sa femme Ingrid...


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

mardi 28 novembre 2017 12:00

À qui profite la loi antiraciste?

Bernhard_Schaub.jpg

Une conférence de Bernhard Schaub. (2009)

En Suisse, nous avons depuis 1994, depuis l'entrée en vigueur de la loi antiraciste, une censure de jure. Je me demande régulièrement comment il est possible qu'un peuple aussi attaché à la liberté et à ses traditions que le peuple suisse soit devenu un peuple de poltrons, de lèche-bottes, de délateurs.

Nous vivons dans un monde virtuel modelé par les médias. Et Schachtschneider dit : "Un pays n'est pas libre lorsque la liberté d'expression y est limitée par des peines sévères."

Le grand Kant a dit, à propos de la liberté d'expression, qu'il fallait pouvoir parler de tout, vrai ou faux. Je ne sais pas ce qui s'est passé exactement lors de l'holocauste, je n'y étais pas. Mais je n'en discute pas, car c'est interdit. On ne peut pas en débattre, même pas scientifiquement. Nous ne sommes pas dans un pays libre.

Si nous acceptons l'évolution des dernières décennies -la décadence, la destruction de notre culture, de notre morale, de ce qui nous est important, de notre religion- alors nous devons accepter la loi antiraciste sans discussion. Si nous refusons cette évolution, il faut abroger la loi antiraciste. Le plus tôt sera le mieux. Mais comment y parvenir ? Ce qui est réconfortant, c'est que l'ennemi commence à battre en retraite. Les informations dont je vous parle, sans pouvoir être trop explicite, se diffusent rapidement.

Code pénal suisse, article 266 : Les atteintes à l'indépendance de la Confédération sont passibles d'une peine de prison de 1 à 5 ans. Il est interdit de porter atteinte à la Confédération du moins tant que l'esprit de Guillaume Tell subsiste en nous.

Nous recevons maintenant un orateur non prévu au programme. Je l'ai rencontré hier pour la première fois. C'est une surprise pour tous (ou presque tous : ma femme et mes enfants ont déjà fait sa connaissance). Comme plusieurs orateurs se sont désistés, j'ai pensé que nous pourrions lui donner la parole.

Ce qui m'a beaucoup frappé dernièrement, c'est la soudaineté avec laquelle on peut être taxé d'antisémite. Je n'ai pourtant jamais rien dit ou pensé qui soit antisémite. Pourquoi me traite-t-on subitement d'antisémite ? Le mot "antisémite" semble être un terme à la mode. Qu'y a-t-il derrière cette accusation ? Que faisons-nous de faux ? J'aimerais en savoir davantage.

Il y a un certain temps, on m'a recommandé Bernhard Schaub, notre orateur surprise. Il vient de Suisse. Il m'a été recommandé, car il pâtit de la censure. J'ai appris qu'il était également taxé d'antisémite, et qu'il avait plus d'expérience que moi en la matière. Bernhard Schaub est né à Berne en 1954. Pendant 11 ans, il a été professeur d'allemand et d'histoire dans une école Rudolf Steiner. En 1993, après une campagne de diffamation sans pareille, il a été licencié pour avoir écrit qu'il fallait étudier l'holocauste de manière objective et neutre. Par la suite, il a été responsable pédagogique à l'école Club Migros à Frauenfeld ; il a aussi perdu cet emploi.

Bernhard Schaub pense que l'indépendance de la Suisse est menacée par les abus d'une loi. Or, comme je l'ai dit précédemment, les atteintes à l'indépendance de la Suisse sont passibles d'emprisonnement. Bernhard Schaub va nous parler d'une loi dont il a le sentiment -ce sont mes mots- qu'elle a été mise en place pour nuire, non pour protéger. Bernhard Schaub va nous parler de la loi antiraciste et demande : à qui profite-t-elle ?

Nous allons maintenant écouter, simplement écouter ce que Bernhard Schaub a à dire sur le sujet. Je prie Bernhard Schaub de monter sur le podium et de nous parler.

ligne_verte.gif

Note de Bocage

Sept ans ! Il ne faut jamais désespérer...

Enfin disponible avec sous-titres français (insérés par la "fée Didi", merci à elle !) la très remarquable vidéo (1h20) de l'intervention, le 31 octobre 2009, du révisionniste suisse Bernard Schaub à St Gallen, en Suisse, à la 5e conférence de l'AZK (Anti-Zensur-Koalition), organisée par Ivo Sasek et prononcée devant une salle comble.

(C'est cette même AZK qui, en novembre 2012, invitera Sylvia Stolz, devant une même salle comble, ce qui vaudra à Sylvia Stolz d'être poursuivie à Munich et condamnée à 1 an et 8 mois... affaire toujours pendante).

L'intervention de Bernard Schaub, intitulée "Le Chapeau de Gessler" (*), a pour objet la contestation de la loi antirévisionniste suisse connue sous le nom de "Article 261bis du Code pénal" en vigueur depuis le 1er janvier 1995.

(*) La légende veut que grâce à Guillaume Tell les Suisses n'aient plus à courber la tête devant le chapeau du bailli impérial Gessler. Il faut qu'il en soit de même de l'Art. 261bis...

ligne_verte.gif

La retranscription de la conférence est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

lundi 27 novembre 2017 12:00

La Plus Grande Histoire Jamais Racontée - 1 / 3

Adolf_Hitler.jpg

On ne demande jamais au vainqueur s'il a dit la vérité.

Adolf Hitler

Depuis la moitié du 20ème siècle, le monde n'a entendu qu'une seule version d'une histoire incroyable. L'histoire d'un garçon issu d'une famille ordinaire dont l'ambition était de devenir artiste, mais qui est devenu vagabond.

Il n'était cependant pas destiné à errer, inconnu de tous, mais à atteindre les sommets du pouvoir et éventuellement, devenir l'un des hommes les plus influents qui ait jamais vécu.

Maintenant, pour la première fois, voici la vraie version et le compte-rendu factuel d'une histoire que beaucoup considèrent comme... La Plus Grande Histoire Jamais Racontée !

La retranscription de "La plus grande histoire jamais racontée - partie 1" est disponible ici.

Nouvelle version avec sous-titrages entièrement revus et corrigés.

Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

La Plus Grande Histoire Jamais Racontée - 2 / 3
La Plus Grande Histoire Jamais Racontée - 3 / 3

dimanche 26 novembre 2017 12:00

Nous nous battons pour gagner

Source :
Henry Hafenmayer

Luther-Martin-Janvier-1543-Les-Juifs-et-leurs-Mensonges.jpg

"Les Juifs et leurs Mensonges" - Martin Luther, janvier 1543.

Par Horst Mahler

(…) Nous n'avons pas encore véritablement compris l'ampleur de notre défaite dans ces deux guerres jamais vues dans l'histoire. Notre défaite c'est que notre réflexion distincte, la pensée allemande, nous a été extraite. Notre pensée allemande a été détruite. Elle est discriminée. Nous parlons de la philosophie allemande mais ne la pratiquons plus. Nous, Allemands, ne sommes pas capables, de saisir réellement ce qui nous est arrivé mais notre ennemi l'est sûrement. On parle beaucoup de juifs, et les juifs sont en fait l'ennemi, et j'ai longtemps exhorté à appeler l'ennemi par son nom. Mais si le juif est seulement appelé juif, alors il n'a pas encore été appelé par son nom. Car quel est son nom ? Ce que je veux dire par le nom, c'est savoir quelle est l'essence du judaïsme, et quelle est l'essence de l'esprit allemand. Deux opposants depuis des milliers d'années d'histoire, maintenant scellés dans une bataille mortelle et décisive. Cet ennemi auquel nous sommes confrontés a fait beaucoup d'efforts pour s'assurer que nous ne remarquions pas ce que l'avenir nous réserve réellement ; quel destin est le nôtre. Hegel, l'un des plus grands philosophes allemands, sinon le plus grand de tous, a déclaré dans ses premiers écrits sur les juifs : "Les juifs ne se battent pas mais ils conquièrent et les Égyptiens succombent, comme empoisonnés dans leur sommeil." C'est la manière juive de mener la guerre. Au moyen d'un empoisonnement que nous ne percevons pas comme tel. (…)

(…) C'est l'Année de Martin Luther, qui est diabolisé comme antisémite et cela a une grande importance. Pratiquement personne ne sait que Luther était un défenseur des juifs. En son temps, il y eut une campagne de l'Ordre dominicain pour interdire et brûler cette pourriture satanique, le Talmud. Mais Luther se leva et défendit les juifs afin qu'ils gardent le Talmud. Et il a réussi. Heinrich Grätz a écrit dans son ouvrage historique fondamental "The Jewry" (Die Judenheit): "Les juifs n'avaient pas entendu depuis des milliers d'années l'empathie et la sympathie que Luther a exprimé un jour envers les juifs." C'est alors que Luther publie son ouvrage "Von den Juden und Ihren Lügen" (Les juifs et leurs mensonges). Et ici, il faut savoir comment Luther est arrivé à ce développement. Il a simplement pris des cours d'hébreu, appris l'hébreu, puis lu le Talmud. Et alors, comme si des écailles tombaient de ses yeux, il a dit : "C'est le diable." Et c'est pourquoi il a combattu les juifs. C’est complètement justifié. Et ce qu'il propose est terrible, brûler les synagogues, et ceci et cela. Mais rien de bien méchant, un jeu d'enfant par rapport à ce que Moïse exige concernant les non-juifs. Là, un massacre sanglant est exigé. Avec Luther, vous pouvez essayer, mais en vain, de trouver un appel au meurtre. Ou toute attaque physique. Il dit seulement : "Nous ne les voulons pas parmi nous, nous devons les chasser, nous devons brûler leurs synagogues." Évidemment ! Les maisons du diable devraient être brûlées. Ils n'ont pas leur place ici. (…)

(…) Il y a maintenant trois d'entre nous, qui ont fait le premier pas avec 2 dépliants et une grande campagne de publipostage. Il y en aura davantage, et ce sera un réseau. Pas de parti, pas de club, qu'ils puissent interdire, mais seulement un réseau au sein d’Internet avec un site Internet, de là, nous envoyons un contenu très spécifique, et mettons en place une liste d'emails afin que de plus en plus de gens se familiarisent avec ce matériel. Seuls quelques-uns le liront. Les gens sont ainsi. Mais certains le liront et en parleront, puis il y en aura d'autres qui se pencheront sur le sujet. Cela doit devenir un scandale pour que tout le monde en parle. Et voici un point très important: Si vous dites à un individu : "Regardez, vous soutenez les juifs. Ce sont des voleurs, ils commettent un génocide, comment pouvez-vous vivre avec ça?" Il se dérobera. Mais s'il sait que son voisin sait aussi qu'il sait, alors il devra d'une façon ou d'une autre se justifier. Il ne sera plus le vénérable et respectable professeur, mais simplement un lâche bâtard qui livre le peuple allemand à la boucherie parce qu'il est trop insensé, ou parce qu'il ne veut pas mettre en danger son déplorable salaire de traître. Semblable à un agresseur d'enfant, il commet les pires crimes. Car celui qui sait et qui reste silencieux est un criminel. Maintenant, vous devez vous lever. C'est une obligation d'exposer cette planification de meurtre et de la signaler. Quiconque ne le fera pas sera puni comme complice. Nous devons en mettre au peuple tellement plein les oreilles, que personne ne puisse se mettre de côté et dire : "Je ne savais pas." Non, il le savait. Et s'il le savait et n'a pas agi, alors il est un sujet moralement inférieur. (…)

(…) Il est important que tous ceux qui ressentent cet appel se contraignent à se relier à ce réseau et transmettent les dépliants aux personnes de ces centres d'activités spécifiques, comme je l'ai dit. C'est une idée que nous avions déjà au début du millénaire. Nous avons dit : "Un million de brochures attendent l'attaque." C'est l'idée du réseau. Tout le monde est appelé mais peut partir à tout moment. Vous faites partie du réseau en distribuant des dépliants et en les payant comme contribution au développement du projet, puis en faisant vos rapports à ce sujet. C'est cette forme de résistance que nous devons atteindre. Et tout le monde peut participer. Et l'excuse qui consiste à dire que nous n'avons actuellement pas la majorité, que nous n'avons pas de succès comme un parti parmi les "Allemands bâillonnés", tout cela ne compte pas. (…)

(…) Nous avons deux dépliants ici, l'un est "Wir sind Luther" (Nous sommes Luther) et quelques-uns de l'autre "Ein Wort zur Erlösung der Judenheit und zur Rettung der Europäischen Völker" (Un mot pour le salut des juifs et le sauvetage des peuples européens). Celui-ci n'a pas encore été distribué. Mais nous l'avons. Nous allons profiter de l'Année Luther pour faire connaître ces choses et commencer dans les endroits qui ont une signification particulière en fonction du calendrier. Eisenach, Wittenberg, et ainsi de suite. Et rappelez-vous, un écoulement constant érode la pierre. Nous aurons à peine un écho au début et puis cela viendra progressivement, plus nous envoyons ce matériel à des centres d'activités spécifiques, plus nous pouvons être assurés que cela arrivera. Cela va se répandre comme un feu de forêt. Quand un certain point sera atteint, alors nous serons débarrassés de cette écume. C'est certain. (…)

La retranscription est disponible ici.
Transcript is available here.
La transcripción está disponible aqui.
Das Transkript ist hier verfügbar.
Транскрипт можно посмотреть здесь. здесь.

Nous sommes Luther
We are Luther
Todos somos Lutero
Wir sind Luther


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Horst Mahler - We are fighting to win


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Horst Mahler - Luchamos para Ganar


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Хорст Малер - Мы боремся, чтобы победить


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

samedi 25 novembre 2017 12:00

Interview de Ben Klassen par Tom Metzger

Source :
Creativity Movement

creativity_2.jpg



Tom MetzgerBonjour, je suis Tom Metzger animateur de l’émission "Race et Raison". "Race et Raison" est une émission dédiée à la liberté d’expression, un îlot de liberté d’expression dans un océan d’informations organisées et sous contrôle. Voici maintenant, David Wiley mon co-animateur, qui va nous présenter notre premier invité.

David WileyMerci Tom, j’ai à ma gauche, Ben Klassen, fondateur de l’Église de la Créativité et auteur de plusieurs livres sur la race et la religion. Bienvenu dans l’émission Ben.

Ben KlassenMerci messieurs, c’est un plaisir d’être ici.

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

vendredi 24 novembre 2017 12:00

Adolf Hitler - 1 février 1933, première allocution radiophonique en tant que chancelier

Source :
Neues Europa

Adolf_Hitler_9.jpg

Appel au peuple allemand.

Plus de quatorze ans se sont écoulés depuis le jour malheureux où le peuple allemand, aveuglé par les promesses des ennemis à demeure et à l'étranger, a perdu tout contact avec l'honneur et la liberté, et ainsi, a tout perdu. Depuis ce jour de trahison, le Tout-Puissant a suspendu ses bénédictions envers notre peuple. La discorde et la haine se sont abattues sur nous. Avec une profonde détresse, des millions parmi les meilleurs hommes et femmes allemands de tous horizons ont vu disparaître l'unité de la nation, se dissolvant dans une confusion d'opinions politiques et personnelles, d'intérêts économiques et de différences idéologiques. Depuis ce jour, comme souvent, dans le passé, l'Allemagne a donné d'elle une image de désordre navrant depuis le jour de la révolution. Nous n'avons jamais reçu l'égalité et la fraternité qu'on nous avait promis, et nous avons perdu notre liberté. La décomposition de l'unité et de la volonté de notre peuple a été suivie de la désintégration de sa position politique dans le monde. ..."

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

jeudi 23 novembre 2017 12:00

Made in Russia: The Holocaust - VOST FR

Sources :
Le site de Carlos Whitlock Porter
La page dédiée à la vidéo MIRTH
Ernst Zündel

Ebensee__Mauthausen_le_6_mai_1945.jpeg

Des détenus luxembourgeois dans un camp de concentration à Ebensee, Mauthausen le 6 mai 1945.

Par Carlos Whitlock Porter

Bonjour Mesdames et Messieurs, mon nom est Carlos Whitlock Porter, et je suis ce qu’on appelle un révisionniste de l’holocauste généralement désigné par les termes génériques de sectaire, fasciste, haineux, nazi, menteur et falsificateur de l’histoire.

Afin de me protéger contre les dernières accusations dont je fais l’objet tout autant que les précédentes, j’ai préparé un livre composé presque entièrement de documents de l’accusation du premier procès de Nuremberg. C’est-à-dire, qu’il n’y a quasiment rien écrit par moi dans ce livre, mais qu’il s’agit simplement des documents de l’accusation ou divers extraits de ceux-ci, soulignés par une légende en haut de page. Il y a quelques commentaires, compris dans une introduction d’environ cinq pages, ainsi que de nombreux dessins et photographies. C’est la charge qui est censée avoir prouvé que les Allemands ont tué des millions de juifs et des millions de Russes, ainsi que des millions d’autres gens, une véritable arche de Noé de victimes holocaustiques.

Je vais maintenant vous en lire quelques extraits. Je commencerai avec l’incroyable machine à pédale pour écraser le cerveau ou comment j’ai aidé à tuer 840.000 Russes au moyen d’une "machine actionnée par un seul pied" et brûlé les corps à l’aide de quatre fours portables. C’est une partie des confessions du S.S Paul Waldmann, citées dans le rapport soviétique de crimes de guerre, USSR-52. D’autres citations du même document se trouvent également dans divers ouvrages sur l’holocauste.

La retranscription est disponible ici.
Les autres livres de Carlos Whitlock Porter sont ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

mercredi 22 novembre 2017 12:00

La Plus Grande Histoire Jamais Racontée - 2 / 3

Adolf_Hitler_3.jpg

Et je pense... que le fait d'avoir franchi le seuil moral à Berlin, cela a rendu tout le reste, incluant la bombe atomique, un peu plus facile. Le monde doit comprendre que cet État ne se rendra jamais.

Le Reich allemand peut rencontrer des revers, mais jamais il ne dévira du chemin qu'il s'est choisi. Les dirigeants allemands partagent la douleur endurée par le peuple, mais jamais ils ne renonceront face à la difficulté.

Adolf Hitler

La retranscription de "La plus grande histoire jamais racontée - partie 2" est disponible ici.

Nouvelle version avec sous-titrages entièrement revus et corrigés.

Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

La Plus Grande Histoire Jamais Racontée - 1 / 3
La Plus Grande Histoire Jamais Racontée - 3 / 3

Ecoutez librement la bande originale du documentaire de Dennis Wise "La Plus Grande Histoire Jamais Racontée" ici.

01 - War Is Declared - City of the fallen - Light from Darkness
02 - Election Campaign - Two steps from hell - Heart of Courage
03 - Hitler's Lament - Trevor Morris - A Howling Wilderness
04 - Danzig Massacres - Jon Brooks - Beyond
05 - Eva Braun & Adolf Hitler - Maurice Jarre - Unchained Melody
06 - Betrayal Of The Cossacks - Immediate Music - Crusade
07 - Kristallnacht - Two Steps From Hell - Undying Love
08 - Last Plane Out Of Stalingrad - AudioMachine - Beyond Freedom
09 - The Banker's Melody - Drag Me To Hell - Tale Of A Haunted Banker
10 - Rescuing Mussolini - City Of The Fallen – Messiah
11 - Battle Of Kursk - Immediate Music - Barbarians at The Gate
12 - Retreat From Soviet Union - SAGA - The Snow Fell
13 - Firebombing Of Hamburg - .................
14 - Communist Collaboration - Gothic Storm - Epic Victory
15 - Operation Valkyrie - Audiomachine – Transcendence
16 - Death March To Moscow - .................
17 - Destination Siberia - Immediate Music - Serenata Immortale
18 - The Battle Of Britain - Hans Zimmer - Hummel Gets The Rockets
19 - The Defeat Of Stalingrad - Jamin Winans - The City Surf
20 - A Mother's Love - Audiomachine - Final Hope
21 - Nuremberg Hangings - Audiomachine - Beyond Good and Evil
22 - Germany Defeated - Zack Hemsey - See what I´ve become
23 - Japan Fights On - Thomas Bergersen – Illusions
24 - Political Prisoners - Audiomachine - Unfinished Life
25 - Rape And Retribution - Munich Soundtrack - 01 - Munich, 1972
26 - Paradise Lost - Evanescence - My Immortal
27 - The Gulag Deathcamps - Les Misérables movie soundtrack - Look Down
28 - Ocean Of Death - .................
29 - The Death Of General Patton - .................
30 - The Return Of the POWs - Adrian von Ziegler - My Black Rose
31 - Hitler's Economic Miracle - .................
32 - Loyal To The End - Hans Zimmer - Journey to the line
33 - Operation Thunder - Future World Music - Quest for Freedom
34 - Credits & Thanks - Limp Bizkit - Behind Blue Eyes
35 - Election Campaign Vocal - .................
36 - The Enigma Of Adolf Hitler - .................

mardi 21 novembre 2017 12:00

L'holocauste, une arme politique contre les Allemands

Source :
German Victims - Deutsche Opfer

memorial_berlin.jpg

Le Mémorial de l'Holocauste à Berlin

Par Horst Mahler

Pour commencer, j'aimerais faire quelques commentaires liminaires parce que nous, Allemands, avons été formés de telle sorte que nous n'examinons plus certaines pensées. Les émotions sont alors toujours utilisées pour repousser ces pensées qui se disputent notre attention. Nous n'évaluons pas les pensées pour savoir si elles sont correctes ou inexactes, vraies ou fausses, mais si elles suffisent à certaines catégories morales, et si elles sont politiquement correctes.

Depuis des décennies, peut-être même plus d'un siècle, un tabou a été implanté en nous, en conséquence, nous avons perdu toute objectivité sur certains sujets. Ce sont les thèmes juifs, vus des deux côtés, qu'ils soient pro-juifs ou anti-juifs. La question sur la communauté juive et les juifs est refoulée en nous par, appelons cela, la police de la pensée. Nous ne sommes pas autorisés à réfléchir logiquement à cette question.

Toutefois, ce qui va suivre ici, portera sur les juifs, sur la façon dont ils sont reliés à nous, les Allemands et comment nous, Allemands sommes reliés aux juifs, et ce qui va suivre est si terrible pour l'Allemand typique, qu'il a tendance à se lever et à partir en criant. Il est aussi question de l'holocauste.

L'holocauste, en tant qu'arme politique de l'ennemi des Allemands, l'arme de la communauté juive. Et le simple fait d'en parler à haute voix, provoque des réactions intenses. Mais il est important d'y voir clair, afin que nous puissions enfin passer au travers et que nous puissions reconsidérer les pensées qui nous viennent selon leur valeur particulière, pour voir si elles sont correctes ou incorrectes, vraies ou fausses.

Je déclare dès le départ, que cette "religion" de l'holocauste est construite sur le mensonge le plus monstrueux de l'histoire de l'humanité. La façon dont l'holocauste est utilisé pour nous accuser du meurtre du peuple juif, est une invention !

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

The Holocaust as political weapon against the Germans

By Horst Mahler

To begin with, I'd like to make a few introductory comments because we Germans have been trained in a way that we no longer examine certain thoughts. Emotions are then always used to fend off these thoughts vying for our attention. We do not evaluate thoughts as to whether they are correct or incorrect, true or false, but whether they suffice certain moral categories, whether they are politically correct.

There is a taboo that has been implanted in us for decades, perhaps even more than a century, so that we no longer perceive certain topics objectively. Themes around Jews; and that's from the position of both sides, whether they be pro-Jewish or anti-Jewish. The topic Jewry-Jew is guarded in us by the let's call it, thought police. We are not allowed to think about this matter logically.

In what follows here, however, we are now thinking about the Jews, and about how the Jews relate to us Germans, and how we Germans relate to the Jews, and that which comes up is so dreadful for the typical German, that he tends to get up and walk off shouting. It's also about the topic Holocaust.

Holocaust as a political weapon of the enemy of the Germans, the weapon of Jewry. And to just speaking this out loud, elicits intense reactions. But it is important to attain clarity within us, so that we will finally break through and again judge thoughts coming to us according to their particular value, to see if they are correct or incorrect, true or false.

I declare right from the start, this Holocaust "religion" is built upon the most monstrous lie in world history. The Holocaust, the way it is used to accuse us of murder of the Jewish people, is an invention!

Transcript is available:

Horst Mahler - The Holocaust as political weapon against the Germans


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

lundi 20 novembre 2017 12:00

Atrocités Alliées

Source :
National Vanguard Alliance

dresde.jpg

Un texte tiré de l'allocution de William Luther Pierce intitulée "Media Myths".

Ce n'est pas comme si nous ne savions pas comment notre galant allié soviétique se comporterait avant que nous n'entamions nos efforts pour détruire Hitler et ses forces. Nous avions suffisamment de preuves des massives atrocités soviétiques avant que la guerre ne commence. Notre gouvernement savait ce que les communistes avaient fait en Ukraine. Notre gouvernement connaissait les arrestations massives et les exécutions en Union soviétique. Et avant de traverser la Manche pour envahir l'Europe, nous étions au courant des exécutions massives d'officiers polonais par les Rouges à Katyn et ailleurs. Et pourtant nous nous sommes alliés avec les massacreurs. Nous avons aidé les massacreurs et les violeurs en masse à assassiner et à violer des millions d'Européens de plus. Et donc la prétention que nous allions à la guerre pour combattre le mal est simplement un mensonge. La Seconde Guerre mondiale n'était pas une bonne guerre. Ce n'était pas une guerre morale. C'était la guerre la plus atroce des temps modernes. Et nous étions du côté de ceux qui commettaient presque toutes les atrocités pendant cette guerre : nous étions délibérément du côté du mal.

Et il y a une seule raison pour laquelle nous avons combattu du côté du mal. C'était parce que c'était le côté juif. Au cours des années qui ont précédé la guerre, Hitler n'a pas rassemblé des milliers de personnes et il ne les a pas abattus comme les communistes l'ont fait. Hitler n'a fusillé personne. Ses troupes SS ne violaient ni ne terrorisaient non plus personne. Hitler a fait UNE chose qui se traduisit par un énorme effort d'Hollywood de propagande haineuse contre lui. Cette seule chose était la campagne d'Hitler pour briser l'emprise des juifs sur l'Allemagne. En Allemagne Hitler a retiré les médias d'information et de divertissement des mains des juifs. Il les chassa de la profession d'avocat qu'ils avaient monopolisée. Il les chassa de la profession d'enseignant, où ils avaient déversé leurs idées dans la tête des enfants allemands. Et Hitler a fait tout cela pacifiquement, sans violence. Il n'a pas arrêté les juifs pour les tuer. Il leur a simplement interdit de posséder des journaux allemands et des stations de radio allemandes. Il leur a interdit de pratiquer le droit ou d'enseigner dans les écoles allemandes. Ainsi donc, les juifs quittèrent l'Allemagne. Entre 1933 et 1939, les deux tiers des juifs d'Allemagne émigrèrent. À la même époque, les commissaires juifs de l'Union soviétique massacraient des millions de personnes. Mais la propagande haineuse venant d'Hollywood était entièrement anti-allemande, pas anti-soviétique. Le seul souci des juifs était le bien-être de leurs frères juifs. Ils ne se souciaient pas du nombre de Russes ou d'Ukrainiens qui étaient assassinés. Mais ils crièrent à s'en faire péter les poumons quand Hitler leur a retiré les médias allemands.

Et ils ont menti au peuple américain sur ce qui se passait en Europe. Ils ont menti pour essayer de nous faire haïr les Allemands autant qu'ils les haïssaient eux-mêmes. Quand un juif assassina un diplomate allemand à Paris en 1938 et que le peuple allemand réagit en détruisant les magasins juifs et les synagogues dans plusieurs villes allemandes, les médias juifs aux États-Unis ont rapporté l'incident comme si les juifs étaient massacrés à une grande échelle en Allemagne. C'était la fameuse "Nuit de Cristal", que les juifs continuent à nous rappeler chaque année afin de nous soutirer un peu plus de sympathie. L'image de l'Allemagne peinte par la propagande haineuse juive aux États-Unis pendant les années qui ont précédé la Seconde Guerre mondiale était une distorsion complète de la réalité. Les Américains ont appris que les Allemands vivaient dans la crainte constante de la Gestapo et des SS, que Hitler était un fou qui terrorisait le peuple allemand qui se laissait tomber au sol et mâchait le bord de son tapis quand il se mettait en colère. On disait aux Américains que l'Allemagne était une terre de camps de concentration de fils de fer barbelés et de chiens policier. Notre invasion de l'Allemagne devait être une «libération» du peuple allemand de la domination tyrannique de Hitler et des SS. C'est en fait le mot que les propagandistes juifs utilisaient pour décrire le bombardement terroriste américain et soviétique, le viol et le démembrement de l'Allemagne : "libération". Les envahisseurs américains et soviétiques devaient être les "libérateurs".

Bien sûr, les juifs ne contrôlaient pas tous les médias de masse avant la Seconde Guerre mondiale. Ils ne contrôlaient pas le magazine National Géographique, par exemple, et ce magazine, avec ses articles et ses photographies sur la vie en Allemagne, contredisait totalement la propagande haineuse venant d'Hollywood. Un bon exemple, si vous avez accès aux anciens numéros du National Géographique, est le numéro de février 1937. Mais le magazine National Géographique n'était pas vraiment un média de masse, et le Hollywood-juif avait une emprise beaucoup plus forte sur l'esprit des américains moyens. Et donc l'image de l'Allemagne qu'avaient la plupart des Américains était donc l'image juive d'une terre de terreur de peur, de brutalité et de répression contrôlée par les automates SS de Hitler, une terre qui devait être «libérée» et qui était une menace mortelle pour l'Amérique. Les propagandistes haineux d'Hollywood nous ont mené dans la guerre la plus meurtrière et la plus destructrice de tous les temps uniquement parce qu'ils haïssaient les Allemands et qu'ils voulaient que nous détruisions les Allemands... POUR EUX !

Et jusqu'à aujourd'hui, ils ont maintenu leurs mensonges d'avant-guerre, leur représentation d'Hitler comme un bouffeur de tapis fou et les SS comme une bande de voyous sadiques, et ils ont ajouté à leur propagande haineuse après la guerre des chambres à gaz et des abat-jour et du savon prétendument fabriqué à partir des cadavres des juifs assassinés. La plupart des Américains croient encore que leurs pères ou grands-pères «ont libéré» l'Allemagne et "sauvé" le monde. Ils croient encore que la Seconde Guerre mondiale était une guerre "nécessaire" et une "bonne" guerre. Et la raison pour laquelle ils y croient c'est parce qu'ils ont vu des centaines de films hollywoodiens et des émissions de télévision qui ont répété ces mêmes mensonges encore et encore, et aucune personnalité n'a jamais eu le courage ou l'honnêteté de les contredire. Nous entendons toujours les mêmes mensonges dans des films comme "Il faut sauver le soldat Ryan" de Steven Spielberg et dans les critiques de ce film dans les médias contrôlés : les Américains ces "libérateurs".

Le fait est que les mensonges d'Hollywood sur l'Allemagne ont mené à la mort des millions d'Américains et d'Européens blancs uniquement pour punir les Allemands d'avoir jeté les juifs hors d'Allemagne. Et nous sommes aujourd'hui grandement désavantagés par ces mêmes mensonges, parce qu'ils empêchent tant d'entre nous d'examiner honnêtement le passé. Et si nous ne pouvons pas comprendre ce qui s'est produit dans le passé, il y a peu de chance que nous puissions choisir une trajectoire avisée dans le futur.

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

dimanche 19 novembre 2017 12:00

3 documentaires d'Éric Hunt

Sources :
gas chamber hoax
questioning the holocaust

Douter de l'Holocauste - Pourquoi nous y avons cru ?

douter_de_l_holo.png

Pourquoi avons-nous cru dans les chambres à gaz déguisées en douches ?

"Douter de l'Holocauste : Pourquoi nous y avons cru ?" examine les prétendues "douches de gaz" incroyables ainsi que la façon dont les images des prisonniers des camps de concentration directement tués par les attaques aériennes alliées sont cyniquement exploitées pour promouvoir "l'Holocauste".

Pour ceux qui veulent offrir le documentaire à leurs proches et amis, gravez-le, la pochette DVD slim se trouve ici.

La retranscription du documentaire de Éric Hunt "Douter de l'Holocauste partie1, Pourquoi nous y avons cru ?" est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

ligne_verte.gif

Le canular archéologique de Treblinka

treblinka.png

L'histoire officielle de l'"Holocauste" dit que Tréblinka 2 est le plus grand site d'enfouissement de masse dans le monde entier, où les Allemands ont gazé 900.000 juifs dans 13 "chambres à gaz" déguisées en salles de douche.

Ce film réalisé par Eric Hunt et traduit en français par Didi18D, démystifie la frauduleuse "enquête archéologique" sur Tréblinka de la britannique et pro-juive Caroline Sturdy Colls, qui n’a consisté qu’à déterrer des os dans des pseudos "charniers cachés" en creusant près des tombes chrétiennes clairement marquées dans un cimetière chrétien au contour bien visible.

Dans une pièce où se trouvent des douches fonctionnelles du camp avec de vrais pommeaux de douches, un vrai ballon d’eau chaude, de nombreuses fenêtres et aucune porte étanche, un puits à proximité bien visible, aucune trace d’utilisation de Zyklon B, la conclusion de l’archéologue est sans appel, nous sommes en présence d’une monstrueuse chambre à gaz des heures les plus sombres déguisée en douches… D’après l’histoire officielle, les douches ne sont pas censées avoir fonctionné car fausses, et pourtant...

L’enquête se poursuit et aucune fosse d’enfouissement de masse n’est découverte. Sont donc manquants les os et les dents par millions, en revanche, une dent de requin dans un sol où les différentes strates sont encore parfaitement identifiable est déterrée…

"L’enquête archéologique" se solde par une "victoire" de l’histoire officielle avec une "preuve supplémentaire" lors de la découverte d’un carreau de céramique de l’entreprise DZIEWULSKI I LANGE dont l’emblème se trouve être une étoile percée. Immédiatement identifiée par l’experte Caroline comme étant une étoile de David, c’est pour elle La Preuve Absolue qu’ici s’est déroulé le crime des crimes, l’impardonnable, l’immonde, j’ai nommé l’indescriptible shoah par gazage dans des chambres à gaz, camouflées en douches...

Pour ceux qui veulent offrir le documentaire à leurs proches et amis, gravez-le, la pochette DVD slim se trouve ici.

La retranscription de la vidéo de Eric Hunt "Le canular archéologique de Treblinka" est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

ligne_verte.gif

Les derniers jours du grand mensonge

Les_derniers_jours_du_grand_mensonge.jpg

Le juif Steven Spielberg a reçu l’oscar du meilleur documentaire 1998 pour son film "The Last Days", qui a pour prétention de vous faire croire à l’holocauste et à la "barbarie nazie™" à travers des récits de "survivants".

Réalisé par Eric Hunt et traduit en français par Didi18D, ce documentaire met un terme aux mensonges proférés par les "survivants" de l'Holo-Hoax et démontre l'énormité de leurs déclarations.

Découvrez les témoignages INCROYABLES de "survivants" de l'Holo-hoax et tirez-en les conclusions qui s’imposent car comment de tels menteurs peuvent-ils être la seule SOURCE OFFICIELLE de "preuves" que détiennent les historiens ?

Car oui, il n’y a aucune trace ou preuve matérielle du prétendu holocauste et depuis 70 ans, moins d’une dizaine de témoignages "officiels" sont utilisés pour tenter de vous convaincre, et quels témoignages...

Les milliers d’autres témoins qui ont raconté leur vécu durant la Seconde Guerre mondiale et plus précisément durant leur internement dans un camp de concentration allemand donnent une version bien différente mais ne sont bien évidement jamais cités.

L’Holo-Hoax?

Une Superproduction Hollywoodienne... what else...

Pour ceux qui veulent offrir le documentaire à leurs proches et amis, gravez-le, la pochette DVD slim se trouve ici.

La retranscription de la vidéo de Eric Hunt "Les derniers jours du grand mensonge" est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

samedi 18 novembre 2017 12:00

La révolution National Socialiste

Source :
Karl X

national-socialisme.jpg

La révolution National Socialiste


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

ligne_verte.gif

Le Mouvement


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

vendredi 17 novembre 2017 12:00

VAXXED, de la dissimulation à la catastrophe

vaxxed.jpg

Source :
VAXXED

Le Dr Wakefield brise le silence sur la violence vaccinale faite aux enfants

En 2013, le docteur et biologiste Brian Hooker a reçu un appel d'un scientifique du Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) qui a dirigé en 2004 une étude sur le vaccin contre la rougeole-oreillons-rubéole (ROR) et son lien avec l'autisme.

Le scientifique, le Dr William Thompson, a avoué que le CDC avait omis des données cruciales dans son rapport final qui ont révélé une relation de cause à effet entre le vaccin ROR et l'autisme. Pendant plusieurs mois, le Dr Hooker enregistre ses appels téléphoniques avec le Dr Thompson, cet homme qui lui fournit des données confidentielles détruites par ses collègues au CDC.

Le Dr Hooker appel à l'aide le Dr Andrew Wakefield, un gastroentérologue britannique accusé à tort en 1998 d'avoir lancé le mouvement anti-vaccins alors qu’il rapportait que le vaccin ROR pouvait provoquer l'autisme. Dans son effort continu pour plaider en faveur de la santé des enfants, Wakefield dirige ce documentaire en examinant les éléments de preuve camouflés par l'agence gouvernementale chargée de protéger la santé des citoyens américains.

Les entrevues avec des initiés de l’industrie pharmaceutique, des médecins, des politiciens et des parents d'enfants tombés malades suite à des vaccinations révèlent que cette dissimulation a contribué à l'augmentation alarmante et exponentielle de l'autisme et est potentiellement l'épidémie la plus catastrophique de notre époque.

Réalisé par Andrew Wakefield et produit par Del Bigtree.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

jeudi 16 novembre 2017 12:00

La Plus Grande Histoire Jamais Racontée - 3 / 3

Adolf_Hitler_4.jpg

Il est nécessaire que je meure pour mon peuple ; mais mon esprit s'élèvera de la tombe et le monde saura que j'avais raison.

Adolf Hitler

La retranscription de "La plus grande histoire jamais racontée - partie 3" est disponible ici.

Nouvelle version avec sous-titrages entièrement revus et corrigés.

Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

N'hésitez pas à re-uploader cette vidéo partout sur Internet

La Plus Grande Histoire Jamais Racontée - 1 / 3
La Plus Grande Histoire Jamais Racontée - 2 / 3

mercredi 15 novembre 2017 12:00

La survie de la race blanche

Sources :
Creativity Movement
Daily RAHOWA
RAHOWA 73

creativity1.jpg

Toute ma vie
Par Bernhardt Klassen

Toute ma vie, depuis le jour de ma naissance, jusqu'à aujourd'hui, il semble que, obstinément et contre toute attente, j’ai navigué contre le cours de l'histoire imposée. D'une manière ou d'une autre, consciemment ou inconsciemment, ma vie entière a été consacrée à la lutte contre ces forces perverses et puissantes qui tiennent maintenant le monde dans leur emprise tyrannique. J'ai mené une guerre contre ces forces perverses de façon intermittente et spasmodique peut-être, au début, ne reconnaissant même pas ce que ces destructeurs malfaisants faisaient ou qui étaient les vrais malfaiteurs. Mais ma lutte a été persistante et tenace. De plus, au fur et à mesure que le temps passait, l'image devenait plus nette, les destructeurs tyranniques plus spécifiquement identifiés, et la solution complexe au casse-tête plus proche d'être résolue.

Mais ma lutte fut et est non pas seulement une lutte CONTRE la marée du mal. Il y a aussi un côté très POSITIF à cette image, et c'est CE contre quoi j'ai lutté et CE contre quoi je continue de lutter. La réponse à cette question est clairement définie dans les nombreux livres que j'ai écrits et peut être résumée en quelques mots - à savoir, la SURVIE, L'EXPANSION ET L'AVANCEMENT DE LA RACE BLANCHE. Dans notre religion raciale, LA CRÉATIVITÉ, je crois fermement que nous avons le Programme complet, la Solution finale, le Credo ultime.

C'est l'histoire vraie d'un garçon mennonite qui est né au milieu de la révolution communiste en Ukraine russe. À neuf mois, alors que les Armées rouge et blanche menaient une guerre civile dans son village natal de Rudnerweide, il fût saisi d'une sévère fièvre typhoïde et en est presque mort. Néanmoins, il a survécu à la maladie, il a survécu à l'anarchie et la terreur de la révolution et les deux années de famine qui ont suivi. À six ans, lui et sa famille ont fui la Russie pour essayer de recommencer une nouvelle vie dans les vastes étendues sauvages du Mexique. Peu de temps après, ils déménagèrent au Saskatchewan, au Canada, où il a grandi jusqu'à l'âge adulte. En 1945, il déménage aux États-Unis où, après une longue carrière, il finit par trouver le but de sa vie : structurer et établir une religion raciale pour la survie, l'expansion et l'avancement de sa propre race - La plus belle création de la nature.

J'étais ce garçon. Après sept décennies, je peux dire que ce fût une Odyssée longue et sinueuse et je remercie le destin qu'elle m'ait accordé suffisamment de temps pour réfléchir au cours des évènements qui m'a permis de finalement accomplir la mission primordiale de ma vie et de la léguer pour la postérité.

La Race blanche est de loin la plus créative, la plus productive et la plus intelligente que Mère nature ait créée après avoir fait prétendument évoluer des organismes pendant 2,3 milliards d'années sur cette planète Terre. Curieusement, cependant la plus belle création de la nature, dans la dernière moitié du siècle est devenue une espèce hautement menacée, dont la disparition et l'extinction sont là devant nous, à seulement quelques générations de là. C'est presque une certitude à moins que cette espèce unique change drastiquement de cap, et le fasse rapidement et avec la plus grande force. Ce dont la race blanche avait grandement besoin au cours des 6.000 dernières années de sa civilisation c'était une religion raciale qui lui fut propre, une religion raciale dont la ferveur primordiale aurait été et serait restée constamment la survie, l'expansion et l'avancement de sa propre nature. Ce n'est pas une idée originale que la Nature ait implanté cette quête innée dans chacune des autres créatures vivantes, mais étrangement, dans sa longue et tumultueuse histoire, la Race blanche n'a jamais pleinement saisi cette idée. Tout en poursuivant avec avidité sa quête pour la science et la haute technologie, dans le même temps elle a stupidement et tragiquement utilisé ses dons infiniment supérieurs pour tuer, décimer et détruire sa propre espèce.

Maintenant, la Race blanche a une religion raciale qui lui est propre et nous l'appelons la CRÉATIVITÉ. J'ai confiance qu'elle fournira l'étincelle qui allumera la conflagration d'un vaste mouvement mondial de ferveur religieuse - la première réelle révolution constructive dans l'histoire pour vraiment bénéficier à la race humaine. Si une quantité suffisante de mes frères et sœurs comprennent cette réalisation, la rédemption et le salut de la nature seront assurés. C'est dans ce sens que j'ai travaillé et c'est mon espérance et ma fervente prière que cela se produira dans cette prochaine génération.

En tant que fondateur d'une nouvelle religion, je me sens non seulement obligé envers mes camarades blancs, mais aussi envers la postérité - et même envers mes ennemis - d'exposer en permanence les évènements de ma vie, en détaillant mes origines, mes pensées et mes objectifs. Je crois que, étant arrivé à ce point, il serait peut-être nécessaire pour l'avenir que je le fasse.

Je dis peut-être. Il y a deux façons de voir les choses - deux possibilités. Si la race blanche tombe pour se relever et accepter le défi et si la peste juive réussit dans sa vieille frénésie de mongrélisation et/ou d'extermination de la race blanche de la surface de cette planète Terre, alors tous mes écrits, mes efforts et sacrifices auront été en vains. La créativité et tout son réseau d'idées se retrouveront dans les égouts de la mémoire de l'histoire. Dans ce cas, peu importe ce que j'ai fait ou ce que j'ai écrit. En fait, en ce qui me concerne, rien ne compterait plus, si la race blanche était détruite. Si, par contre, la race blanche s'élève dans une colère de vengeance, mobilise son énorme pouvoir et jette la tyrannie juive dans les poubelles de l'oubli, alors je suis certain que la Créativité aura joué un rôle majeur dans l'inspiration, le but et la direction dans la libération de la race blanche des tentacules de la tyrannie juive. Quand cela arrivera, il y aura une demande majeure incessante telle concernant les détails des débuts de la Créativité, ainsi que la vie du fondateur, que moi seul aurais connus et cela serait une source vitale d'informations de base. Heureusement, le sort m'a épargné le temps d'écrire mes mémoires sans aucune pression indue de soucis financiers ou de contrainte politique.

Malheureusement, un trop grand nombre de nos guerriers raciaux qui ont contribué de manière significative à la cause ont été privés de cette possibilité, et la seule source (grandement fabriquée) à leur sujet vient des lèvres et des plumes de nos ennemis raciaux - traîtres et juifs. En conséquence, nos combattants raciaux ont été diffamés, calomniés et à propos desquels ont a menti avant et après leur mort avec peu de réfutation autoritaire du côté racial blanc. Adolf Hitler est un excellent exemple de telles distorsions et calomnies, mais il y en a beaucoup d'autres.

Chaque personne née est un composite de son patrimoine culturel et le patrimoine génétique de leurs ancêtres. De tous ces facteurs, les gènes sont d'une importance majeure, et c'est quelque chose que seuls nos ancêtres peuvent nous transmettre. Le caractère inné de chaque individu est ensuite façonné et moulé pour le meilleur ou pour le pire par la multitude d'évènements qui tourbillonnent autour d'eux pendant la durée de leur vie. Certains sont écrasés par les évènements, tandis que d'autres surmontent les évènements et restent maîtres de leur propre destin. Quoi qu'il en soit, tous sont la somme de leur patrimoine, culturel, génétique ou de toute autre variable.

L'article en pdf est disponible ici.

Les livres de LA CRÉATIVITÉ
En anglais:
Nature's Eternal Religion (1973)
The White Man's Bible (1981)
Salubrious Living (1982)

En français :
Petit livre Blanc (1991)

ligne_verte.gif

La retranscription de la vidéo est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

mardi 14 novembre 2017 12:00

Holohoax, les avocats jetés en prison !

Source :
Jailing the Lawyers

Horst-Mahler.jpg

Une manifestation de 300 personnes a eu lieu le 26 mars 2011 à Brandenburg, près de Berlin, pour appeler à la libération de l'avocat Horst Mahler, qui purge une peine de 12 ans d'emprisonnement pour avoir exprimer des opinions critiques et son scepticisme envers l'holocauste, ce qui est considéré comme un "crime". Les manifestants internationaux ont également appelé à l'abrogation de l'article 130 en Allemagne - une loi qui empêche les accusés (et même leurs avocats) de présenter des preuves médico-légales (ou d'autres preuves scientifiques) pour leur défense. Ainsi, les avocats allemands sont emprisonnés (et dans dix autres pays européens peuvent être poursuivis et fortement condamnés) s'ils cherchent à trop bien défendre leurs clients !

Si l'accusé dit à la cour : "Je n'ai pas menti. J'ai les preuves pour démontrer que j'ai raison. Et je vais vous montrer les preuves." La cour dit : "Non, ne nous montrez pas les preuves. Ce que vous venez de faire est une deuxième négation de l'Holocauste et vous serez puni une seconde fois pour cela. Et votre avocat, qui vous aide à amener les preuves à la cour, sera également puni. Il est illégal de prouver la vérité, de prouver que vous avez dit la vérité.

C'est illégal." Et le juge qui présidait le procès de Zündel, Ulrich Meinerzhagen, était un témoin dans le procès contre Sylvia Stolz. Et elle lui a posé la question : "Mr Meinerzhagen, saviez-vous, en tant que juge dans l'affaire Zündel, que cet homme veut se défendre lui-même avec sa thèse : qu'il n'a pas menti, mais disait la vérité et qu'il peut le prouver ?" Alors Meinerzhagen a répondu en tant que témoin : "Oh, c'est la chose la plus naturelle au monde, pour un accusé de se comporter de la sorte, mais alors il est du devoir de l'avocat de dire à son client que c'est illicite."

Voilà, ceci est la formule de la justice de la Shoah."

Horst Mahler

Amputé le 14 juillet 2015 d'une partie de sa jambe gauche, Horst Mahler a obtenu une "suspension de son emprisonnement" le 17 juillet 2015 mais le parquet de Munich réclame son retour en prison.

La retranscription est disponible ici.


Vous pouvez télécharger la vidéo facilement en faisant clic droit ici,
puis "Enregistrer la cible du lien sous", puis "Enregistrer".

lundi 13 novembre 2017 12:00

Joseph Goebbels - Le juif

Joseph-Goebbels_1_.jpg

Der Angriff, 21 janvier, 1929

Der Angriff. Aufsätze aus der Kampfzeit, 1935 pp. 322-324

Toutes les questions sont ouvertement discutées en Allemagne, et tout Allemand fait usage de son droit de décider d'une façon ou d'une autre dans toutes les questions. Que l'on soit un catholique, un protestant, un employeur, un capitaliste, un socialiste, un démocrate, un aristocrate. Que l'on prenne partie pour tel ou tel côté est pour nos contemporains rien d'intrinsèquement déshonorable. Cela se passe en public, et là où les différences semblent toujours floues et confuses, elles peuvent être effacées par la discussion des points et des contre-points.

Un seul problème est retiré de cette discussion publique, et même le nommer est une provocation. La question juive. C'est un tabou dans la République.

Le juif est à l'abri de toutes les insultes : scélérat, parasite, escroc, racketteur, qui glisse comme de l'eau sur les plumes d'un canard. Appelez-le, juif, et vous remarquerez avec surprise comment il grimace, comment il est consterné, comment il s'effondre soudainement:

"J'ai été identifié."

Il est insensé de se défendre contre le juif. Dans sa (son sens de la) sécurité, il ira comme l’éclair à l'attaque et, avec son sophisme, percera tous les moyens de défense de son adversaire.

Rapidement, il va transformer son adversaire en ce qu'il (son adversaire) voulait réellement combattre en lui : le menteur, le fauteur de troubles, le terroriste. Rien ne peut être plus erroné que d'essayer de se défendre contre cela. C'est exactement ce qu'il veut. Il invente quotidiennement de nouveaux mensonges, contre lesquels son adversaire doit dès lors se défendre, et le résultat est que, par autojustification, il (son opposant) n'arrive jamais à ce que le juif craint réellement : à l'attaquer. Maintenant l'accusé est devenu l'accusateur, et, avec beaucoup de clameur, il presse l'accusateur dans le box des accusés. Donc, il en a toujours été ainsi dans le passé quand une personne ou un mouvement a combattu le juif. C'est ce qui nous arriverait aussi si nous n'étions pas pleinement conscients de sa nature et si nous n'avons pas le courage de tirer les conclusions radicales suivantes:

1. On ne peut pas combattre le juif positivement. Il est un négatif.

2. On ne peut pas discuter la question juive avec les juifs. Après tout, on n'a pas à démontrer à qui que ce soit qu'on a le droit et le devoir de les rendre inoffensifs.

3. On ne doit pas accorder au juif les moyens dans la bataille que l'on accorde à l'opposant honnête ; car il n'est pas un honnête adversaire ; il n'utilisera la magnanimité et la chevalerie que pour piéger son ennemi.

4. Le juif n'a rien à dire sur les affaires (allemandes). Il est un étranger, qui ne jouit que des droits d'invité parmi nous et en abuse invariablement.

5. La soi-disant morale religieuse des juifs n'est pas morale, mais un manuel de la tromperie. C'est pourquoi il n'a aucun droit à la protection de l'État.

6. Le juif n'est pas plus intelligent que nous, seulement plus rusé et plus sournois. Comme il combat commercialement sous d'autres lois morales que nous, il ne peut être vaincu sur le plan commercial, mais seulement sur le plan politique.

7. Un juif ne peut pas insulter un Allemand. La diffamation juive n'est qu'une cicatrice honorable pour un adversaire (allemand).

8. La valeur du peuple (allemand) ou d'un mouvement (allemand) augmente avec son opposition aux juifs. Si quelqu'un est attaqué par des juifs, cela parle pour lui. Quiconque n'est pas persécuté par les juifs ou est loué par eux est inutile et nuisible.

9. Le juif juge toujours les questions (allemandes) du point de vue juif. Par conséquent, le contraire de ce qu'il dit est vrai.

10. Il faut dire oui ou non à l'antisémitisme. Celui qui épargne des juifs pèche contre son propre peuple. On ne peut être qu'un esclave ou un adversaire des juifs. L'opposition aux juifs est une question de purification personnelle.

Avec ces principes, l'opposition aux juifs a une perspective de succès. Et seul un tel mouvement est pris au sérieux et craint par les juifs. Le fait qu'ils fredonnent et crient contre ça ne fait que démontrer que c'est juste. Nous attendons donc avec impatience de trouver immédiatement la réponse à ces lignes dans les journaux juifs. Ils peuvent y hurler "Terreur". Nous répondons à cela avec le dicton bien connu de Mussolini :

…La terreur ? Jamais ! C'est de l'hygiène sociale. Nous retirons ces individus de la circulation, comme un médecin enlève un germe de la circulation ..."

Joseph Goebbels - Le juif
Joseph Goebbels - Der jude
Joseph Goebbels - The jew

- page 1 de 21


WAWA CONSPI